mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LSL: Wissem Hmam "Je peux être fier de ce que j'ai fait"
LSL: Wissem Hmam "Je peux être fier de ce que j'ai fait"
15 Mai 2018 | France > LNH

On se rapproche encore un peu plus de l’épilogue de la saison et rien n’est encore acquis... Pour le titre où le mano a mano à distance entre Montpellier et le PSG pourrait être décisif cette semaine... Pour le 2ème relégué où le Saran-Cesson sera déterminant. La lutte pour les places européennes est encore d’actualité. Si Aix parait bien installé à la 4ème place et que Dunkerque est en chasse à la 6ème, St Raphaël joue gros. Les Varois disputent en prime ce week end le Final Four de la Coupe EHF. Ce sera aussi l’occasion pour Wissem Hmam de mettre fin à une carrière de joueur bien remplie.

par Yves MICHEL

Le 31 mai prochain, au soir de l’ultime journée de championnat et du déplacement de St Raphaël à Aix, Wissem Hmam mettra fin à 18 ans de carrière au plus haut niveau. Avec le sentiment du devoir accompli. Les objectifs de fin de saison du Tunisien et de ses partenaires varois sont simples : terminer dans le top 4 du championnat et dimanche prochain, soulever à Magdebourg la coupe EHF dans un environnement qui sera loin d’être favorable au SRVHB.

Wissem, pour toi il s’agit d’une fin de carrière assez peu banale…
En effet puisque les derniers matches gardent tout leur intérêt. On s’attaque à un gros challenge avec la course pour la 4ème ou la 5ème place et le Final Four de coupe EHF. L’aboutissement de toute la saison va se jouer en quelques jours et la pression est sur nos épaules. 

Existe-t-il une hiérarchie dans les objectifs ?
Notre priorité, c’est le championnat. En fait, on va procéder par étape. Mais on s’est battu pour accéder au carré final de la coupe d’Europe donc on ne va rien lâcher. On espère même aller au bout.

Avez-vous les moyens de vos ambitions ?
Je pense oui. Même si cette fin de saison est très dure et ne laisse aucun répit.

Il y a quand même le risque de tout perdre….
C’est vrai mais on n’y pense pas. On se dit qu’il reste cinq matches de coupe à jouer. Trois cette semaine et deux en suivant. Pour nous, la dernière journée avec le déplacement à Aix peut-être une autre finale. D’ailleurs, Jérôme Fernandez lui-même ne s’en cache pas et insiste sur cette date du 31 mai. On chasse Aix mais il ne faut pas oublier que Dunkerque est juste derrière donc c’est mieux si on peut faire le plein avant d’aller à Aix.

Avant, il y aura entre autres, le déplacement à Ivry et donc le Final Four…
Ivry, c’est le match piège. Ils vont jouer sans pression puisqu’ils ont assuré le maintien.

Et pour Magdebourg ?
On ne sera pas favoris en Allemagne devant le club organisateur qui aura le public derrière lui. Mais on va faire le max pour embêter les Allemands chez eux et n’avoir aucun regret.

Il y a l’expérience d’un 2ème Final Four en 2 ans…
L’année dernière, pour la majorité des joueurs, c’était une découverte. Cette fois, on veut jouer un rôle. C’est très important pour l’image du club vis-à-vis de la Fédération Européenne. Il y a deux ans, quand on termine 2ème du championnat, c’est aussi un manque de notoriété qui nous a privé de Ligue des Champions. Car nous, sur le terrain, on n’avait rien à se reprocher. Je me rappelle que la frustration avait été immense.

4 clubs français dans les deux Final Four masculins… c’est du jamais vu !
C’est génial et je félicite les trois autres pour leur parcours. Mais je trouve qu’on parle moins de St Raphaël et qu’on nous oublie un peu. Il ne faut pas minimiser ce qu’on a fait et ce qu’on est encore capable de faire.


                                  Wissem Hmam en 2006 sous les couleurs de Montpellier

Tu as aussi pris la décision d’arrêter ta carrière de joueur…
Oui et c’est pour cela que la motivation est sans doute plus importante. Gagner un trophée  européen serait une vraie consécration. 

