mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
N1F : Une reprise à trous
N1F : Une reprise à trous
3 Avril 2018 | National > Nationale 1F

Résumé de la 15° journée de Nationale 1 Féminine.
La reprise a donné lieu a quelques résultats un peu surprenants. Peut-être normal, le rythme est sans doute compliqué à trouver pour beaucoup. En tout cas, Cannes, même difficilement continue son chemin. Rochechouart Saint Julien a peut-être laissé ses illusions de montée face à Lomme et le trio de leaders s'affirme de plus en plus en poule 3. A noter le petit exploit de Bayonne qui a gagné son premier match, et à Nice en plus.


Reprise plus compliquée qu’il n’y paraît pour l’impeccable leader de la poule 1, Cannes-Mandelieu. Face à un Bordes sans complexes, le ténor Azuréen a livré un mano-à-mano de toute beauté avec son rival Béarnais. Même mené au score et souvent freiné par les parades de Léa Fargues (19 arrêts), Cannes sous l’égide de Justine Joly (10 buts) et Laetitia Seby peut compter sur une détermination sans faille pour préserver un petit but d’avance qui suffit à son bonheur. Contre toute attente, Bordes a su posé de gros problèmes au n°1 du championnat.

A domicile, Bergerac s’est de nouveau hissé à la seconde place du championnat après un succès sans trembler face à la réserve de Toulon St-Cyr. La parole une fois n’est pas coutume… à l’arrière-garde Périgourdine : Gladys Seri-Kangah (16 arrêts) est omniprésente et le collectif local prend ainsi un petit temps d’avance à la pause. Supériorité au score manifeste passé le retour des vestiaires, l’équipe de Pascal Carfantan intensifie ses efforts en seconde période… Mariam Eradze et les jeunes Toulonnaises finiront par rompre à l’entame du dernier quart d’heure.

Le CA Bègles a dû se contenter d’un match nul regrettable face à Bruguières : une nouvelle contre-performance chez lui pour un collectif Girondin mal embarqué en début de seconde mi-temps (17-21, 40’). Delphine Tonello et ses coéquipières du BOC 31 sont aux avant-postes… mais Bègles réagit enfin peu avant le dernier quart d’heure : Tania Riffaud (10 buts) et le CAB retrouvent la mire face au but… mais butent dans le money-time sur un bloc Bruguiérois et surtout une Tonello intraitable.

le diaporama du match par Daniel Vaquero


La réserve de Nice s’est fait surprendre à domicile face à une lanterne rouge épatante. Certes, Nice est en effectif très réduit mais il a dû s’effacer peu à peu face à un Aviron Bayonnais maître des débats. Bayonne défend fort… conséquence, les jeunes Niçoises vivent un calvaire en seconde période, Justine Lahitte (7 buts) et ses coéquipières finissent par faire le grand écart (+16). Le centre de formation Niçois rétrograde en 4ème position tandis que l’Aviron s’offre une belle bouffée d’oxygène : première victoire en championnat qui bonne sans conteste du baume au cœur.

Dans son fief de Roger Vincent, Pessac aligne une 3ème victoire consécutive aux dépens du pays d’Aix Bouc. Passé la résistance d’Emma Mercier et des Aixoises durant 55 minutes, la tournure des évènements dans le money-time est en faveur du SPUC. Aix Bouc craque définitivement… et Pessac s’envole au score dans les toutes dernières minutes grâce notamment à Lucie Bouchon et Elsa Grossoleil. Tour de force gagnant pour des Pessacaises désormais 5èmes de cette poule 1. Le Pays d’Aix doit lui se contenter de la 6ème place ex-aequo.

A domicile, Toulouse confirme ses excellentes dispositions du moment… 3ème victoire arrachée chez lui face à Mios-Biganos. Et pourtant, Nawal Hatta (6 buts) et les Miossaises virent en tête à la pause (10-13, 30’). Furieuse bataille défensive entre deux défenses du sud-ouest exactes au rendez-vous. Toulouse refait son handicap… et malgré les parades de Justine Monet dans le dernier quart d’heure parvient à glaner les trois points sous l’impulsion des deux Marion (Agostini et Theys). +1 au final qui suffit au bonheur des Toulousaines, le TFH entrevoit désormais le milieu de tableau.


