mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : un solide Big Four
LFH : un solide Big Four
30 Avril 2017 | France > LFH
Les trois premiers l'ont emporté à l'extérieur lors des quarts de finale aller et pris une option sur la qualification. Le 4e, Besançon, devra remonter un but après sa défaite à Nantes. En play-down, Fleury a fait un grand pas vers le maintien.

C'était le match de tous les dangers pour les Brestoises. Un déplacement à Chambray, équipe qui les avaient battues deux fois cette saison (et accroché deux fois l'an passé en D2), une élimination en Coupe de France à digérer, et plus globalement une fin de saison moins limpide que le début, avec une attaque qui tousse. Au bout, une victoire 28-21 des Bretonnes, la plus large de ces quarts de finale aller. Car cette fois, à la solidité défensive déjà présente tout au long de la saison s'est ajoutée une certaine efficacité en attaque. Cette recette a propulsé Brest aux commandes de la partie (3-10, 18e), avec un duo Prouvensier-Pineau très prolifique (14 buts à elles deux). Chambray s'est accroché pour le premier match de son histoire en play-offs, a passé un 4-0 pour revenir à quatre longueurs avec encore un quart d'heure à jouer (17-21). Mais les Brestoises ont mieux géré cette fin de rencontre, toujours appuyées sur leur défense de fer, et la capitaine Ntsama Akoa offrait sept buts d'avance aux siennes. Une réaction superbe des championnes de France de D2, qui peuvent aborder sereinement le match retour.



En terme de solidité défensive, Issy-Paris présente sans doute ce qui se fait de mieux en ce moment, et la superbe prestation face à Brest s'est confirmée à Toulon, où les Parisiennes se sont imposées (23-19). C'est après vingt minutes que ces dernières ont creusé l'écart par un 5-0 (de 6-6 à 6-11, 27e) et n'ont plus jamais lâché. Aux arrêts de Serdarevic (9 à 45%) succédaient ceux de Solberg (16 à 48%), Stine Oftedal répondait à Gaudefroy (6 buts chacune), et malgré un rapproché des Varoises en fin de rencontre (17-19, 19-21), les visiteuses terminaient mieux pour s'imposer logiquement et faire un pas vers les demi-finales.

Metz aussi a fait le plus dur. A Dijon, le champion de France en titre a été bien malmené pendant 45 minutes, avant de finir plus fort pour l'emporter avec un +4 (29-25) presque flatteur. Les Bourguignonnes ont en tout cas été à la hauteur pour leur retour à ce niveau, avec un début de match de rêve (8-4, 13e). Toutes les joueuses du 7 majeur se succédaient à la marque et le CDB maintenait son avance jusqu'à l'approche de la mi-temps (14-10, 27e). Mais Metz, à cheval sur les deux périodes, reprenait les devants avec un jeu de défense-montées de balle retrouvé (14-16, 33e). Les Lorraines conservaient les commandes toute la seconde période malgré la résistance adverse, illustrée par une Deroin à nouveau très bonne (20-21, 7 buts de la gauchère). Avec des rotations plus efficientes, les Messines gardaient le rythme en fin de rencontre et faisaient un peu craquer les Dijonnaises, qui s'inclinent donc de quatre buts. Pas un écart rédhibitoire, mais le remonter aux Arènes ressemble à un authentique exploit. 


Seule équipe à s'être imposée à domicile, Nantes aura un petit but d'avance pour son match retour à Besançon (19-18). Les Ligériennes se sont imposées à l'issue d'un combat intense, plus âpre sans doute qu'imaginé, pour preuve cette seconde période entre grosses défenses et fautes techniques, avec douze buts marqués en tout... Dans une rencontre toujours accrochée et indécise, où chaque équipe a mené, le NLA a donc arraché la victoire avec un dernier but de Holta (5 au total, meilleure marqueuse du match). Mais dans l'opposition la plus indécise de ces quarts de finale, tout sera à faire au retour en Franche-Comté. 

Dernière Journée | Tour 1 | Phase 1
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
NantesBesançon191828/04>>
DijonMetz252929/04>>
Toulon St-CyrIssy Paris192329/04>>
ChambrayBrest212829/04>>
Prochaine Journée | Tour 1 | Phase 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
MetzDijon 05/05 
BesançonNantes 05/05 
Issy ParisToulon St-Cyr 05/05 
BrestChambray 05/05 

Play-downs : Fleury y est presque

Celles-sur-Belle peut s'en vouloir. Devant pendant plus de 50 minutes, les Deux-Sévriennes ont été coiffées dans les dernières minutes par Fleury (26-25), qui fait déjà un grand pas vers le maintien. Avec une ligne arrière efficace (5 buts pour Agathe et Ikhneva, 3 pour Rizo Gomez et De Paula), les Loirétaines ont réussi un très bon coup chez la lanterne rouge, sur qui elles possèdent cinq points d'avance désormais. Les Celloises n'ont désormais plus le choix, surtout pas lors de la réception de Nice le 13 mai prochain, leur dernier match à domicile cette saison.

Le classement des play-downs
1 Fleury, 6 pts ; 2 Nice, 2 ; 3 Celles-sur-Belle, 1.
© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités