bandeau handzone

La Croatie déjoue les pronostics

Mondial

samedi 17 novembre 2007 - © François Dasriaux

 2 min 33 de lecture

Croatie - Allemagne : 34 - 31 (Mi-temps : 20-18)

Les Croates sont allés au bout de leur rêve, en venant à bout d'une équipe d'Allemagne en panne de solutions offensives en fin de match et en arrivant à surpasser leur défense en haute altitude, la Croatie est rentrée dans le Gotha très fermé des Champions du Monde.
Quand on sait que ni l'Espagne, ni le Danemark, ni l'Egypte n'ont jamais réussi à accrocher ce titre, on voit toute l'importance qu'un tel sacre peut avoir.

Donnés favoris de la rencontre, les Allemands vont faire illusion pendant la première partie de la première mi-temps, juste le temps aux artilleurs croates de régler la mire, de prendre la mesure de la défense allemande et  ainsi de mettre au supplice un Henning Fritz qui n'aura été que la pâle copie du gardien que la France avait eu en face d'elle la veille, peut être trop sur de lui après son show ou alors son arrogance lui avait peut être fait oublier qu'un match doit être joué, surtout face à la Croatie.


(Photo Martin Burcklé)


Arrêtant son premier tir à la 18° minute, se faisant remplacer par Christian Ramota en fin de mi-temps, revenant aux affaires en début de deuxième mi-temps, il n'arrivera jamais à influer sur le match, ne devenant présent que sur le coup de chaud qui permis aux allemands de revenir à égalité, re-sombrant aussitôt dans un flou artistique dont ses coéquipiers n'avaient pas trop besoin à cet instant du match.
Si l'attaque allemande va pouvoir trouver des solutions de shoot facile pendant une bonne partie du match, elle aura d'énorme difficulté à arriver à en trouver pendant le money time, Vlado Sola déjà fort présent depuis le début va faire une fin de partie époustouflante, brisant les derniers rêves de titre mondial des Allemands, Sulic et surtout le meilleur ailier de droit du Mondial Mirza Dzomba vont se charger d'enfoncer le clou et de mettre au supplice même les meilleurs des Allemands dans cette finale, à l'image d'un Pascal Hens qui après avoir failli gagner le titre par ses tirs à 9m, perdit toute confiance en lui sur la fin de jeu.


(Photo Martin Burcklé)


Le peu de solutions de rechange offensives après Hens, Baur et Kehrmann ont fait que les Allemands n'ont pu trouver les armes   pour repasser devant, l'absence de Stephan Kretschmar blessé à la main contre la France aura dans cette partie du jeu été fatale à l'Allemagne.
Après sa finale perdue de 1995, la Croatie remporte son premier titre de champion du monde, après le titre olympique de 1996, et sur la finale et toute la compétition hormis leur faux pas initial contre l'Argentine, est certainement celle qui l'a le plus méritée.

Statistiques du match :

Croatie :

Gardiens :
Sola 60'
Matosevic

Joueurs :
Dzomba 8
Sulic 4
Balic 4
Metlicic 4
Lackovic 4
Jovic 3
Goluza 3
Kaleb 2
Dominikovic 1
Valcic 1
Zrnic
Spoljaric

Allemagne:

Gardiens : 
Fritz 50'
Ramota 10'

Joueurs :
Baur 8
Kehrmann 7
Hens 5
Schwarzer 3
Zeits 2
Grimm 2
Rose 2
Dragunski 1
Immel 1
Petersen
Weber
Zerbe


(Photo Martin Burcklé)

La Croatie déjoue les pronostics 

Mondial

samedi 17 novembre 2007 - © François Dasriaux

 2 min 33 de lecture

Croatie - Allemagne : 34 - 31 (Mi-temps : 20-18)

Les Croates sont allés au bout de leur rêve, en venant à bout d'une équipe d'Allemagne en panne de solutions offensives en fin de match et en arrivant à surpasser leur défense en haute altitude, la Croatie est rentrée dans le Gotha très fermé des Champions du Monde.
Quand on sait que ni l'Espagne, ni le Danemark, ni l'Egypte n'ont jamais réussi à accrocher ce titre, on voit toute l'importance qu'un tel sacre peut avoir.

Donnés favoris de la rencontre, les Allemands vont faire illusion pendant la première partie de la première mi-temps, juste le temps aux artilleurs croates de régler la mire, de prendre la mesure de la défense allemande et  ainsi de mettre au supplice un Henning Fritz qui n'aura été que la pâle copie du gardien que la France avait eu en face d'elle la veille, peut être trop sur de lui après son show ou alors son arrogance lui avait peut être fait oublier qu'un match doit être joué, surtout face à la Croatie.


(Photo Martin Burcklé)


Arrêtant son premier tir à la 18° minute, se faisant remplacer par Christian Ramota en fin de mi-temps, revenant aux affaires en début de deuxième mi-temps, il n'arrivera jamais à influer sur le match, ne devenant présent que sur le coup de chaud qui permis aux allemands de revenir à égalité, re-sombrant aussitôt dans un flou artistique dont ses coéquipiers n'avaient pas trop besoin à cet instant du match.
Si l'attaque allemande va pouvoir trouver des solutions de shoot facile pendant une bonne partie du match, elle aura d'énorme difficulté à arriver à en trouver pendant le money time, Vlado Sola déjà fort présent depuis le début va faire une fin de partie époustouflante, brisant les derniers rêves de titre mondial des Allemands, Sulic et surtout le meilleur ailier de droit du Mondial Mirza Dzomba vont se charger d'enfoncer le clou et de mettre au supplice même les meilleurs des Allemands dans cette finale, à l'image d'un Pascal Hens qui après avoir failli gagner le titre par ses tirs à 9m, perdit toute confiance en lui sur la fin de jeu.


(Photo Martin Burcklé)


Le peu de solutions de rechange offensives après Hens, Baur et Kehrmann ont fait que les Allemands n'ont pu trouver les armes   pour repasser devant, l'absence de Stephan Kretschmar blessé à la main contre la France aura dans cette partie du jeu été fatale à l'Allemagne.
Après sa finale perdue de 1995, la Croatie remporte son premier titre de champion du monde, après le titre olympique de 1996, et sur la finale et toute la compétition hormis leur faux pas initial contre l'Argentine, est certainement celle qui l'a le plus méritée.

Statistiques du match :

Croatie :

Gardiens :
Sola 60'
Matosevic

Joueurs :
Dzomba 8
Sulic 4
Balic 4
Metlicic 4
Lackovic 4
Jovic 3
Goluza 3
Kaleb 2
Dominikovic 1
Valcic 1
Zrnic
Spoljaric

Allemagne:

Gardiens : 
Fritz 50'
Ramota 10'

Joueurs :
Baur 8
Kehrmann 7
Hens 5
Schwarzer 3
Zeits 2
Grimm 2
Rose 2
Dragunski 1
Immel 1
Petersen
Weber
Zerbe


(Photo Martin Burcklé)

Dans la même rubrique

Mondial
dimanche 31 janvier 2021
  
Mondial
dimanche 31 janvier 2021
  
Mondial
vendredi 29 janvier 2021
  
  1 2 3 4