Dernière Journée | Journée 15
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
BergeracToulon St-Cyr II282131/03>>
BèglesBruguières262631/03>>
Nice IIBayonne183431/03>>
Cannes MandelieuBordes333231/03>>
PessacAix Bouc292231/03>>
ToulouseMios Biganos232231/03>>
Prochaine Journée | Journée 16
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
BruguièresBergerac 07/04 
Toulon St-Cyr IINice II 07/04 
BordesBègles 07/04 
BayonnePessac 07/04 
Mios BiganosCannes Mandelieu 07/04 
Aix BoucToulouse 07/04 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Cannes Mandelie.431514105123966 
2Bergerac331596043839713
3Bègles33158524003830-3
4Nice II3215861404399-1 
5Pessac31158703863873 
6Bordes3015771400407-43
7Aix Bouc3015663429416-1-3
8Toulouse29157803864133 
9Bruguières281568139338009
10Toulon St-Cyr I.2815681371428-1-9
11Mios Biganos2615591455486-3 
12Bayonne161511403984801 


Toujours plus, toujours plus fort… la Stella St Maur continue de frapper les esprits en poule 2. 4ème victoire de suite et toujours deux points d’avance au classement pour un collectif Stelliste attendu de pied ferme du côté de Nantes. Face à une réserve du NLA prête à l’exploit, St Maur a d’abord jaugé l’adversaire en présence (10-13, 30’) avant de faire nettement la différence dans le second acte. Orlane Ahanda et les jeunes Nantaises s’effacent peu à peu face à la puissance adverse : Gaelle Felix-Théodose (12 arrêts) ne laisse rien passer… mais c’est tout le collectif St-Maurien qui accentue l’écart et signe au final un succès convaincant.

Dans le match vedette lors de cette reprise, Rochechouart St-Junien a pris la porte à domicile… contre son rival immédiat, Lomme. Match face à un concurrent direct… une nouvelle fois perdu pour des Panthères de feu très loin désormais de l’objectif montée. Prolifique face au but en première période, Lomme s’en remet à sa défense pour conserver l’ascendant en seconde mi-temps (20-23, 52’) à l’image des parades de Margaux Destombes (15 au total). Justine Dewanin inscrit le but de la gagne… pour le plus grand bonheur de Lommoises auteures d’un superbe coup d’éclat.


A domicile, Angoulême a cassé la belle dynamique de la réserve d’Issy-Paris. Supériorité de l’ACH qui s’est esquissée en fin de première période (13-8, 30’), Chadya Kablouti (8 buts) et ses partenaires voient pourtant leurs rivales revenir à hauteur au beau milieu de la seconde période (19-19, 41’). Piqure de rappel bien comprise par les Angoumoisines qui repart de plus belle dans le dernier quart d’heure : second coup d’accélération gagnant pour Marion Femel et les siennes, Angoulême termine fort et enregistre ici un succès convaincant. Trop court, Issy-Paris reste au pied du podium.

Dans le duel de milieu de tableau, Colombelles a fait la bonne opération chez son adversaire direct, la réserve de Fleury. La solidité défensive du CLCH est la clé de son succès, Anaïs Thepaut et sa défense mènent grand train durant l’heure de jeu (13-17, 40’). Jamais en effet les jeunes Fleuryssoises ne donneront le sentiment de pouvoir revenir à hauteur. Au contraire, la capitaine visiteuse Marie Gagez (8 buts) donne le tempo et Colombelles conserve la maîtrise dans le dernier quart d’heure. Trois points solidement acquis, le CLCH peut désormais rêver de basculer en première partie de tableau… au grand dam d’un Fleury cantonné à la 9ème place.


La dégringolade d’Alfortville continue… 3ème défaite de suite et nouvelle désillusion de l’USA dans son gymnase face à une réserve de Brest en grande forme. Pourtant, Elise Brigot et les Alfortvillaises tentent de prendre la main en début de seconde période… mais Sandra Pouchart veille au grain. La gardienne Brestoise et ses coéquipières sont au rendez-vous en défense (20-21, 45’). Résistance gagnante car Alfortville n’a plus d’essence dans le final. De quoi permettre à Derrien, Lagathu ou encore Jarrige de creuser l’écart dans les dernières minutes.

Landi-Lampaul, lanterne rouge du championnat, n’a pas pu se déplacer à Dreux… faute d’un effectif nécessaire. Résultat, le club Finistérien a dû déclarer forfait ce week-end. Ce qui permet à Dreux de prendre sa seconde victoire cette saison… et de croire toujours à la 10ème place.

Dernière Journée | Journée 15
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
AlfortvilleBrest II263231/03>>
Fleury les Aubrais I.Colombelles212601/04>>
RochechouartLomme232531/03>>
DreuxLandi Lampaul20031/03 
AngoulêmeIssy Paris II332831/03>>
Nantes IISt Maur213001/04>>
Prochaine Journée | Journée 16
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
ColombellesAlfortville 07/04 
Brest IIRochechouart 07/04 
Landi LampaulFleury les Aubrais I. 07/04 
LommeAngoulême 07/04 
St MaurDreux 07/04 
Issy Paris IINantes II 07/04 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1St Maur401512214333394 
2Lomme381510234313564 
3Rochechouart3415951441386-3 
4Nantes II3315852423392-15
5Issy Paris II3315852427416-1-5
6Angoulême32157533983631 
7Colombelles30157714013962 
8Alfortville2915780394401-3 
9Fleury les Aubr.2615591394438-1 
10Brest II241541013964441 
11Dreux221531113724471 
12Landi Lampaul10152130341473-11 

