mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Besançon 4e, les quarts connus
LFH : Besançon 4e, les quarts connus
23 Avril 2017 | France > LFH

Brest – Chambray et Besançon – Nantes, les derniers quarts de finale du Championnat sont connus. Les Bisontines ont arraché l’avantage du terrain en surclassant Nice (32-18), qui laisse sa 9e place à Fleury, superbe vainqueur à Brest.

S’il y avait un dernier suspense dans ce Championnat, il était à Besançon et il s’est très vite envolé. 3-0 d’entrée, 17-3 après 24 minutes : les Bisontines ont écrasé Nice, totalement impuissant en première période face à un danger multiforme (neuf marqueuses différentes au repos pour l’ESBF) et éteint en attaque pendant la première demi-heure. La suite s’est révélée sans grand intérêt puisque les locales ont tranquillement géré leur avance pour terminer avec un +14 (32-28) qui leur assure donc la 4e place. Un rang qui leur offre l’avantage du terrain donc, mais qui dit aussi beaucoup de la régularité du collectif franc-comtois, de la progression de ces joueuses et de leur caractère pour rester compétitifs malgré les blessures (Kolczynski et Manaut).


Besançon vainqueur, Nantes n’avait donc aucun enjeu lors de son déplacement à Metz, samedi. Comme il n’y en avait pas davantage pour les locales, Ligériennes et Messines se sont livrées un match plaisant mais sans réel intérêt, que Metz a remporté (32-25, 17-10 au repos). Rajcic a pu s’illustrer dans les cages (18 arrêts), comme les jeunes Nocandy (3 buts) pour Metz et Ekoh (4/7) pour Nantes. Les Nantaises, une seule victoire sur les cinq dernières journées, devront retrouver un élan pour la doble confrontation avec Besançon, leur presque bête noire (une seule victoire sur six matchs en deux ans).

Chambray a fini son joli parcours en dominant Celles sur Belle un peu difficilement… Si Chambray a fait donner les individualités, Mounah Chebbah, Nelly Carla Alberto et Stella Baudouin, il est clair que collectivement, les Deux Sévriennes ont été plus à leur aise. Encore une fois avec une Soukeina Sagna quasi impeccable au tir et qui va signer un 9/10 royal. Avec une Davina Inglis qui a fait parler ses jambes. Avec une Justine Hicquebrant de retour et en pleine forme dans ses buts, les Celloises ont longtemps tenu la dragée haute à celle qui savaient avant le match qu’à 90% elles affronteraient Brest en quart de finale. Cette certitude de finir 6° (le match de Besançon ayant commencé 15 plus tôt et qui affichait déjà 13-3 pour l’ESBf au début du match à Chambray), quelques absentes, même s’il y en avait autant côté HBCC, ont sans doute rendu le match un peu plus compliqué qu’il l’aurait dû pour les Tourangelles. Mais tous les regards étaient déjà tournés vers samedi prochain et la venue d’un Brest qui ne va certainement pas arriver la fleur au fusil. En deux saisons, le BBH n’a toujours pas réussi à s’imposer sur Chambray…

Et qui plus est, les Bretonnes ont mal terminé leur saison régulière. Alors qu'elles étaient reparties sur une lancée plus positive, les joueuses de Laurent Bezeau se sont inclinées à domicile face à Fleury (27-24), revenu d'une fin de match catastrophique (6-1, 12e). Plus appliquées en attaque, solides en défense avec une très bonne Foggea (19 arrêts), les Loirétaines ont lentement grignoté leur retard (13-10 au repos puis 15-14, 39e). Et malgré un sursaut des Brestoises (19-14), les visiteuses étaient clairement dans une bonne période et ont passé un 6-0 pour prendre les commandes pour la première fois du match (20-21, 52e). Avec une Ondono impeccable (5/5) et une Ikhneva précieuse (5 buts), Fleury a mieux maîtrisé la fin de rencontre pour terminer par une victoire. Au niveau comptable, ces trois points permettent de subtiliser la 9e place à Nice, et donc de faire le plein de points (3) avant les play-downs. Mentalement, il met les joueuses de Christophe Cassan dans de toutes autres dispositions et leur rappelle qu'elles peuvent faire de grandes choses si elles mettent les ingrédients nécessaires. Brest, qui a peu utilisé Pineau (24 minutes) a de son côté quelques jours pour se reprendre.

C'est la même chose pour Issy-Paris, que l'on pensait lancé vers la fin de saison mais qui a trébuché, chez lui, face à un Dijon entreprenant (33-27). Dans un match sans enjeu, les Parisiennes n'ont sans doute pas non plus mis tous les ingrédients, notamment en défense, et les Bourguignonnes en ont profité pour mener pendant une heure dans la capitale et s'imposer sans trembler, avec une paire d'arrières Skolkova-Kpodar efficace (6 buts chacune). Accrocheur face à Metz, vainqueur à Issy, Dijon va aborder les play-offs le moral regonflé. Pour Issy comme pour Brest, ce dernier match n'était pas le plus important alors que les deux équipes se retrouvent en Coupe de France, mercredi.

François Dasriaux et Pierre Menjot


Dernière Journée | Journée 22
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
BrestFleury les Aubrais242723/04>>
MetzNantes322522/04>>
BesançonNice321821/04>>
Issy ParisDijon273322/04>>
ChambrayCelles s/Belle292621/04>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Metz5720181158543710 
2Issy Paris50201550583518-1 
3Brest46201370505437-1 
4Besançon422010825284982 
5Nantes4020992521528-15
6Chambray40209925125211-5
7Toulon St-Cyr3820794459509-1 
8Dijon372071035205531 
9Fleury les Aubr.3220614047153917
10Nice32205132465540-1-7
11Celles s/Belle26202162476545-4 


Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités