mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC : Paris rend hommage à Daniel Narcisse
LDC : Paris rend hommage à Daniel Narcisse
27 Mai 2018 | Europe > Champion's League
Paris n'aura assurément pas galvaudé la petite finale de cette édition 2018 de la Ligue des Champions. Face à un Vardar souvent dominateur au score, le PSG a su passer en tête dans le money-time pour s'imposer d'une unité. Maigre consolation pour l'un des deux favoris de la compétition.

Par nos envoyés spéciaux, depuis Cologne

Absent du rendez-vous de la demi-finale face à Nantes, le PSG de Noka Serdarusic saura t'il redresser la tête face à un Vardar Skopje qu'il avait défié l'an dernier... mais lors de la grande finale ? Il revient à Sander Sagosen d'allumer la première mèche, histoire de faire oublier la lenteur et l'apathie du jeu Parisien entrevues la veille. Emballer le match pour ne pas laisser l'initiative au Vardar, c'est le leitmotiv du PSG... mais beaucoup trop d'échecs aux tirs empêchent Karabatic et les siens de prendre l'avantage au tableau d'affichage (2-4, 9'). Les stygmates du revers en demie sont ils encore vivaces ? Toujours est il que Kounkoud, Gensheimer ou encore Keita butent trop souvent sur un Milic imposant dans sa cage (3-6, 12'). Heureusement pour le club de la Capitale, il y a Rodrigo Corrales pour limiter les dégâts, le gardien international Ibérique est bien le Parisien des trente premières minutes. Premier quart d'heure en souffrance... déjà un temps mort demandé par Serdarusic et déjà des inquiétudes sur les visages des joueurs du PSG. Un Paris à la peine sur attaque placée... les combinaisons à deux ou les initiatives personnelles ne gomment pas des lacunes qui deviennent criantes au fil des minutes.

Il a pourtant du mieux aux abords de la 20ème minute, Remili et Karabatic sont à point nommé pour égaliser (10-10, 20'), la fin de première période permet aux bleus de refaire surface. Paris peut ainsi compter sur la solidité de sa défense pour monter les balles et réduire l'écart. Et si le Vardar abuse de jeu au pivot pour marquer, le PSG ne s'en laisse pas compter. Fin de première mi-temps équilibrée, l'occasion à cet instant du match de saluer la fin de carrière de Daniel Narcisse : supporters Parisiens... mais aussi Nantais saluent ici la carrière d'un immense champion. Une ovation unanime pour le n°25 de Paris. A la pause, le Vardar mène d'un petit but... mais tout reste à faire. Début de seconde période sous domination Macédonienne, Luka Cindric sonne la charge (16-19, 34'). Le retour des vestiaires n'est pourtant pas un problème puisque le PSG revient illico à la marque (20-20, 37'). Un chassé-croisé continuel au score qui laisse augurer une seconde mi-temps à suspense. Et les tribunes s'emballent un peu plus à la 40ème minute... lorsque Daniel Narcisse prend enfin place sur le terrain, le premier et seul but d'"Air France" interviendra à la 51ème minute. Noka Serdarusic aura mis un temps fou pour entendre la demande du public de la Lanxess Arena, une option que le technicien Germano-Croate n'avait pas choisi contre Nantes.

Sans Maqueda définitivement expulsé un peu plus tôt, le Vardar a plusieurs balles pour repasser à +2 à l'entame du dernier quart d'heure (22-22, 15'). Déchets conséquents aux tirs, passages en force et fautes techniques au beau milieu du second acte, les deux équipes multiplient les erreurs... pour rester au contact. Dix minutes encore à jouer... l'indécision est totale ! Il est dit que cette petite finale se jouera sur des détails. Nedim Remili en puissance et Uwe Gensheimer en contre s'efforcent bien de mettre le PSG sur les rails du succès (25-24, 54') mais à l'image d'une passe hasardeuse de Corrales à quatre minutes du terme, il doit patienter avant d'entrevoir la lumière. Dans le même temps, le Vardar balbutie ses dernières possessions... un money-time définitivement en faveur d'un PSG solide derrière au moment le plus important, la garantie sans nul doute du succès. Paris s'offre ainsi le scalp de son bourreau de l'an dernier, une 3ème place acquise au bout de l'effort mais qui n'effacera évidemment pas l'énorme frustration de la demie. Tout juste permet il à Daniel Narcisse de saluer une dernière fois un public à qui il aura tant donné.