Le mano-à-mano perdure tout en haut de la poule 3 : l’ATH Achenheim garde ainsi un point d’avance sur son grand rival, Le Pouzin. Mais il a fallu batailler ferme à domicile pour un ATH soumis à rude épreuve par St Etienne. Une courte victoire… et une angoissante permanente pour les Alsaciennes de Dalila Abdesselam (9 buts). Sans complexe, St Etienne vire en tête à la pause emmené par Sophie Victoire (8 buts) et Amel Ait-Ahmed. Une superbe prestation que le visiteur Forézienne fait perdurer en seconde période. Néanmoins, Awa Diop libère l’ATH dans la dernière minute… soulagement palpable chez les joueuses locales.

Le Pouzin n’a pas eu à forcer son talent pour se défaire sans difficultés de la réserve de Besançon. L’équipe de Christophe Chagnard s’est facilité le match en démarrant tambour battant (8-2, 13’). Un écart immédiat que les jeunes Bisontines ne parviendront jamais à combler. Au contraire, Le Pouzin appuie sur l’accélérateur : Tamara Stojanovic (10 buts), Anne Guillier tout comme Carmen Farroco Alves sont les joueuses les plus en vue à Richardson. +7 au final, Le Pouzin gère sereinement la seconde période et continue de chasser… à un petit point du leader.

3ème du championnat, la réserve de Metz a logiquement pris le dessus sur Val d’Orge. Un cavalier seul une heure durant… dans une rencontre à sens unique. Val d’Orge a résisté un quart d’heure… avant de rendre les armes. La faute à des Dragonnettes très précises à l’image d’Emma Jacques (7 buts), de Daphné Gautschi (6 buts). Manuella Dos Reis (15 arrêts) ajoute son grain de sel et la différence est nette en seconde période (24-15, 44’). Auteur d’une prestation aboutie, Metz retrouve la victoire et garde un œil sur le duo de leaders. Val d’Orge a lui subi une soirée galère en Moselle.

Dans son fief des Orchamps, Palente a sans surprise pris la mesure de la réserve de Dijon. Face à la lanterne rouge du championnat, le groupe Palentais s’est rendu la rencontre facile en démarrant sur les chapeaux de roue (9-4, 14’). Bien en place en défense, Maria Munoz et ses coéquipières donnent le ton durant toute la première période. Impression confirmée après le repos, la jeunesse Bisontine s’en donne à cœur joie à l’image de Noémie Abah (7 buts), Agathe Pouillet ou encore Juliette Janod. Dijon à la faute… et Palente net vainqueur au final.

7ème de cette poule 3, Epinal a fait forte impression devant son public en surclassant Strasbourg. Il ne fallait d’ailleurs arriver en retard au palais des Sports d’Epinal pour voir l’équipe locale donner très vite le ton (10-3, 14’). Cecilia Perrin (15 parades au total) et sa défense sont omniprésentes… de quoi permettre à Margaux Imhof ou encore Julia Mengin de creuser un écart irrémédiable au score (17-6, 30’). Fort de cette première période référence, le collectif Vosgien gère par la suite sa confortable avance. En retard dès l’entame, Strasbourg n’a jamais été dans le rythme de ce match.

Dans le duel des promus, Altkirch a fait respecter sa loi chez lui face à La Motte Servolex. Alexane Vidalie (9 buts) et les Motteraines tenteront de rivaliser notamment en première période (17-16, 37’) mais la force de frappe locale est définitivement au-dessus du lot. A l’image d’Alexandra Florean (13 buts) ou encore Amelia Busuioceanu, l’attaque Alsacienne est en verve… tout comme la capitaine Laura Selvaggio impeccable dans sa cage avec 17 parades à son actif. Trois points solidement acquis, Altkirch signe ainsi son 5ème succès en N1.

Dernière Journée | Journée 15
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
PalenteDijon II342531/03>>
Metz IIVal d'Orge301731/03>>
Le PouzinBesançon II302301/04>>
AchenheimSt Etienne292731/03>>
EpinalStrasbourg312431/03>>
AltkirchLa Motte Servolex322331/03>>
Prochaine Journée | Journée 16
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Val d'OrgePalente 07/04 
Dijon IILe Pouzin 07/04 
St EtienneMetz II 07/04 
Besançon IIEpinal 07/04 
La Motte ServolexAchenheim 07/04 
StrasbourgAltkirch 07/04 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Achenheim421513114203573 
2Le Pouzin411513204393346 
3Metz II381511314253361 
4Palente35159424003591 
5Strasbourg3115870434441-27
6Besançon II3115870408395-1-7
7Epinal271569039040313
8St Etienne2715690386417-1-3
9Altkirch251551004224631 
10La Motte Servol.24154101353384-1 
11Val d'Orge18151131346424-8 
12Dijon II14153120381491-5 


© François Dasriaux
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.