mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Une défaite avec du bon et du moins bon.
Une défaite avec du bon et du moins bon.
7 Janvier 2018 | International > Euro

Les Français se sont inclinés sur le fil 28-29 face au Danemark sur un tir à la dernière seconde de Rasmus Lauge Schmidt. C’est le fait comptable du dernier match de la manche tricolore de la Golden League. Mais à côté de cela, il y a pas mal de choses à retirer en positif et en négatif de ces 60 dernières minutes de préparation pour l’Euro croate.

Pour évacuer de suite le négatif, on va parler des attaques jouées un tantinet dans l’à peu près... Des tentatives un peu osées, comme ce Kung-fu entre Luc Abalo et Kentin Mahé. Ces quelques occasions jouées un peu en dilettante face à un Niklas Landin très solide en début de seconde période. On pourra aussi soulever des soucis de replacement défensif et d’organisation quand le changement attaque - défense ne se fait pas. Après il y a la première période assez hésitante de Vincent Gérard dans les buts et un changement par Cyril Dumoulin pas trop efficace. Mais on peut aussi classer cela dans les choses positives, le gardien montpelliérain revenant aux affaires en seconde période avec beaucoup plus de réussite et de présence dans les buts français.

Mais à côté de cela, on a vu des choses assez plaisantes et en premier lieu le réveil d’un Timothey N’Guessan qui se cherchait et que tout le monde aussi cherchait depuis le début de cette préparation. Enfin on a vu en bleu le joueur dominant du Barca. Celui qui a pris le pas sur Wael Jallouz et qui truste les minutes de jeu avec le club espagnol. Si en première période on a revu le joueur hésitant et qui avait tendance à se cacher ! En seconde période, il a joué transfiguré ! De belles prises d’initiatives, des shoots qui transpercent Niklas Landin et un impact physique qui fait enfin un peu reculer ses adversaires immédiats. En bref, il a sans doute balayé les potentielles hésitations du staff tricolore, d’ailleurs Didier Dinart l’annonçait clairement à la fin du match.

Dans cette même zone de jeu, on a aussi remarqué qu’avec la configuration actuelle de la base arrière tricolore, Nikola Karabatic est dix fois plus à l’aise sur le poste d’arrière gauche que sur celui de demi-centre. Au poste de demi-centre, on sent qu’il lui manque un Daniel Narcisse capable de mettre des temps forts monstrueux et ainsi d’ouvrir des espaces qu’il utilisait au mieux avec sa puissance de percussion. Sur le poste d’arrière, c’est lui qui met le premier temps, ce que savent très bien utiliser Nicolas Claire et le duo Mem – Remili à droite. Dans le domaine du très positif, il y a bien sur le retour de Michael Guigou aux affaires. Après s’être fait très peur sur son choc avec un poteau lors d’un entrainement, l’ailier gauche et revenu pour mettre un peu de folie sur le côté gauche et encore, il n’a pas été utilisé sur le jeu de transition, là où il est encore plus impressionnant.

Au final le sentiment qui domine, c’est que cette équipe est encore un peu dans la construction. Certaines affinités sont à trouver, la fin de match l’a parfaitement montré. Mais on voit aussi que cela peu monter très haut dans la performance. La France est loin de compter sur toutes ses forces vives, mais qu’importe… Quand on sait que la dernière fois que tous les joueurs étaient disponibles, cela s’est finit par un fiasco en Serbie et que la fois où il y avait tant de blessés c’était pour un fabuleux sacre en Suède, on en fini par se dire que d’être un peu dans l’inconfort reste la meilleure façon pour eux d’être au maximum de leurs capacités.

A l'AccorArena de Paris-Bercy, 3ème journée de Golden League
FRANCE - DANEMARK : 28 - 29 (Mi-temps: 15-15)

Arbitres: Gatelis Mindaugas & Mazeika Vaidas (Lituanie)

Evolution du score: 2-3 5°, 7-5 10°, 10-8 15°, 11-10 20°, 14-14 25°, 15-15 MT - 18-19 35°, 21-20 40°, 25-21 45°, 26-24 50°, 27-27 55°, 28-29 FT.

Photos de France - Danemark par Lorie Couvillers

Les statistiques

France
Gardiens:
Gérard 11 arrêts / 36 tirs dont / 3 pén, Dumoulin 1 arrêt / 5 tirs
Joueurs : Lenne, Rémili 2/3, Lagarde, Mem 5/10, N. Karabatic 5/8, Mahé 2/3 dont 1/1 pen., N'Guessan 5/9, Abalo 2/3, Sorhaindo 2/2, Guigou 2/2 dont 1/1 pen., Afgour, Claire 1/2, Dipanda 0/1, Porte 0/1, Tournat 2/2, Caucheteux.

Danemark
Gardiens: Green 6 arrêts/ 21 tirs dont 0/1 pén., Landin N. 7 arrêts / 20 tirs dont 0/1 pén.
Joueurs : Kirkelokke 2/4, Landin M., Mensah Larsen 2/3, Mortensen 2/2, Lauge Schmidt 4/10, Zachariassen, Svan Hansen, Lindberg 8/9 dont 3/3 pen., R. Toft Hansen 2/2, Mollgaard, H. Toft Hansen 4/5, Olsen 4/6, Damgaard 0/3, Holm, Sorensen, Balling 1/3.

© François Dasriaux
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités