mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Coupe EHF F : Brest plus avancé qu'Issy/Paris
Coupe EHF F : Brest plus avancé qu'Issy/Paris
29 Janvier 2018 | Europe
Impeccables défensivement contre Randers, dominé 23-15, les Bretonnes se rapprochent des quarts de finale. Tenues en échec par Copenhague (28-28), les Parisiennes ont perdu un point, mais la qualification reste en vue.


S'il y avait bien deux Suédoises heureuses ce dimanche, c'était bien Louise Sand et Filippa Idehn (photo de tête). Dans la lignée de ses récentes prestations en championnat, l'ailière gauche internationale a encore été très productive lors du quatrième match de poule de Brest.

Ses sept réalisations ont été le complément idéal à la dizaine d'arrêts de sa compatriote gardienne, et au splendide ouvrage défensif d'ensemble. Jamais, en effet, la troupe de Laurent Bezeau n'avait été si étanche cette saison. Huit jours après avoir bu la tasse à Randers (26-18), sortir les barbelés en seconde période (5 buts concédés) était bien le minimum pour rendre la pareille aux Danoises (23-15).

Peu importe que la victoire n'ait pas été une formalité (8-10, 26ème puis 12-10, 34ème et 16-12, 43ème). Elle rend de plus en plus probable la présence des vice-championnes de France aux quarts de finale. A deux journées du dénouement, si tout le monde peut encore se qualifier, Brest détient les meilleures cartes. Un succès à Craiova, le week-end prochain, et le billet sera validé.

http://www.handzone.net/upload/actus/coupes_europe/2017-2018/fem/pintea_celine.jpg

La donne est différente pour Issy/Paris, deuxième du groupe B. A domicile, les coéquipières de Crina Pintea (ci-dessous, 9/9) ont partagé les points avec Copenhague, battu une semaine plus tôt (29-30). Elles ont pourtant mené la quasi totalité de la rencontre, eu deux fois quatre buts d'avance (10-6, 17ème puis 25-21, 49ème), et encore deux à la 58ème minute (28-26).

Mais l'exclusion de Tamara Horacek a été lourde de conséquences. En supériorité numérique, Mia Bidstrup (28-27, 58'24'') et la Néerlandaise Kelly Dulfer (28-28, 59'55'') ont douché les Franciliennes. Entretemps, Sonja Frey avait faisandé une balle de +2...

Frustrant sur le coup, mais pas rédhibitoire. A l'image de Brest, l'IPH pourrait même s'inscrire dans le tableau final dès samedi prochain. A la condition de mieux négocier la réception des Norvégiennes de Kristiansand, quatrièmes et dernières.


BREST – RANDERS (DAN) : 23-15 (9-10)

Le 28 janvier 2018. 3666 spectateurs. Arbitres : MM. Rosendo et Rodriguez (ESP).
BREST : Sand 7/10 (1/2 penaltys) ; Pineau 4/7 (1/1 penalty) ; Mangué 3/4 ; N'Gouan 2/2 ; Manach 2/3 (1/1 penalty) ; Prouvensier 2/4 (0/1 penalty) ; Tissier 2/4 ; Coatanéa 1/4 ; Copy 0/1 ; Stoiljkovic 0/1.
Gardiennes : Idehn (10 arrêts, dont 1 penalty) puis Darleux (5 arrêts).
2 minutes : Mangué (51' et 57').
Entraîneur : L. Bezeau.
Brest premier du groupe A (6 points).

ISSY/PARIS – COPENHAGUE (DAN) : 28-28 (14-13)

Le 28 janvier 2018. 1300 spectateurs. Arbitres : Mmes Ilieva et Karbeska (MCD).
ISSY/PARIS : Pintea 9/9 ; Deba 4/4 ; Sercien 3/4 ; Horacek 3/6 ; Frey 3/9 ; Mazens 2/2 ; Abbingh 2/5 (2/2 penaltys) ; Mala 1/1 ; H. Oftedal 1/4 ; Dangueuger 0/1.
Gardiennes : Si. Solberg (10 arrêts) et Dangueuger (1 arrêt).
2 minutes : Horacek (59').
Entraîneur : A. Gandais.
Issy/Paris deuxième du groupe B (5 points).
© Laurent Hoppe
Partager sur Facebook
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités

    La LFH en Live
    avec Handvision

    la D2F en Live avec Handvision

    Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.