mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial : Le plus dur est fait, place à la Hongrie
Mondial : Le plus dur est fait, place à la Hongrie
8 Décembre 2017 | International > Mondial

Face à une Roumanie démobilisée par sa première place assurée, et qui s’est privée complètement ou en grosse partie de ses cadres, les Bleues ont offert une première mi-temps de toute beauté. Leur large victoire (26-17), combinée à celle de l'Espagne sur la Slovénie en soirée (33-26) leur offre la deuxième place du groupe A. Suède ou Norvège sont évitées, au profit d'un huitième de finale plus jouable face à la Hongrie. Il aura lieu dimanche.

A Trêves, Laurent Hoppe

Précédemment, dans les aventures de l'équipe de France en Allemagne, la première place a échappé aux héroïnes principales pour trois secondes (25-25). Dans l'épisode du jour, le dernier avant de traverser la Bundesrepublik d'ouest (Trèves) en est (Leipzig ou Magdebourg), l'intrigue était la recherche d'un stationnement décent dans le parking des huitièmes. L'emplacement le plus convoité ayant été préempté la veille par les Roumaines, le deuxième pouvait encore faire l'affaire. Sa principale qualité : éviter de se retrouver trop tôt pare-chocs contre pare-chocs avec les berlines norvégiennes et suédoises, immatriculées dans le groupe B.

Force est de constater que le véhicule bleu a réussi son créneau du premier coup. C'était d'autant plus simple que Cristina Neagu n'était pas d'astreinte pour la circulation. Andros Martin, précautionneux, a confiné la triple meilleure joueuse du monde à la caserne. Une absence de vedette, d'enjeu primordial pour la sélection des Carpates, qui ne dévaluent en rien la performance française. L'ensemble d'Olivier Krumbholz la doit d'abord à ses propres mérites. Sa première période est, sans conteste, la mieux troussée de sa semaine en Rhénanie-Palatinat. « On a su entrer très sérieusement dans ce match, malgré nos trois premiers échecs (au tir), comme à chaque fois depuis le début de ce Mondial », souligne ainsi Camille Ayglon-Saurina.

Comme dans tout jour faste, la défense en a imposé. Béatrice Edwige a ressorti ses griffes de velours, Blandine Dancette (3 interceptions) a supplicié Florina Florianu, pâle doublure de Neagu sur la base arrière (5/15). « On a été sérieuses, disciplinées », souligne Allison Pineau. Concrètement, ces attitudes aboutissent à une rencontre vierge de toute sanction disciplinaire, hormis un carton jaune anodin pour Grace Zaadi. Les Bleues ont toujours joué à sept, quand les Roumaines ont évolué huit minutes à une de moins. Melinda Geiger, l'arrière droit de Brest, s'est retrouvée sous la menace d'un carton rouge dès la 9ème minute (seconde exclusion). Forcément, ça calme...

La France s'est retrouvée avec dix buts d'avance (16-6, 29' puis 17-7, 30' et 19-9, 37') grâce à l'efficacité du jeu rapide, ou celle de Manon Houette, l'idole des collégiennes de Sarralbe, leader offensive des vice-championnes olympiques au premier tour (26 buts, dont 7 ce vendredi). « On a réussi à clarifier notre jeu sur tout le terrain, avec moins de pertes de balle (11), précise Ayglon-Saurina. On a su calmer, quand on sentait qu'il n'y aurait rien de positif au bout. »

A l'arrière, Kalidiatou Niakaté a confirmé la transformation amorcée contre le Paraguay, mardi. L'arrière gauche nantaise a osé provoquer les Roumaines en duel, les effacer pour s'ouvrir l'intervalle et marquer. C'est également elle, en bout de contre-attaque, qui a tiré les Tricolores de leur engourdissement offensif en seconde mi-temps (21-11, 50'). « Je me sens de mieux en mieux, approuve la Nantaise. J'avais peut-être trop de pression par rapport à l'enjeu du tournoi, le premier pour moi. J'essaie de me relâcher, de jouer plus libérée, comme en club. Ca se voit sur le terrain. »

La part du travail qui incombait aux Françaises a été faite. Bien faite. Pour avoir l'assurance de rester dauphines, il ne reste plus qu'à attendre le passage de la maréchaussée espagnole, et qu'elle verbalise la Slovénie. « On compte sur elle », plaisantait Camille Ayglon-Saurina. Le voeu de la Gardoise de Bucarest a été exaucé. En s'imposant 33-26 dans l'affiche de clôture, les compatriotes d'Eli Chavez ont préservé cette deuxième place. Pour les filles d'Olivier Krumbholz, direction un huitième de finale qui convoquera des souvenirs aux plus de 14 ans. Puisqu'en face, ce sera la Hongrie, troisième de la poule B...


A Trêves, Arena Trier
Le 8 décembre 2017 à 18h00
France - Roumanie : 26 - 17 (Mi-temps : 17-7)

3 000 Spectateurs
Arbitres : MM KRICHEN et MAKHLOUF (Tunisie)

Evolution du score : 0-2 5°, 4-2 10°, 7-2 15°, 8-4 20°, 12-6 25°, 17-7 MT - 18-9 35°, 20-9 40°, 20-10 45°, 21-12 50°, 24-15 55°, 26-17 FT.

Le diaporama du match par Daniel Vaquero


France FFrance F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
M.HOUETTE4/63/37/900100717
K.NIAKATE5/70/05/720100515
L.FLIPPES4/40/04/400000412
G.ZAADI-DEUNA2/20/02/230000212
A.LACRABERE2/20/12/33020025
S.DEMBELE2/40/02/41010024
L.LANDRE1/20/01/21000014
G.NIOMBLA1/20/01/21000014
A.PINEAU1/20/01/23020014
C.AYGLON-SAURINA0/20/00/22000002
B.EDWIGE0/00/00/00000000
O.KANOR0/20/00/2000000-2
E.NZE MINKO0/00/00/0001000-2
B.DANCETTE1/50/01/5001001-3
Total23/403/426/441609002672
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
C.DARLEUX16/300/316/3320200023
A.LEYNAUD0/00/00/00000000
Total16/300/316/3318011002695
Roumanie FRoumanie F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
F.FLORIANU4/132/26/152020069
C.LASLO2/30/02/34020029
A.UDRISTIOIU1/11/12/20000026
C.PINTEA1/10/01/10100015
V.ARDEAN ELISEI0/00/00/00000000
E.BUCESCHI0/00/00/00000000
C.NEAGU0/00/00/00000000
A.BERBECE0/10/00/1000000-1
A.DRAGUT3/130/03/13101003-1
A.POPA1/30/01/3001001-1
T.TATAR1/30/01/3002001-3
A.TOMESCU0/00/00/0002000-4
I.SZUCS0/10/00/1000200-5
M.GEIGER1/20/01/2003201-8
Total14/413/317/44711340176
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
Y.DUMANSKA5/120/15/130000002
D.DEDU3/171/34/20000000-11
Total8/291/49/3371134017-3



Handzone
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités