mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
http://www.handzone.net/upload/publicites/casal_540x60_09_18.gif

Euro U20M: Retrouvailles entre meilleurs ennemis
Euro U20M: Retrouvailles entre meilleurs ennemis
23 Juillet 2018 | International > Juniors

Les Français ne seront pas dépaysés. Ils affronteront pour un ticket dans le carré final ce mardi, la Croatie qu'ils avaient battue en 2016 chez elle en finale de l'Euro et ce mercredi, l'Espagne, défaite l'an dernier en finale du Mondial. Les trois nations se respectent mais ne se font jamais de cadeaux. Les joueurs se connaissent, certains s'apprécient, la grande majorité s'ignore. L'Euro slovène est entré dans sa phase la plus passionnée et délicate. Si trois équipes (Slovénie, Espagne, Portugal) l'abordent avec un maximum de 2 points, la France avec un crédit vierge devra réussir deux exploits.  

par Yves Michel, à Celje (Slovénie)

C'est un marathon de deux jours où peu importe d'être lièvre ou tortue, il suffit de passer la ligne d'arrivée en tête lorsque retentira le gong. L'image peut paraître simpliste mais compte tenu de la façon dont elle a négocié le Tour Préliminaire, la France est impérativement invitée à prendre le meilleur sur la Croatie ce mardi (à priori à 13h sauf changement du diffuseur tv) et récidiver le lendemain face à l'Espagne (même horaire avec la même réserve).

Mirko Perisic et Marc Teissonnière, envoyés très spéciaux de Yohann Delattre hier dimanche, 4h avant le match France-Danemark, à la Zlatarog Arena pour capter et disséquer les images d'un certain Croatie-Espagne ont apporté une mine de renseignements au coach principal des U20 français. Des paramètres qu'on ne connaissait pas ? C'est fort peu probable. Enfin, tout reste à savoir si la Croatie qui s'est inclinée (31-36) a fourbi toutes ses armes. Si c'est le cas, la "Rojita" est très forte. Il ne lui a fallu que huit petites minutes pour tisser sa toile. Huit minutes durant lesquelles les Espagnols sont montés en pression. Au sens figuré, en prenant une avance conséquente (2-5) comme au sens propre, Ian Tarrafeta, le demi-centre ibère expédiant le Croate Spruk dans le décor. Les arbitres grecs sont allés prendre conseil auprès de la table et du délégué de l'EHF qu'ils ont apparemment sorti de la sieste. Bilan… rouge pour… l'ailier droit Gonzalo Perez Arce qui écope de la sanction à la place du joueur de Granollers. Quelques secondes plus tard, l'exclusion temporaire de l'arrière gauche Serradilla, va mettre l'entraîneur Isidoro Martinez dans un état second. Propos véhéments dans la langue de Cervantès, frappes de la main sur la table officielle… une vraie furie, à tel point que même après le coup de sifflet final, il criait à l'injustice en s'en prenant aux arbitres jugés (selon lui) trop peu expérimentés ! (voir plus bas).  Sauf qu'en double supériorité numérique, la Croatie ne va même pas en profiter ! Avec une défense aux abonnés absents, elle va au fil du chrono, se laisser distancer, au point d'atteindre un non retour (8 longueurs d'écart à la pause, 9 dès la reprise). L'Espagne s'est rendue le match facile, son adversaire au maillot à damiers n'a pas fait grand chose pour contrecarrer ses plans . Seuls les deux arrières gauches Josip Sarac (photo de tête) et Filip Vistorop (6 et 5 buts) parvenant à s'illustrer. L'écart toujours en faveur de l'Espagne ne faiblira que dans le money-time (27-36 à la 55ème), un compréhensible relâchement adverse permettra aux Croates d'inscrire un 4-0.

Isidoro Martinez, coach de l'Espagne: "Bien-sûr que je suis satisfait du résultat, bien-sûr que c'est intéressant d'arriver au tour suivant avec les 2 points au compteur mais sincèrement, cette compétition ne mérite-t-elle pas mieux que ces arbitres débutants que l'EHF est allé chercher dans de petits pays pour la simple raison de leur faire plaisir. On est plus dans la politique que le sportif. Où sont les arbitres allemands, les arbitres croates, français, danois, enfin, ceux qui représentent les grandes nations du handball ? C'est irrespectueux pour les joueurs surtout dans des matches au sommet qui déterminent la suite." 