Commentaires d'après-match :

Daniel Narcisse (Paris)
"C'était important de terminer cette Ligue des Champions par une victoire. Après le match d'hier, imaginez nos têtes ! C'est difficile de ne pas avoir fait mieux lors de la demi-finale. C'était dur de trouver les mots, personnellement, j'ai eu du mal à parler par rapport à ce qui s'était passé. Je suis content de la réaction et de revoir les sourires sur nos visages. Merci à toute la Koln Arena, à tous les supporters qui m'ont donné beaucoup d'émotions aujourd'hui. Après, il fallait rester concentré, c'était un match dur... et aller au bout du match. Un grand merci à tous, merci d'avoir été à la hauteur, c'est ça aussi la force de cette compétition, de rassembler tous les amoureux du handball. C'est pour vivre ces émotions qu'on joue ce type de compétition"

Nedim Remili (Paris)
"On s'est battu pour aller chercher cette victoire. C'était dur émotionnellement, la défaite était une immense déception. C'était dur de s'en remettre, on s'est remis au travail et changé les idées. Au final, on a su mettre les ingrédients pour gagner. On a peut-être pas joué notre meilleur match, on savait que c'était la dernière pour Daniel. Et il fallait s'imposer pour nos fans, nos amis, nos familles, ceux qui nous soutiennent. On reviendra l'an prochain pour gagner cette Ligue des Champions. Maintenant, le travail c'est de bien finir à Paris pour gagner le titre. Ça fera quand même une bonne saison. On peut pas cracher dessus, le championnat est dur, tout le monde s'est battu aussi bien pour le titre, les places Européennes et le maintien... ce sera très important et satisfaisant pour nous de le gagner"

Luka Karabatic (Paris)
"C'était extrêmement difficile de se reconcentrer après ce qui s'est passé hier. On a passé une mauvaise soirée et mal dormi évidemment. On sait aussi qu'on a un match très important dans quatre jours et... dans le même temps jouer ce match aujourd'hui pour cette 3ème place.. qui à la fin ne veut pas dire grand chose, seul le titre compte. C'était surtout à nous-mêmes qu'on avait quelque chose à démontrer en tant que groupe et on l'a fait. On s'est battu comme des chiffonniers et on est allé chercher cette victoire. On a montré du caractère, réussi à résister... on aurait pu exploser en vol. On a passé de très beaux moments avec certains joueurs qui vont nous quitter, aujourd'hui, pour le dernier match Européen de Daniel, c'était dur pour nous tous... on avait envie de faire quelque chose de beau pour lui parce qu'il le méritait. Le destin lui a donné cette fin de match où il nous a apporté... c'est une très belle chose qu'il puisse finir de la sorte"

Le diaporama du match par Yves Michel


A Cologne, Lanxess Arena
Le dimanche 27 mai 2018 à 15h15
Paris St Germain Handball - HC Vardar Skopje : 29 - 28 (Mi-temps : 14-15)
19.210 spectateurs
Arbitres :
MM. Bojan LAH & David SOK (Slovénie)
Délégués EHF :
MM. Nicolae VIZITIU (Moldavie) & George BEBETSOS (Grèce)

Evolution du score : 2-2 6°, 3-5 11°, 5-7 16°, 10-10 20°, 13-13 26°, 14-15 30°, 17-19 35°, 21-21 40°, 22-22 45°, 24-23 53°, 26-26 57°, 29-28 FT

ParisParis
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
N.REMILI9/150/09/1500000921
B.KOUNKOUD5/60/05/600010512
U.GENSHEIMER4/50/04/50010049
S.SAGOSEN5/70/05/70011059
M.HANSEN0/01/11/10000013
D.NARCISSE1/10/01/10000013
A.KEITA1/40/01/40000010
H.MOLLGAARD JENSEN0/00/00/00000000
D.NAHI0/00/00/00000000
J.NIELSEN0/00/00/00000000
L.STEPANCIC0/00/00/00000000
L.ABALO0/10/00/1000000-1
N.KARABATIC3/80/03/8001203-2
L.KARABATIC0/20/00/2001100-6
Total28/491/129/50004502948
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
R.CORRALES RODAL10/262/412/3000000014
T.OMEYER3/101/44/140000001
Total13/363/816/44004502963
Vardar SkopjeVardar Skopje
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
D.KRISTOPANS4/40/04/400000412
L.CINDRIC6/91/27/110030079
I.CUPIC1/44/55/90000059
V.BOROZAN3/90/03/90000033
M.MARSENIC1/10/01/10000013
J.MAQUEDA PEÑO6/70/06/70003161
I.ABUTOVIC0/00/00/00000000
T.DIBIROV1/10/11/20000010
M.POPOVSKI0/00/00/00000000
D.SHISHKAREV0/00/00/00000000
J.CAÑELLAS REIXACH0/10/00/1000000-1
R.FERREIRA MORAES1/30/01/3000101-1
I.KARACIC0/10/00/1000000-1
S.STOILOV0/20/00/2000000-2
Total23/425/828/50003412832
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
D.GJORGJESKI0/00/00/00000000
S.MILIC9/370/19/38000000-6
Total9/370/19/38003412826


Handzone
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités
Pari de handball stakers.com