mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Proligue : Istres et Dijon s'échappent, Créteil explose
Proligue : Istres et Dijon s'échappent, Créteil explose
12 Février 2018 | France > ProLigue

Résumé de la 14° Journée de Proligue.
 Reprise sur les chapeaux de roue pour Istres et Dijon. Pas pour Créteil, totalement éteint par Limoges. En bas, Cherbourg ayant arraché un point à Chartres ça se resserre avec cinq équipes en deux points. Pour deux places...

La reprise n'a pas souri à tous les favoris. Pour la montée directe, elle sera sans doute fatale à Créteil archi battu à Limoges. A 7 points de la première place, les cristoliens n'ont plus qu'un objectif, accrocher un billet pour les play-offs. En limousin, les franciliens (Richert 6/9) n'ont pas tenu bien longtemps. Moins de dix minutes (4-4 / 6-5, 9ème) avant que la vague limougeaude (Rac 7/7) ne déferle (16-7, 21ème / 26-15, 46ème), emportant avec elle les dernières illusions de montée directe d'une USC bien décevante. Pour les play-offs dont Limoges et Billère, large et facile vainqueur à Vernon se rapprochent à grand pas, la bagarre se densifie. Avec un Jokic aux taquets (10/13) Billère a pris le pouvoir au quart d'heure (5-6, 16ème). Sans réaction, les normands (Boe 8/14) ont laissé les béarnais filer vers leur 3ème succès de la saison en déplacement. 

Dans son malheur, Créteil a paradoxalement la chance que le leader Istres ait fait le boulot à Sélestat. Dans un match indécis jusqu'au bout (5-6 / 8-7 / 14-13 / 14-16 / 18-22 / 21-22 / 23-23 / 25-24, 56ème), les provençaux (Daoud 7/10) ont su maîtriser leurs temps faibles. Et accélérer en plein temps fort alsacien (Anquetil 11/12). But de Goncalves, arrêt de Cappelle, doublé de Limousin, Istres passe et gagne. Mais le break n'est pas encore fait avec la concurrence. La faute à une équipe qui résiste, pas la plus attendue, Dijon. A Nice les bourguignons (Carrière 6/6) ont souffert, ne parvenant à faire le break qu'à l'approche du dernier quart d'heure (17-19 / 20-23, 45ème). Ce retard, les azuréens (Tourraton 9/10) malgré de beaux efforts (et un rapproché 26-27, 54ème) ne vont pas le combler. Dijon contrôle et conclut. 

En recevant Cherbourg la lanterne rouge, Chartres a t'il cru que le match serait facile ? Peut être. Mais en Proligue, rien n'est acquis d'avance côté hiérarchie. Devant à mi-course (16-12), un peu plus encore dans les premiers instants de la seconde période (18-13, 34ème), les chartrains ont alors déjoué. Butant sur Tercariol (14 arrêts à 34%), Molinié (8/14) et ses collègues ont vu la JSC et ses avants (Manebard 8/9, Cardinal 7/9, Khermouche 4/6) recoller (19-19, 42ème), passer (19-21, 46ème) et s'envoler (21-24 / 22-25, 53ème). Au final, l'unique but de Basic préserve l'essentiel, un tout petit point.

Ce point pris à Chartres permet aux normands de recoller au classement. Parmi les cinq équipes en danger (Cherbourg, Nancy, Besançon, Caen, Vernon) seules les deux bas normands ont fait la bonne opération du week-end, Besançon (Brkljacic 6/9) n'ayant pu que s'accrocher (8-7 / 13-12 / 19-16 / 22-21, 55ème) aux basques de Pontault (Dupoux 6/7), en vain. Caen a laminé, atomisé, écrasé Nancy. Les nancéiens (Borragan 6/9), plutôt dans le coup pendant trente minutes (11-11) vont lâcher le match à la reprise. Un 5-0 conclu par Mancelle (8/12) et tchao Nancy (16-11, 35ème). L'écart se creuse irrémédiablement (-7 20-13 / -8 22-14 / -9 24-15) jusqu'à la fin du match et un -12 plus qu'inquiétant pour des lorrains moribonds.

LIMOGES HAND 87 - US CRETEIL HANDBALL

32 - 22 (Mi-temps : 18-11)
Créteil sombre à Limoges

Arbitres :
Thierry Dentz et Denis Reibel

*****************************

SELESTAT ALSACE HANDBALL - ISTRES PROVENCE HANDBALL

26 - 27 (Mi-temps : 14-13)
Istres en patron

Arbitres :
Jean François Bourgeois et Jean Pierre Moreno

*****************************

CHARTRES METROPOLE HANDBALL 28 - JS CHERBOURGEOISE MANCHE HB

27 - 27 (Mi-temps : 16-12)
Encore un point de perdu

Arbitres :
Sylvain Artes et Benjamin Bolla

*****************************

UMS PONTAULT-COMBAULT HANDBALL - GRAND BESANCON DOUBS HANDBALL

24 - 23 (Mi-temps : 13-11)
Compliqué mais gagné

Arbitres :
Jean Patrick Anicet et Frédéric Ferrandier

*****************************

CAVIGAL NICE SPORTS HANDBALL - DIJON BOURGOGNE H.B.

29 - 32 (Mi-temps :13-13)
Nice a résisté, en vain

Arbitres  :
Clement Bader et Loïc Weber

*****************************

CAEN HANDBALL - GRAND NANCY METROPOLE HB

28 - 16 (Mi-temps : 11-11)
Nancy lâche t'il l'affaire ?

Arbitres  :
Frédéric Klein et Jérôme Rolland

*****************************

SMV VERNON ST MARCEL - BILLERE HANDBALL PAU PYRENEES

18 - 27 (Mi-temps : 8-13)
C'est confirmé, le Grévarin n'est plus imprenable

Arbitres  :
Thomas Iltis et David Christmann

*****************************

Dernière Journée | Journée 14
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
NiceDijon293210/02>>
CaenNancy281609/02>>
LimogesCréteil322209/02>>
SélestatIstres262710/02>>
VernonBillère182710/02>>
ChartresCherbourg272709/02>>
Pontault-CombaultBesançon242310/02>>
Prochaine Journée | Journée 15
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
IstresLimoges 16/02 
CréteilPontault-Combault 16/02 
BesançonVernon 16/02 
BillèreChartres 16/02 
CaenNice 16/02 
NancySélestat 16/02 
DijonCherbourg 17/02 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Istres221410223803554 
2Dijon20149323843654 
3Chartres181484238535103
4Pontault-Combau.18148423993811-3
5Créteil1514653397389-1 
-Sélestat1514545398391-2 
7Billère14147703563612 
8Limoges13145633583632 
9Caen12146803603581 
10Nice1114581385401-25
11Vernon1114473360380-3-5
12Nancy914491390430-24
13Besançon914383359369-13
14Cherbourg9144913713880-7
© Philippe Dairou
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.