mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CAN Fém. : le Sénégal et le Congo promettent, l'Algérie déçoit
CAN Fém. : le Sénégal et le Congo promettent, l'Algérie déçoit
2 Décembre 2016 | International > CAN

Si l'Angola (pays organisateur archi-favori de la compétition) et la Tunisie sont sans surprise en tête à la fin de la phase de poule, derrière la hiérarchie a fortement évolué sous la pression d'un Sénégal exact au rendez-vous et surtout d'un surprenant Congo-Brazzaville. La RD Congo et l'Algérie sont elles en souffrance.

Au terme de cette première phase, dévoilons tout d'abord le programme des quarts de finale qui se joueront ce dimanche 4 décembre :
à 13 heures : Côte d’Ivoire – Tunisie
à 15 heures : Congo – Cameroun
à 17 heures : Sénégal – Guinée
à 19 heures : Angola – Algérie

Dans un groupe A intitulé « de la mort » par certains observateurs, l’Angola a comme convenu pris le commandement des opérations. A vrai dire… peu de suspense tant le seul représentant Africain aux derniers Jeux Olympiques possède une telle marge sur ses concurrents directs. Luisa Kiala et ses coéquipières ont donc aligné quatre victoires d’affilée dont certaines très marquantes face au Cameroun (30-14) ou dernièrement face à une république démocratique du Congo reléguée au rang de faire-valoir (38-19). Meilleure attaque et meilleure défense de la compétition, l’Angola n’a pour l’heure pas d’égal sur le continent… et sauf catastrophe nucléaire improbable, la sélection de Filipe Cruz remportera à domicile cette Coupe d’Afrique des Nations le 7 décembre prochain.

Alors forcément derrière l’ogre Angolais, on se bat pour la meilleure des places possibles : la 2ème du groupe A est-elle la propriété du Sénégal… son sélectionneur Frédéric Bougeant n’est évidemment pas étranger à l’avènement des Lionnes de la Teranga dans cette compétition. Une préparation digne de ce nom et un collectif fort de joueuses d’expérience évoluant en France permettent de viser une qualification pour le mondial 2017 : pour cela, il faut terminer sur le podium. Et au vu des résultats d’Hadja Cissé et ses coéquipières (trois victoires pour une seule défaite), la mission est plus qu’envisageable. Elles ont notamment frappé un grand coup d’entrée en surclassant la RD Congo avant de finir sur un +9 convaincant contre le Cameroun… son plus dangereux challenger. Voici donc les Sénégalaises en position de force prêtes à éliminer la Guinée en quart de finale.


Après une préparation « digne de ce nom » au Brésil, le Cameroun se savait capable de jouer les premiers rôles. Il faut toutefois reconnaître la supériorité du Sénégal… au terme d’un marathon de quatre matchs joués en à peine quatre jours. Un dernier match de groupe à l’issue duquel Berthe Abianbakon et les Lionnes Indomptables n’auront pas trouvé les ressources physiques pour rivaliser avec les Sénégalaises… mais le Cameroun préserve toutes ses chances d’atteindre le podium final… et donc le Mondial Allemand l’an prochain.

Malgré la bonne volonté des Elephantes de Philippe Koné, la Côte d’Ivoire ne fera pas mieux qu’une 4ème place dans ce groupe A : un bilan intermédiaire sans éclats mais les Ivoiriennes remettent un pied dans la compétition phare du continent… et c’est bien là l’essentiel ! Une victoire à mettre à l’actif des Ivoiriennes face à la RD Congo grâce notamment à une prestation magistrale de Nadège Konan (St Grégoire Rennes, D2) auteure de nombreuses parades. Place au quart de finale… éliminer la Tunisie serait un exploit sensationnel pour une sélection Ivoirienne qui réapprend le haut niveau Africain.