Dans deux semaines, tout sera terminé…
Déjà, je n’aurais jamais pensé pouvoir durer jusqu’à 37 ans au plus haut niveau. Quand je suis arrivé en France, c’était vraiment pour passer un cap et avec le recul, je peux être fier de ce que j’ai fait. En plus, je suis resté fidèle aux clubs que j’ai connus.

La reconversion comme entraîneur était-elle naturelle ?
Je voulais rester dans le hand, c’est une réelle opportunité mais sur surtout un grand honneur d’avoir eu cette proposition de St Raphaël.

Comment cela va-t-il se passer ?
Déjà, je ne veux brûler aucune étape. Entraîner est un vrai métier qui demande une certaine expérience. Celle acquise au cours de la carrière de joueur ne suffit pas.

Pour te retrouver un jour à la tête d’une équipe de D1 ?
Pas pour le moment. Je le répète, je ne veux pas aller trop vite. De toute façon, un entraîneur n’a pas le destin entre ses mains.

Tu aurais pu envisager une reconversion en Tunisie…
Non. Le niveau et la formation en France n’ont rien à voir. Pour le moment, je reviens en Tunisie pour voir ma famille, mes amis et passer les vacances.  

Quand tu te repenches sur ta carrière, il y a les titres avec Montpellier mais aussi un tournant, en 2010, quand tu te blesses à l’épaule….
Oui et je pense que cette épreuve m’a fait vraiment grandir. Tout le monde me prédisait un bel avenir comme attaquant et j’ai dû accepter un nouveau challenge en devenant défenseur exclusif. C’était ça ou rien. Je remercie Patrice qui à l’époque m’a beaucoup apporté.

Patrice Canayer, c’est... TA référence comme entraîneur ?
Quand j’arrive de Tunisie, c’est lui qui a fini ma formation. Ensuite, il m’a accompagné dans ce que j’ai pu connaitre de positif et de négatif dans ma carrière. Il a toujours fait preuve d’honnêteté et de sincérité à mon égard. Du coup, je le respecte énormément en tant qu’homme et entraîneur.

Tiens d’ailleurs, qui sera champion cette saison ?
Montpellier bien-sûr !

Ça va aussi dépendre de vous en les recevant juste avant leur Final Four…
Jeudi, Montpellier joue Nantes à la maison… donc cela ne dépend pas que de nous. Quand on va les rencontrer, cela sera peut-être une étape pour eux mais aussi pour nous. Mais après, si je devais choisir entre Montpellier et Paris concernant le titre, les yeux fermés, je choisis mon club de cœur. Pour moi, Montpellier, cela va au-delà du sport, c’est la ville qui m’a accueilli lorsque je suis arrivé en France, là où je me suis marié et où mes deux filles sont nées.


                        Samir Bellahcene (Massy) jouera à Dunkerque dès la saison prochaine

Pour ne pas se retrouver en concurrence frontale avec la retransmission de la finale de ligue Europe de football entre Marseille et l’Atletico de Madrid, beIN Sports a obtenu que le match PSG – Aix soit avancé à 19h. Un horaire inhabituel pour Coubertin avec une affiche de la plus haute importance entre le 2ème et le 4ème du championnat. Les enjeux sont de taille. D’ici la clôture et les trois journées qui restent à disputer, Paris espère rattraper et voler à Montpellier son siège de leader, les Provençaux eux, surveiller leurs arrières avec la menace de St Raphaël et Dunkerque distants d’une et deux longueurs. Les hommes de Jérôme Fernandez se sont mis en tête de disputer l’Europe la saison prochaine. Pour cela, leur droit à l’erreur est réduit et avant d’affronter Massy et St Raphaël dans ce qui pourrait être une finale pour la place en EHF, ils seraient bien inspirés d’aller chercher un résultat face au PSG. Les partenaires de Daniel Narcisse ont souffert la semaine passée à Massy, ils sont privés des services de Luc Abalo et de Luka Karabatic et se souviendront sans doute que Pays d’Aix est une des rares équipes, non seulement à les avoir battus cette saison en championnat mais également il y a deux ans, à Coubertin.

