mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
"A plus d'un titre", le HBC Nantes raconté par Bernard Couraud
"A plus d'un titre", le HBC Nantes raconté par Bernard Couraud
10 Décembre 2016 | Médias

Une excellente idée de cadeau pour noël que cet ouvrage publié par les éditions Salto, l'auteur Bernard Couraud revient sur les 63 ans d'histoire du HBC Nantes, deuxième club de handball masculin en France à l'heure actuelle.

Club de l’élite professionnelle, le Handball Club Nantais a depuis le milieu de la décennie 2000 vécu une fulgurante ascension sportive... d’un titre de champion de D2 à deux finales de Coupe d’Europe EHF en passant par un titre en Coupe de la Ligue. Mais pour les plus anciens, le HBCN… c’est aussi l’histoire d’un club amateur de 1953 à 2008 avec de formidables générations de joueurs et une envie toujours intacte aujourd’hui en interne de perpétuer cette belle aventure. C’est ainsi que Bernard Couraud s’est plongé pendant deux ans dans l’histoire riche et truculente du « H ». Sans flagornerie ni ménagement, cet ancien joueur et entraîneur du HBCN a retracé toutes les époques de ce club devenu mythique : 300 pages de récit, d’images, d’anecdotes et d’interviews comme un condensé de 63 ans d’existence… comme un juste retour des choses pour ce militant de la cause handball et surtout amoureux de son club de cœur. Rencontre avec l’auteur de cet ouvrage qui revient avec nous sur cette épopée Nantaise... de la création du club dans le fameux restaurant "La Cigale" en juin 53 jusqu'à l'avènement de cette génération dorée dans le sillage des Feliho, Rivera, Entrerrios.

Bernard, pourquoi un livre sur le handball ?
D’abord parce que c’est ma passion, c’est ma vie ! Au HBC Nantes, j’ai entraîné les gamins comme l’équipe première. Je connais bien ce club et j’aime les gens qui sont au « H » depuis des années. Ce sont ces gens qui font le succès du club, ce sont 120 à 130 bénévoles dont la majorité était là il y a 20 ou 30 ans. J’ai plaisir à les revoir et à aller assister aux matchs à la Trocardière.

Et le HBC Nantes, d’où vient votre envie de s’intéresser à l’histoire de ce club ?
Quand je tapais sur mon ordinateur « histoire, hbc Nantes »… il n’y avait rien ! Et je constatais qu’il y avait un manque comme par exemple ce qu'indique aujourd'hui la page wikipedia. Et deuxième chose, je suis très lié affectivement au président de la Ligue Pays de Loire, Pierre Orrière. A 76/77 ans, le plus ancien licencié du club, c’est lui ! Je me suis dit que je n’avais pas plus de légitimité qu’un autre à écrire sur ce sujet… mais quand même, il fallait faire quelque chose après les 60 ans du club fêtés en 2013.

Comment regrouper soixante ans d’histoire ?
Justement, il n’y avait pas d’archives au club… j’ai passé trois semaines de mes vacances lors de l’été 2015 dans les archives de la ville de Nantes pour compulser tous les journaux. Autant le foot, le rugby et le basket, ça peut aller… mais retrouver des archives sur le hand, la mission n’était vraiment pas simple. Et puis j’ai pris mon bâton de pèlerin en allant interviewer les plus anciens, que pour certains je connaissais et qui… de fil en aiguille m’ont fait connaître d’autres anciens. J’ai réussi à retrouver le plus ancien joueur professionnel qui jouait au « H », un Danois dans les années 1957 à 59 qui a laissé une très belle image de lui. Et il a fallu recroiser les informations, la mémoire étant un peu défaillante parfois chez certains. Avec l’aide de Jean-Pierre Lacoux qui m’a indiqué notamment que les premiers joueurs étrangers en France évoluaient au PUC et que les premiers pros étaient bel et bien les Danois du HBC Nantes.

Faire parler les plus anciens… mais aussi ceux qui sont aux manettes en ce moment ?
Bien sûr, je suis allé voir Thierry Anti ou encore Gaël Pelletier avec lequel j’ai joué… au même poste. Au final, c’est à peu près 80 interviews retranscrites. Et puis j’ai demandé à de grands témoins d’intervenir : au hand, on existe d’abord parce qu’il y a les autres autour ou en face de nous. Daniel Costantini a accepté gentiment de faire la préface. J’ai échangé beaucoup avec lui sur l’histoire du handball. Et puis, celui qui en connaît un rayon sur la matière, c’est Jean-Pierre Lacoux : c’est ainsi qu’il m’a révélé que de 1932 (date de l’apparition du handball en France) jusqu’en 1996 (date de sa retraite), il avait toutes les archives des équipes de France et autres… des archives malheureusement non conservées lorsque la Fédération est venue s’installer à Gentilly. En France, même s’il y a un musée créé par Michel Barbot à Dreux, je ne suis pas sûr qu’il y ait grand-chose d’autre.

C’est l'opportunité pour vous d’aller plus loin que le « H »… évoquer aussi le handball Français ?
Autant sur la pédagogie du handball, ça foisonne de bouquins. Autant à ma connaissance, sur l’histoire du hand Français, il n’existait que trois livres : « une petite balle dans la peau » paru en 1981 qui évoque le hand Alsacien, le second est signé de Gérard Picard début 90 et le troisième est signé Jean-Pierre Lacoux intitulé « Histoire et Histoires du handball Français ». La première partie de mon livre fait aussi référence à l’histoire de notre sport et quelques paragraphes retracent les dates marquantes de jadis notamment les championnats du monde 1970 en France… et qui ont donné une génération de militants de handball, ces mêmes militants qui nous ont amené là où on est aujourd’hui.

De belles histoires à raconter… et au final un livre fourni et passionnant !
300 pages, c’est copieux… je voulais surtout un bouquin qui puisse se lire n’importe où : dans les vestiaires, dans les tribunes ou chez soi.

Pour commander l’ouvrage de Bernard Couraud,
accéder ici au site des Editions Salto

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

Les finalités de la Coupe de France
en live
avec Handvision