Finaliste de la dernière CAN en Algérie, la république démocratique du Congo aura été la grande déception de cette compétition. A tel point que Grâce Shokkos et les Congolaises ne figurent même pas au tableau des quarts. Un affront cinglant… dû d’abord à une défense en carton-pâte : 31 buts encaissés de moyenne et une incapacité chronique à stabiliser son jeu et à évoluer positivement au fil des matchs : battu par la Côte d’Ivoire (27-33), la RDC a tenté son va-tout contre le Cameroun (24-26)… sans réussite. Une compétition 2016 à vite oublier pour le Congo-Kinshasa.

Dernière Journée | Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Cameroun FSénégal F152402/12 
Angola FCongo Démocratique F381902/12 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Angola F84400136694 
2Sénégal F6431094852 
3Cameroun F442207795-1 
4Cote d'Ivoire F2413085110-1 
5Congo Démocrati.0404092125-4 

******************************

Attendue comme le n°1 du groupe B, la Tunisie championne d’Afrique en titre n’a pas failli à sa réputation. Malgré l’absence de quelques joueuses cadres telles que Mouna Chebbah, la sélection Nord-Africaine a fait carton plein (trois matchs, trois victoires)… et une première place qui l’autorise à rencontrer la Côte d’Ivoire en quart de finale. Et pourtant, la performance des Tunisiennes dans le jeu n’est pas éblouissante : vainqueurs de la Guinée et de l’Algérie, Manel Kouki et ses coéquipières se sont fait bousculer par le Congo… gagnant d’un petit but au final (25-26). A l’image de Sanda Chekir, la jeune génération prend peu à peu son envol. Une montée en puissance rapide en phase finale est toutefois attendue si la Tunisie veut rivaliser avec l’Angola très prochainement.

C’est sans nul doute la révélation de cette Coupe d’Afrique des Nations 2016 : on croyait le Congo-Brazzaville moribond après plusieurs CAN sans véritablement briller… Jocelyne Mavoungou (ailière au Havre en D2) et les Congolaises apparaissent à la 2ème place du groupe B et surprennent en ce début de compétition. Le coup de Trafalgar a tonné immédiatement… avec la démonstration faite contre l’Algérie dès le coup d’envoi de la compétition. Une superbe performance qui aurait mérité meilleur lendemain car le Congo-Brazzaville a fait peur à la Tunisie un jour plus tard… battu in-extremis d’un but. Reste enfin une solide prestation contre la Guinée (33-18) et le quart de finale à jouer contre le Cameroun s’annonce explosif et… de loin le plus indécis.

Quoiqu’il arrive, la Guinée aura réussi sa compétition : novice dans le concert des grandes nations du continent, le Syli National a accroché sa toute première victoire lors d’une CAN… et qui plus est face à l’Algérie (24-17). Sept buts d’écart au final… et une prestation remarquée par l’ensemble des observateurs, les Guinéennes de Charlotte Correa prennent date pour les années à venir… dans l’immédiat, elles évolueront ce dimanche sans pression en quart de finale face à leurs voisines du Sénégal.

Grosse désillusion que celle de l’Algérie dans cette compétition : en mal de préparation, la sélection concoctée par Zoheir Guernane et le Français Semir Zuzo n’a pas réussi son pari fou d’être compétitif dès les premiers jours. Pire, Nabila Tizi et ses compatriotes ont mordu la poussière contre le Congo (19-26) avant d’être humiliées par la Guinée (24-17). La défaite honorable contre la Tunisie n’efface pas la lourde déception d’un « zéro pointé »… L’Algérie s’arrêtera probablement dimanche au stade des quarts de finale car on voit mal un Angola surpuissant se faire battre à domicile par des Algériennes en mal de préparation, de temps d’adaptation et donc d’équilibre dans le jeu. Loin de son niveau qu’il l’avait emmené au Mondial 2014, il reste pour la sélection Maghrébine à reconstruire un projet en vue des futures épreuves continentales.

Dernière Journée | Journée 3
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Congo Populaire FGuinée F331802/12 
Tunisie FAlgérie F272102/12 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Tunisie F6330087683 
2Congo Populaire.4321084631 
3Guinée F231206484-1 
4Algérie F030305777-3 
© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités