mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Proligue : Et maintenant les play-offs !
Proligue : Et maintenant les play-offs !
14 Mai 2018 | France > ProLigue

Résumé de la 26° journée de Proligue.
 Placée sous le signe du tour d'honneur, la dernière journée de Proligue s'est conclue sur des résultats logiques. Tous à part Pontault ont fait respecter la hiérarchie, enfin ! Place maintenant (dès mardi) aux play-offs, ultime rendez vous pour désigner qui accompagnera Istres en Lidl Starligue.

Il faut bien l'avouer, le suspense et l'intérêt sportif avant cette 26° et dernière journée de la saison régulière n'étaient pas des plus évidents. Si ce n'est un dernier tour de piste pour les uns, un tour d'honneur pour les autres et un petit avantage à aller chercher ou à conserver... Justement cet avantage, à savoir jouer la demi-finale retour des play-offs à la maison, Pontault n'a pas pu le conserver. La faute à des vikings (Langevin 9/12) débarqués en Seine et Marne avec la ferme intention d'en repartir avec le butin, deux points et une huitième place totalement improbable il y a quelques semaines. Avec un Serdarevic intraitable (11 arrêts dont 3 pén./5 à 58%), Caen prend les commandes juste avant la pause et ne va plus les céder à des pontellois (Dupoux 8/9) visiblement en retenue. Pontault est la seule équipe du top 5 à ne pas avoir fait respecter la hiérarchie. Les quatre autres ont même "cartonné" à commencer par Istres (Limousin 7/8), le leader qui à Nice (Joli 4/6) n'a pas tardé à faire le break (3-6, 8ème) en imposant sa force offensive et sa logique décontraction (Harbaoui, 15 arrêts à 41%). Chartres son dauphin a parfaitement révisé ses gammes face à Limoges (Cutura 5/7). Vite devant (7-4, 14ème), les chartrains (Benezit 6/7) ont accéléré dès la reprise (23-15, 38ème) pour s'offrir une belle répétition avant les finales. Sélestat, son futur adversaire n'a pas plus tremblé. Passé une première période équilibrée plutôt à l'avantage de Cherbourg (13-15, 31ème), les alsaciens (Anquetil 7/8) vont dérouler, laissant sur place en moins de dix minutes des normands (Cardinal 7/9) démobilisés (22-15, 39ème). Seule satisfaction pour les cherbourgeois - finalement relégués à la 12ème place - la confirmation de Youenn Cardinal comme meilleur buteur de Proligue (163 buts). Un titre qui ne masquera pas les déceptions d'une saison pas loin d'être ratée, faite de petits exploits (nuls à Istres, à Chartres et à Dijon, victoire à Pontault) n'empêchant pas la JSC de terminer à la plus mauvaise place depuis son arrivée en D2 en 2014-2015. Même scénario à Dijon (Naudin 8/9) où Billère (Jokic 7/14) a fait bonne figure une grosse trentaine de minutes (20-20, 36ème). Avant de céder lentement (24-21, 41ème) mais sûrement (28-22, 45ème) et conclure cette triste saison par une 17ème défaite. Côté tristesse, le GBDH n'a pas mieux réussi sa dernière sortie (à Créteil) que son futur collègue de Nationale 1. Et comme le BHB, après avoir (plutôt bien) résisté jusqu'après le repos (8-10 / 13-15 / 14-18, 37ème), Besançon (Brkljacic 7/12) a lâché prise, laissant Créteil (Ferrandier 9/13) filer vers un large succès, synonyme de sixième place assurée. Un moindre mal pour l'USC, prétendante à la (re)montée, contrainte de passer une nouvelle année en Proligue. La montée ou en tout cas le haut de tableau, ça fait longtemps que Nancy l'ambitionne. Et force est de constater qu'avec cette 10ème place finale, c'est encore raté. Une saison conclue sur une défaite qui s'est dessinée à la reprise, Vernon (Sarr 7/15) prenant chichement l'avantage (12-14, 31ème) et malgré le show Ivezic (9 arrêts dont 5 pén/5), résistant jusqu'au bout aux velléités de révolte nancéiennes.

Maintenant, place aux demi-finales des play-offs.

Le programme :

Mardi 15 mai – 1/2 finale aller
Sélestat – Chartres à 20H
CENTRE SPORTIF INTERCOMMUNAL - SÉLESTAT

Pontault – Dijon à 20H45
ESPACE ROGER-BOISRAMÉ - PONTAULT-COMBAULT

Vendredi 18 mai – 1/2 finale retour
Chartres – Sélestat à 20H
HALLE JEAN COCHET - CHARTRES

Dijon – Pontault à 18h30
PALAIS DES SPORTS J-M.GEOFFROY - DIJON

Pour les deux vainqueurs, finale les 22 et 25 mai 2018.

**********************

DIJON BOURGOGNE HB- BILLERE HANDBALL PAU PYRENEES
35 - 27 (Mi-Temps : 18-17)

***********************

UMS PONTAULT-COMBAULT HANDBALL - CAEN HANDBALL
24 - 31 (Mi-Temps : 14-15)

***********************

CAVIGAL NICE SPORTS HANDBALL - ISTRES PROVENCE HANDBALL
22 - 34 (Mi-Temps : 12-17)

***********************

SELESTAT ALSACE HANDBALL - JS CHERBOURGEOISE MANCHE HB
36 - 26 (Mi-Temps : 13-14)

***********************

US CRETEIL HANDBALL - GRAND BESANCON DOUBS HANDBALL
34 - 31 (Mi-Temps : 13-15)

***********************

GRAND NANCY METROPOLE HB - SMV VERNON ST MARCEL
24 - 26 (Mi-Temps : 12-13)

***********************

CHARTRES METROPOLE HANDBALL 28 - LIMOGES HAND 87
35 - 25 (Mi-Temps : 15-12)

*************************

Dernière Journée | Journée 26
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
DijonBillère352711/05>>
Pontault-CombaultCaen243111/05>>
SélestatCherbourg362611/05>>
CréteilBesançon343111/05>>
ChartresLimoges352511/05>>
NancyVernon242611/05>>
NiceIstres223411/05>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Istres402617367016382 
2Chartres372617637296563 
3Dijon322614847096781 
4Pontault-Combau.31261493734704-1 
5Sélestat292610797276931 
6Créteil2626111147277292 
7Vernon23268117658693111
8Limoges23269125664674-1-2
9Caen2326111416706711-9
10Nancy222610142705758-17
11Nice22269134714747-1-7
12Cherbourg21268135710724-3 
13Billère18269170653702-2 
14Besançon17267163692726-2 


© Philippe Dairou
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.