mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : à vos agendas 2018-2019 !
LFH : à vos agendas 2018-2019 !
13 Juin 2018 | France > LFH
Le championnat féminin reprendra le mercredi 29 août. A l’affiche de la première journée, un Metz - Toulon sous le signe des retrouvailles et un choc d’ambitieuses, Nantes - Nice. Les néophytes amandinoises recevront Bourg-de-Péage. Il faudra attendre les fêtes de fin d’année pour voir Brest défier une première fois le champion lorrain. Les deux favoris se disputeront-ils la couronne hexagonale une troisième année de suite ? Réponse dans la seconde quinzaine de mai…


La deuxième strate du calendrier est posée. Au lendemain du tirage au sort de l’Euro, le programme de la Ligue féminine 2018-2019 a été éventé ce mardi. Dix-huit jours seulement après la fin de l’exercice précédent. Son architecture diffère peu d’une année sur l’autre : coup d’envoi le dernier mercredi d’août, fin de la phase régulière début avril, pérennisation du Boxing Day dans la foulée du championnat continental. Seul tour de passe-passe remarquable, l’avancement de la finale des play-offs d’une semaine (aller le 11, 12 ou 15 mai, retour le 18 ou le 19), et le recul de celle de Coupe de France (25 mai) de trois semaines.


A la différence de la saison passée, qui les avait vu se déplacer à Nice, les tenantes du titre messines (notre photo de tête : Marion Maubon) débuteront à domicile, le 29 août. Par une affiche chargée de symboles et de retrouvailles : le premier visiteur des Arènes ne sera autre que Toulon/Saint-Cyr, où a signé la pivot Laurisa Landre, où l’arrière droit Marie-Hélène Sajka a été prêtée, et entraîné par Sandor Rac. Le vice-champion, Brest, ira de son côté à Bourg-de-Péage. Le premier face-à-face entre le représentant français en Ligue des Champions et celui qui aspire à l’y accompagner (le BBH sera fixé lundi prochain) clôturera la phase aller à une date stratégique, plus du point de vue médiatique que des corps, si près de la sortie de l'Euro : le 29 décembre, dans le Finistère.


Troisième de l’exercice écoulé, l’ES Besançon attaquera par le derby de Bourgogne-Franche-Comté, toujours passionné, à Dijon. Suivront, pour la troupe de Raphaëlle Tervel, la réception d’Issy/Paris, éliminé en quart de finale en avril dernier, et la revanche de la petite finale du printemps, à Nantes. Pour son come-back à la tête d’une équipe française, en l’occurrence le NLA, Frédéric Bougeant se frottera d’emblée à un autre gros outsider, l’OGC Nice. Promu pour la première fois de son histoire en élite, Saint-Amand-les-Eaux (ci-dessous, la gardienne Laëtitia Saibou) essuiera les plâtres sur son sol, contre Chambray-les-Tours. Fleury-les-Aubrais, nouvel employeur d'Alexandra Lacrabère, se rendra à Issy/Paris.

http://www.handzone.net/upload/actus/d1f/saibou.jpg

Bien entendu, cette grille d'oppositions, et les dates exactes des rencontres, seront tributaires des coupes européennes. Ainsi, à titre d’exemple, Nantes, s’il débute son parcours en Coupe EHF dès le premier tour, pourrait voir son match contre Besançon (3ème journée) avancé du 8 au 5 septembre. Il est également acquis qu’en octobre-novembre, Metz, qualifié d’office pour la phase de groupes de la Ligue des Champions (tirage au sort le 29 juin), jouera deux fois deux mercredis de suite en LFH (7ème à 10ème journée).


Calendrier complet de la saison régulière à suivre...


© Laurent Hoppe
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités
Pari de handball stakers.com