mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Un duo qui engrange
LFH : Un duo qui engrange
31 Décembre 2017 | France > LFH
Résumé de la 12° journée de LFH.
Avec les victoires de Metz et Brest sur leurs terres et surtout la défaite surprise d’Issy Paris chez lui face à Bourg de Péage, le classement prend des allures d’échappée quasi définitive du duo de tête. Nice 3° est maintenant à 9 points du leader Messin et à 5 de son dauphin Brestois.


Même si on pouvait se douter que la tâche de Nice et Nantes ne serait pas simple, on se disait aussi qu’avec la reprise ; avec les célébrations du titre mondial et tutti quanti, les matches pouvaient se révéler piégeux au possible pour les deux têtes d’affiche. Il n’en a rien été ! Metz a fait du Metz ! Dans une salle des Arènes pleine comme un œuf pour fêter ses 6 championnes du Monde, le MHB a fait exploser son plus proche rival hors BBH. Résultat un -12 un peu plus corsé que la moyenne des additions délivrées par Metz sur ses 11 premiers matches. -10, -12, la différence est minime, mais entre les deux formations, pas de détail. Hormis la redoutable efficacité aux 7 mètres de l’Egyptienne Ehsan Abdelmalek, l’OGCN n’a pas eu grand-chose d’autre à opposer à la déferlante lorraine. Et encore, les gardiennes se sont contentées d’un match moyen, Laurisa Landre a eu un peu de mal à revenir sur terre après son Mondial dantesque, mais il restait les Gros, Zaadi, Nocandy et Luciano pour faire le boulot au mieux. Côté Brestoises, on n’a pas dépassé la dizaine, mais bon, le +7 final et surtout ce désagréable sentiment pour les Nantaises que, dès l’entame du match, ce serait bien compliqué pendant 60 minutes. Pour son premier match avec les couleurs du BBH, Alisson Pineau a fait des étincelles ! Dire que le Mondial l’a mise en route est presque un léger euphémisme… La revenante a fourni une prestation de haut vol dans tous les coins du terrain ! 8 buts, 3/3 aux 7 mètres, des passes décisives, des interceptions, le tout avec 51 minutes de jeu, de quoi bien montrer que les matches retours pourraient se jouer sous son empreinte. Même si Cléopâtre Darleux n’était pas de la partie, Filippa Idehn a assuré au mieux avec la jeune Agathe Quiniou dans les buts et face à tout ça, car il n’y avait pas que ces 3 là, loin s’en faut, Nantes n’a pas eu grand-chose à opposer.


Même sans l’ampleur finale, ces deux victoires étaient dans la logique du début de saison. Mais on se disait qu’Issy Paris allait pouvoir reprendre la 3° place au profit de la réception de Bourg de Péage. Raté et dans les grandes largeurs. Les Drômoises sont venues dans la capitale réaliser un bel exploit en s’imposant sur le fil 27-26. Tout cela à la grâce d’une seconde période parfaitement maitrisé et d’une Hélène Falcon ultra-déterminante dans les buts péageois. Le genre de résultat qui peut vous booster une deuxième partie de saison côté drômois, même si la venue de Metz a de quoi faire peur lors de la 13° journée, et vous la plomber côté Paris. Il va falloir réagir rapidement pour l’IPH, le prochain voyage à Fleury risque de ne pas être de tout repos. Car Fleury les Aubrais a réussi une très bonne opération en s’imposant au Havre ! +3, l’issue du match semble un peu serrée, mais en fait le FLH a déroulé pendant 50 minutes, poussant son avantage jusqu’à posséder 10 buts d’avance à la 48°avant que la réaction havraise ne donne un peu moins de relief à la domination orléanaise. 4° ex aequo avec l’IPH, Fleury peut profiter de la 13° journée pour s’installer tout en haut du classement. Ce sera difficile de faire de même pour Besançon, il lui faudra encore enchaîner quelques bons résultats mais son match nul à Toulon Saint-Cyr est au final une bonne affaire. D’abord parce qu’il maintien les Varoises à distance et surtout parce que la défaite de Chambray à Dijon relègue les Tourangelles à 3 points de l’ESBF. En bref le dernier but d’Alizée Frecon pour le 22 partout sera peut-être déterminant pour une place en Play Off. Pourtant Chambray pouvait ambitionner de revenir de Bourgogne avec un petit quelque chose. Mais après une première période équilibrée mais ou Dijon va quand même rester quasiment tout le temps devant, le CTHB va lâcher l’affaire peu à peu en seconde pour naviguer entre 2 et 4 buts en permanence derrière les locales. Une victoire pour le moral pour le CDB, car au classement avec la victoire surprise de Bourg de Péage, il reste quand même bon dernier et avec toujours cette sanction de 5 points de pénalité qui lui pend au nez.


Le diaporama de Brest - Nantes par Patricia Merer



Dernière Journée | Journée 12
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
DijonChambray252230/12>>
BrestNantes292230/12>>
Toulon St-CyrBesançon222229/12>>
MetzNice322030/12>>
Le HavreFleury les Aubrais232630/12>>
Issy ParisBourg de Péage262730/12>>
Prochaine Journée | Journée 13
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
NantesDijon 06/01 
ChambrayToulon St-Cyr 06/01 
NiceBrest 06/01 
BesançonLe Havre 06/01 
Bourg de PéageMetz 06/01 
Fleury les AubraisIssy Paris 06/01 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Metz3612120038225312 
2Brest32129123282852 
3Nice2712741326299-2 
4Fleury les Aubr.261275031231912
-Issy Paris2612750334307-1 
6Nantes2612750285284-2-2
7Besançon23124532732800 
8Chambray2012480280304-3 
9Toulon St-Cyr19123812833180 
10Le Havre1812390284329-15
11Bourg de Péage18123903193721-5
12Dijon17122912713271 




© François Dasriaux
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.