Le diaporama photos du match Croatie-France par Yves Michel

La Croatie sera donc le 1er adversaire de la France, ce mardi. Sauf chambardement, le match est programmé à 13h. Nous aurons l'occasion d'en reparler.

Dans cette même partie de tableau, c'était une certitude, le Portugal qui a fait carton plein comme l'Espagne (3 succès) et qui a battu petitement mais sûrement (31-30) la Hongrie, était d'ores et déjà qualifié pour le tour principal avec 2 points d'avance.

C'est de l'autre côté du tableau qu'on a été servi. Si dans le groupe B, la Slovénie qui a survolé son groupe avec là aussi 3 victoires et la Serbie étaient assurées de la suite (le 1er prenant d'ailleurs le meilleur sur le second dans l'ultime rencontre de la journée), tout était encore possible dans le groupe A. L'Allemagne était en ballottage favorable pour effectuer la bonne bascule mais devait se méfier des Islandais. Peut-être pas assez puisque c'est historique pour eux, pour la 1ère fois dans cette catégorie d'âge, les petits bonhommes de la terre de glace ont tenu en échec la Mannschaft (25-25) qui concède ainsi son 2ème nul après celui face à la Suède. Si les Allemands ont constamment fait la course en tête avec toutefois une seule longueur d'avance à la 50ème, l'Islande qui plafonnait et qui va compter jusqu'à trois buts de retard à 3 minutes de la fin, va créer la sensation. Les hommes de Bjarni Fritzson vont saisir crânement leur chance, tenter le tout pour le tout et finalement égaliser à 3 secondes du buzzer. Les deux formations se qualifient pour le tour principal, avec donc 1 point d'avance au compteur.

C'est un boulevard qui s'ouvre pour la Slovénie qui portée par son public est plus que jamais favorite de la compétition. 



LES RESULTATS ET CLASSEMENTS DU TOUR PRELIMINAIRE

Groupe A

résultats

Groupe B

résultats

ALL-SUE

22-22

SLO-NOR

27-19

ISL-ROU

19-29

SER-ISR

35-28

ROU-ALL

25-30

ISR-SLO

24-28

SUE-ISL

33-35

NOR-SER

27-30

ALL-ISL

25-25

SLO-SER

27-23

SUE-ROU

40-31

NOR-ISR

25-30

Classement

Classement

1- Allemagne

4 (+5)

1- Slovénie

6 (+10)

2- Islande

3 (Gap +2)

2- Serbie

4 (+6)

3- Suède

3 (Gap -2)

3- Israël

2 (-6)

4- Roumanie

2 (-4)

4- Norvège

0 (-16)

Groupe C

résultats

Groupe D

résultats

CRO-RUS

26-22

FRA-POR

28-32

ESP-POL

32-23

DAN-HON

23-22

POL-CRO

27-35

HON-FRA

23-34

RUS-ESP

20-28

POR-DAN

31-29

CRO-ESP

31-36

FRA-DAN

31-30

RUS-POL

28-36

POR-HON

31-30

Classement

Classement

1- Espagne

6 (+22)

1- Portugal

6 (+7)

2- Croatie

4 (+7)

2- France

4 (+8)

3- Pologne

2 (-9)

3- Danemark

2 (-2)

4- Russie

0 (-20)

4- Hongrie

0 (-13)


TOUR PRINCIPAL

 

Zlatorog Arena

 

 

Groupe 1

 

Groupe 2

24/07/2018

17h

Islande - Serbie

13h

Croatie - France

 

19h

Allemagne - Slovénie

15h

Espagne - Portugal

25/07/2018

17h

Serbie - Allemagne

13h

France - Espagne

 

19h

Slovénie - Islande

15h

Portugal - Croatie

Les deux 1ers de chaque groupe 1 et 2 disputent les demi-finales, vendredi 27 juillet. Les autres, des matches de classement.

D'ores et déjà, à l'issue du tour préliminaire, par rapport à l'Euro U18 disputé en 2016 en Croatie, le Danemark est la seule équipe qui ne fait pas partie du top 8. La place est prise par le Portugal qui avec ces mêmes 98-99 avait pris la 10ème place. Les Danois ont véritablement régressé, eux qui l'an dernier au Mondial en Géorgie étaient montés sur le podium (3èmes).

© Yves Michel
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités
Pari de handball stakers.com