Montpellier de son côté, suivra l’évolution de cette rencontre avec le plus grand intérêt avant d’accueillir Nantes, ce jeudi. Un match de Ligue des Champions, obstacle de taille pour les Héraultais qui depuis leur dernier revers, à domicile face à Aix, sont parvenus à passer entre les gouttes, alignant quatre succès d’affilée. Mais le plus dur est à venir avec donc le "H" au menu puis St Raphaël mardi prochain et le Final Four à Cologne, le week end suivant. De son côté, Nantes aura moins de pression sur ses épaules, la 3ème place sauf catastrophe industrielle, ne pouvant lui échapper. Excepté la péripétie du quart de finale de coupe de France auxquels ils ont renoncé, les Nantais devront se déplacer à Chambéry, également mardi avant d’attaquer le carré final de la Ligue des Champions.

Finalement, en championnat, en rajoutant le déplacement du PSG, samedi à Tremblay, les six jours à venir peuvent débloquer la situation en tête de classement.

Et si Nîmes qui accueille Toulouse a laissé passer sa chance d’accrocher le wagon européen, Dunkerque qui a validé ce mardi la signature pour les trois années à venir de l'excellent gardien de buts, Samir Bellahcene, compte bien profiter de l’emballage final pour sauver une saison faite de courbes sinusoïdales. Les Nordistes sont à 1 point du 5ème, 2 du 4ème. Ils restent sur trois succès d’affilée avec un impératif, poursuivre sur cette dynamique avant de se retrouver à Montpellier, lors de l’ultime journée. Ce mercredi, ils accueillent Tremblay qui a assuré son maintien et qui a d’ores et déjà l’esprit, du moins pour son entraîneur et ses dirigeants, tourné vers le prochain exercice. 

Qui accompagnera Massy à l’étage inférieur ? En déplacement à Chambéry, dans une opposition sans grand enjeu, les Essonniens n’ont plus rien à espérer de leur aventure parmi l’élite. En revanche, l’heure est grave pour Saran et pourrait l’être pour Cesson. Les deux adversaires directs (séparés par 3 pts) se retrouvent sur le terrain du 1er nommé et une défaite à domicile, condamnerait les hommes de Fabien Courtial à la relégation, après deux ans d’apprentissage parmi l’élite. Un nul n’arrangerait pas leurs affaires. Un succès, les maintiendrait en sursis car ils ne seraient toujours pas maîtres de leur destin et auraient encore un point à prendre par rapport aux Bretons.  L’aller avait tourné à leur avantage (29-30) en ouverture de la saison. Un match très équilibré passé le 1er quart d’heure, Saran menant même de deux longueurs à moins de 2’ du buzzer. Cette fois, Cesson espère prendre sa revanche.


                    Saran compte sur l'expérience de "Chema" Rodriguez pour rejoindre Cesson

PSG HANDBALL - PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL

Pronostic : PSG

Date et Heure :  16/05/2018 A 19:00:00
Lieu : STADE PIERRE DE COUBERTIN - 82 AVENUE GEORGES-LAFONT - PARIS
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

CHAMBERY SAVOIE HB - MASSY ESSONNE HB

Pronostic : Chambéry

Date et Heure :  16/05/2018 A 20:00:00
Lieu : LE PHARE - 800 Avenue du Grand Arietaz - CHAMBERY
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

DUNKERQUE HGL- TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL

Pronostic : Dunkerque

Date et Heure :  16/05/2018 A 20:00:00
Lieu : DEWERDT (Stade de Flandres) - Avenue de Rosendael - DUNKERQUE
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

US IVRY HANDBALL - SAINT RAPHAEL VHB

Pronostic : Saint Raphaël

Date et Heure :  16/05/2018 A 20:00:00
Lieu : GYMNASE AUGUSTE DELAUNE - 16 rue Robespierre - IVRY SUR SEINE
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

USAM NIMES GARD - FENIX TOULOUSE HANDBALL

Pronostic : Nîmes

Date et Heure :  16/05/2018 A 20:00:00
Lieu : LE PARNASSE - 160 Avenue du Languedoc - NIMES
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

USM SARAN HB - CESSON RENNES METROPOLE HB

Pronostic : Saran

Date et Heure :  16/05/2018 A 20:00:00
Lieu : HALLE DES SPORTS DU BOIS JOLY - 115 Allée Roland Rabartin - SARAN
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - HBC NANTES

Pronostic : Montpellier

Date et Heure :  17/05/2018 A 20:45:00
Lieu : Gymnase René Bougnol - Avenue du Val de Montferrand - MONTPELLIER
Lien Google Maps vers la salle

© Yves Michel
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités
Pari de handball stakers.com