mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
http://www.handzone.net/upload/publicites/casal_540x60_09_18.gif

Rencontres Guy Otternaud 2018 : Atelier Gestion d'un groupe par Nenad STANIC
15 Juin 2018 | France
Nenad STANIC

Entraîneur de Limoges Hand 87 - Proligue

Nenad nous fait part de son vécu et comment il est passé d’une gestion plutôt directive à un management ? Il est à la tête du club depuis 14 ans.

Participatif – délégatif avec son staff

Directif- participatif avec ses joueurs

Avec les dirigeants le rapport est hiérarchique (Cf. photo)

Un exemple avec le travail vidéo :

  • Je donne les vidéos à observer à un petit groupe de joueurs la veille, pour la défense, les numéros 3 et numéros 2.
  • Je débriefe avec eux le lendemain, je les écoute, on échange.
  • On travaille enclenchement par enclenchement

L’idée est de se servir de leurs savoirs faires, de leur expérience de joueur et partager, les faire réfléchir. Faire mémoriser les joueurs. Je mets deux à trois temps vidéo en place.


Avec mon adjoint, je partage aussi, par exemple, nous menons des entretiens à deux. Cette posture je ne l’avais pas au début.

Il est important de se dire que « gérer une équipe cela ne veut pas dire gérer que des problèmes »

Et donc ne pas laisser traîner les conflits, donc le capitaine est capital. Il doit faire remonter les choses. Et le projet doit être partagé


Par rapport à mes débuts, mes phrases sont plus positives. Il faut dire 10 phrases positives pour rattraper le négatif transmis au joueur. Attention aux conséquences. Et on ne peut pas avoir la même attitude avec tous, car la culture, la personnalité n’est pas la même. C’est complexe !

T. Anti soutient les propos de N.Stanic à ce sujet.

Les temps d’avant match : Je passe moins de temps à parler tactique car nous avons travaillé dans la semaine. Avec les vidéos. Je suis plus sr l’aspect motivationnel.


STRUCTURE- PERFORMANCE – RELATION

Il faut apprendre à se connaitre soi-même. A début, j’étais sur le modèle « joueur », plus performance, avec le temps je change et je donne plus d’importance aux relations.

C’est plus riche.


Thierry Anti conclut : Dans tous les échanges entendus, de Nenad, des stagiaires, ce qui prédomine c’est la PASSION.

L’envie d’évoluer est importante et de se poser des questions. Il ne s’agit pas de tout remettre en cause mais de se questionner ;

La beauté du sport collectif : C’est la beauté des relations. C’est énorme. Sans cela j’aurais arrêté.





Catherine TACHDJIAN et
© Jean-Philippe Omer
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités
Pari de handball stakers.com