mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M : Paris en mode tranquille
LDC M : Paris en mode tranquille
12 Septembre 2018 | Europe > Champion's League

Entame idéale pour Paris dans son long déplacement à Zaporozhye. Après une mise en route défensive un peu poussive, les Parisiens se sont mis à dérouler leur jeu tranquillement face à une équipe qui manquait trop de rythme et de percussion pour véritablement faire mal au PSG. Le 35-29 final donne d'entrée le ton dans cette poule B pour le champion de France, de la confiance pour la suite et une petite idée du jeu qui devrait exister cette saison.

Bon, il a fallu un peu de temps pour que l’on commence à voir un Paris un peu à l’aise dans ses bottes. La preuve, Raul Gonzales était obligé de prendre un premier temps mort à la 13° minute pour corriger un peu le tir défensivement. Avant, cela manquait clairement d’agressivité, de volume et d’entraide, résultat Malasinskas se baladait et faisait la pluie et le beau temps, le tout au petit trot. C’est d’ailleurs aussi sur ce rythme que Paris jouait avant qu’enfin cela commence à s’accélérer une fois la mesure de l’attaque ukrainienne prise. On commençait à voir du jeu rapide, pas exclusivement comme la saison dernière, mais clairement le PSG appuyait un peu sur le champignon et comme à droite, Luca Abalo et Nedim Remili se mettaient en pleine lumière et Mikkel Hansen, enfin dans le jeu animait et passait comme à ses plus belles heures danoises. Paris prenait peu à peu ses aises, mais sans trop en faire quand même. C’est un peu ce qui frappait sur cette première mi-temps. Clairement, on ne voyait pas comment Zaporozhye pouvait se sortir de ce match tant la différence de niveau était flagrante. Mais dans le même temps on se disait aussi que, sur un malentendu, si le PSG n’appuyait pas sur le champignon, une bonne grosse boulette restait possible. Tout doucement, Paris commençait à se détacher, mais vraiment doucement, et surtout Zaporozhye trouvait toujours une petite faille, un petit espace, un ballon grapillé pour encore être dans le tempo du match.

La bascule va se faire avec l’entrée et le positionnement en demi-centre de Sanders Sagosen. Le Norvégien va régler le jeu de Paris en mettant tous les temps forts, en détruisant en puissance la défense centrale de Zaporozhye et surtout mettant ses centraux au supplice qui prenaient exclusion sur exclusion. Alors Paris prenait enfin de l’air, dominait le match et Thierry Omeyer réglait le peu qu’il y avait à régler. Mais en plus de quelques superbes arrêts, la légende alsacienne va y aller de ses 3 buts, à force de prendre des exclusions, il y avait forcément des opportunités de tirs directs, et par 3 fois « Titi » va faire mouche, ce qui en fait quand même le 4° buteur de la partie côté PSG, devant les Nikola Karabatic, Benoit Kounkoud et autre Uwe Gensheimer. Paris va connaitre une toute petite alerte à l’entrée des 10 dernières minutes avec une balle de -3 dans les mains des joueurs adverses, mais Thierry Omeyer se chargeait de couper court à la révolte ukrainienne en claquant son 3° but, tandis que dans son sillage Sagosen et Kounkoud clôturait ce bal dansé sur un tempo plutôt de valse que de samba.

Premier match, premier déplacement, le plus long de la poule d’ailleurs, et première victoire. Comme la saison dernière quand Paris avait réussi l’exploit de gagner à Kiel. Par la suite, le PSG avait enchainé 11 matches de poule avec une seule défaite à Flensburg, l’envoyant directement en quart de finale face à Kielce. A voir si l’histoire n’a pas envie de bégayer un peu !



A  Zaporozhye, Palais des Sports Yunost
Le mercredi 12 septembre à 18h00
HC Motor Zaporozhye - Paris SG Handball : 29 - 35 (Mi-temps : 12-17)

2 000 spectateurs
Arbitres : MM Ivan Pavicevic et Milos Raznatovic (Monténégro)
Délégué : Helmut Wille (Autriche)

Evolution du score : 3-2 5°, 5-6 10°, 7-9 15°, 10-12 20°, 12-14 25°, 12-17 MT - 16-21 35°, 17-23 40°, 20-26 45°, 25-29 50°, 26-33 55°, 29-35 FT.

ZaporoshyeZaporoshye
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
I.KUBATKO4/50/04/500000411
B.PUKHOUSKI5/80/05/800100510
E.BUINENKO3/30/03/30000039
Z.PESHEVSKI3/30/03/30000039
A.MALASINSKAS4/92/26/110030067
M.BABICHEV2/20/02/20000026
Z.DENYSOV0/00/00/00000000
V.DONTSOV0/00/00/00000000
O.KASAI0/00/00/00000000
P.PACZKOWSKI3/60/03/60030030
A.SHYNKEL2/30/02/3001202-1
I.SOROKA1/30/01/3001001-1
M.KUS0/00/00/0000200-4
Total27/422/229/44009402946
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
A.TEREKHOV3/50/03/50000006
V.KIREEV9/360/09/36000000-4
G.KOMOK1/70/01/7000000-4
Total13/480/013/48009402944
ParisParis
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
N.REMILI8/140/08/1400100816
L.ABALO5/50/05/500100513
M.HANSEN3/60/03/60000036
B.KOUNKOUD2/20/02/20000026
N.KARABATIC5/90/05/90030055
U.GENSHEIMER2/20/02/20001024
L.KARABATIC2/40/02/40000024
S.SAGOSEN3/40/03/40030032
H.TOFT-HANSEN1/20/01/20000012
L.STEPANCIC1/30/01/30000011
K.EKDAHL DU RIETZ0/00/00/00000000
A.KEITA0/00/00/00000000
V.MORROS DE ARGILA0/00/00/00000000
D.NAHI0/00/00/00000000
Total32/510/032/51008103259
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
T.OMEYER12/390/212/4100000310
R.CORRALES RODAL0/00/00/00000000
Total12/390/212/41008103569




© François Dasriaux
Partager sur Facebook
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités

    La LFH en Live
    avec Handvision

    la D2F en Live avec Handvision

    Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.

    Pari de handball stakers.com