mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M: Trois clubs français qualifiés en phase finale
LDC M: Trois clubs français qualifiés en phase finale
4 Mars 2018 | Europe > Champion's League

Comme la saison passée, le PSG, Nantes et Montpellier participeront aux phases finales de la Ligue des Champions. Une performance que seules les formations de Bundesliga peuvent égaler. A l'instar du Vardar, le PSG a obtenu son billet directement pour les quarts.

par Yves MICHEL


Si les Allemands ont pris l'habitude d'envoyer trois de leurs représentants en phases finales de la Ligue des Champions, la France n'est pas en reste. Nantes pour son apprentissage en poule haute et Montpellier issu des poules basses passeront par les 8èmes alors que le PSG qui a terminé 1er de son groupe, a validé à deux journées de la fin son billet directement pour les quarts.

Ce dimanche, dans une confrontation où rien ne pouvait lui arriver (du moins au classement) Paris est passé par toutes les sensations. Celle d'une équipe dominatrice qui dès les premières minutes, a pris la mesure de Kiel, venu à Coubertin, amoindrie mais avec l'espoir de faire un résultat pour gagner une place au classement. Plombés par de nombreuses pertes de balle, les arrêts de Corralès et dépassés par la vitesse d'exécution parisienne, les Allemands ont vite été distancés (16-11 à la pause). Et puis le gardien Andreas Wolff qui s'était déjà signalé en 1ère période, s'est illustré. Il a stoppé avec l'aide du montant, un 2ème 7 mètres face à Hansen puis s'est interposé devant Sagosen dans le même exercice. A ce moment-là, Kiel commettait moins de fautes que dans le 1er acte et était revenu à deux longueurs (18-16). Marko Vujin en pleine réussite, va sentir qu'il était temps de battre le rappel et surtout de montrer le chemin du but à ses partenaires (21-21 à la 45ème). Le dernier quart d'heure sera intense et très accroché (27-27 à la 57ème). Ponctué par des décisions arbitrales iniques, les Allemands auraient très bien pu l'emporter. Alors que Luc Abalo venait d'égaliser (29-29), Luka Stepancic, positionné à moins de 3 mètres de l'engagement était sanctionné de 2 minutes. Alors que tout le monde s'attendait à revivre le scénario de Slovénie-Allemagne pendant le dernier Euro, les arbitres lettons ont eu leur propre interprétation de la règle. Pas de carton rouge contre le Croate du PSG et surtout, pas de 7 mètres en faveur de Kiel. Il restait 5 secondes, personne n'a bronché. Le partage des points satisfait finalement les deux camps. Paris qui garde son invincibilité de 26 matches à domicile toutes compétitions confondues, Kiel qui au classement, brûle la politesse à Kielce, en s'offrant la 4ème place et donc le bénéfice de recevoir lors de son 8ème retour. Au passage, les joueurs de Gislason s'évitent un affrontement fratricide face à Rhein Neckar Löwen. Les Parisiens eux, ne retrouveront la Ligue des Champions que dans un mois et demi.

Le diaporama du match PSG-Kiel par Lorie Couvillers


Pratiquement au même moment, l'équipe de Nantes qui la veille avait arraché elle aussi, le nul en déplacement chez l'actuel leader de la Bundesliga, attendait le résultat du duel entre Barcelone et Szeged.  Les Catalans qui ne pouvaient plus s'emparer de la tête de leur groupe (le Vardar ayant fait le nécessaire pour se qualifier directement en quarts), ont souffert jusqu'à l'ultime minute pour battre les Hongrois (28-27). Ce succès leur permet de souffler la seconde place à Nantes.

Pour sa 1ère participation en poule haute, on ne peut qu'avoir du respect pour la performance nantaise qui aura relevé le défi face à des adversaires hautement plus expérimentés collectivement dans ce type de compétition. La saison passée, vainqueurs des barrages, les hommes de Thierry Anti avaient eu la malchance de tomber en 8èmes sur Paris qui à ce moment de la saison, est dans sa forme optimale. Cette fois, ils auront un adversaire plus à leur portée. A la fin du mois, ils affronteront Meshkov Brest. L'obstacle n'est pas infranchissable mais il faudra s'en méfier. En phase de groupe, les Biélorusses ont donné chez eux, du fil à retordre à Kiel, Flensburg et ont battu Kielce et... le PSG.


Stojkovic et ses partenaires de Meshkov au menu des Nantais en 8èmes

En prenant la 3ème place de la poule, Nantes évite de se retrouver face à Montpellier en 8èmes. Du coup, les joueurs de patrice Canayer auront un morceau de choix à affronter, le FC Barcelone. Pour eux, le plus important est de se retrouver au niveau des plus grands. et ce, pour la 4ème saison consécutive. L'an passé, les Héraultais également issus des poules basses, étaient loin d'avoir fait de la figuration puisqu'ils avaient éliminé Kielce, le tenant du trophée en s'imposant à la fois à Bougnol mais également en Pologne. Avant de s'incliner en quarts face aux Hongrois de Veszprém. A la fin du mois, c'est évidemment un monument du handball que le MHB va accueillir sur ses terres. Les Catalans détiennent le record de 21 participations en LDC mais également celui de 9 victoires, la dernière remontant à 2015. La saison suivante (2015-2016) face à ces mêmes Barcelonais, Montpellier avait subi deux cuisants échecs en phase de groupe, battus en Espagne de 10 buts (37-27) et au retour dans l'Hérault (23-31).

A l'instar de Montpellier, Skjern se retrouve en 8èmes de finale. Les Danois qui s'étaient inclinés à l'aller à Zaporozhye (32-30) ont inversé la tendance en s'imposant face aux Ukrainiens (33-26).


Montpellier retrouvera sur sa route Barcelone et son gardien Gonzalo Perez de Vargas

Le programme de Ligue des Champions des prochaines semaines

8èmes de finale

M1

Montpellier (Fra)

Barcelone (Esp)

M2

Skjern (Dan)

Veszprém (Hon)

M3

Meshkov Brest (Bie)

Nantes (Fra)

M4

Kristianstad (Suè)

Flensburg (All)

M5

Kielce (Pol)

Rhein Neckar Löwen (All)

M6

Szeged (Hon)

Kiel (All)

aller: 24-25 mars 2018

retour: 31 mars-1er avril 2018

1/4 de finale

vainqueur M6

HC Vardar (Mac)

vainqueur M5

PSG handball (Fra)

vainqueur M4

vainqueur M1

vainqueur M3

vainqueur M2

aller: 21-22 avril 2018

retour: 28-29 avril 2018

Sur les 14 équipes concernées par ces phases finales (Vardar et PSG inclus), douze étaient déjà présentes la saison dernière. Seuls les Danois de Skjern prennent la place de leurs compatriotes de Silkeborg et c'est le retour de la Suède aux dépens de la Croatie. Traduction de ce qui s'est passé dans le groupe A, puisque les Suédois de Kristianstad ont grillé la politesse à Zagreb (présent l'an passé) et aux Polonais de Plock. Il y aura donc au total, 3 représentants français, 3 allemands, 2 hongrois, 1 espagnol, 1 macédonien, 1 polonais, 1 suédois, 1 danois et 1 biélorusse.

© Yves Michel
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision

Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.

Pari de handball stakers.com