mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF M : La jeunesse prend le pouvoir !
EDF M : La jeunesse prend le pouvoir !
5 Avril 2018 | International

Partis sans les tauliers disputer la 3° manche de la Golden League en Norvège, les Bleus avec pas moins de 6 joueurs de la génération 1996-97 et un de la génération 98-99 ont produit un très joli match en se débarrassant assez sèchement du Danemark 35-29. La suite se jouera samedi face à la Norvège et dimanche face à l’Islande.

Mais avant de dérouler et même de punir par moment le Danemark, les Bleus ont eu un peu de mal à l’allumage. Une défense pas encore en place, une attaque qui manque quelques shoots et le Danemark pourtant lui aussi privé de quelques cadres prenait un peu ses aises avant que peu à peu les Bleus ne se mettent en route. C’est d’abord l’attaque qui va régler la mire et permettre aux Bleus de se rapprocher, notamment par les sanctions qui tombaient sur les Danois et qui permettait à Vincent Gérard de marquer 2 fois dans les buts désertés par Moller. Ensuite c’est la défense qui va monter les barbelés et les Tricolores vont infliger un 9-1 qui va les mettre dans un fauteuil pour la suite du match.

Les Danois n’arrivaient plus à grand-chose et même si le début de seconde période était un peu plus glorieux pour eux, les Bleus ne se faisaient pas prier pour en remettre une bonne couche en jouant tous les ballons à fond et en étant plus que sérieux en défense. Même si Kirkelokke arrivait plus souvent à mettre son bras gauche en situation, même si le tout jeune Holm montrait que ses qualités vues en équipe du Danemark jeune sont tout à fait à leur place chez les A, les Français géraient presque tranquillement. Jouant trop vite et trop précisément pour que le Danemark ne puisse respirer, le +8 à la 45° et qui provoquait le temps mort et un petit coup de colère de Nikolaj Jakobsen en était la preuve. Heureusement pour les nerfs du coach danois, l’avalanche va un peu se calmer dans les 10 dernières minutes du match. Mais le +6 final fait quand même joli dans le décor, même si il manquait du monde en face, arriver à dérouler un tel match en se passant de Nikola Karabatic, Luc Abalo, Michael Guigou, Kentin Mahé et Cédric Sorhaindo, cela montre l’étendue du réservoir bleu mais aussi la jeunesse de celui-ci, même si c’est un Raphaël Caucheteux impeccable sur son aile gauche et aux 7 mètres qui va finir meilleur marqueur de la rencontre.

Le diaporama du match par Stephane Pillaud / FFHB

A Straume, Sotra Arena
Le jeudi 5 avril à 20h45
3° manche de la Golden League
France - Danemark : 35 - 29 (Mi-temps : 16-11)

1 000 spectateurs
Arbitres : MM Lars Jorum et Havard Kleven (Norvège)

Evolution du score : 2-3 5°, 5-7 10°, 7-8 15°, 11-8 20°, 15-9 25°, 16-11 MT - 20-15 35°, 24-19 40°, 29-21 45°, 30-24 50°,

Statistiques du match
FRANCE
Gardiens : Gérard 53', 12 arrêts dont 0/2 pen. - Meyer 7', 2 arrêts
Joueurs : Lenne, Remili 3, Lagarde 2, M. Richardson 3, Mem 5, Pechmalbec, Gérard 2, N'Guessan 2, L.Karabatic 1, Fabregas 2, Meyer, Claire 1, Dipanda 2, Porte 2, Bonnefond, Tournat, Nahi 1, Caucheteux 9 dont 5/5 pen.,
Exclusions temporaires : Fabregas, Dipanda, Porte

DANEMARK
Gardiens : Moller 30', 4 arrêts dont 0/2 pen. - Nielsen 30', 4 arrêts dont 1/4 pen.,
Joueurs : Lyngaard 2, Kirkelokke 5, Bramming 1,  Mortensen 4 dont 2/2 pen., Nielsen, Rasmussen 3, Zachariassen 2, Saugstrup, K.Moller, Mensah 2, Olsen, J. Hansen 2, Clausen, Oris 2, Holm 6, L. Moller.
Exclusions temporaires : Clausen 2, Lyngaard, Zachariassen

© François Dasriaux
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités