bandeau handzone

Une petite claque derrière la tête !

Euro

mardi 12 janvier 2010 - © François Dasriaux

 2 min 15 de lecture

Privée de Nikola Karabatic, Michael Guigou, Guillaume et Bertrand Gille et de Daniel Narcisse face à des Serbes qui avaient que fort peu goûté la démonstration de la première mi-temps toulonnaises, la France a fait un petit match très logiquement  car manquant trop de consistance défensive et aussi de liant en attaque.

Même si le capitaine Jérôme Fernandez aura payé de sa personne, si Sébastien Ostertag a fait du très bon boulot à la finition, que Franck Junillon a encore montré que sa place de polyvalent sur la base arrière était presque indispensable, que Grégoire Detrez a obtenu une belle flopée de jets de 7 mètres transformés avec brio par son compère chambérien Guillaume Joli, cela a été loin de suffire pour que les Bleus finissent cette double confrontation face aux Serbes avec une victoire.

Les absents n’auront pas eu tort à l’évidence alors que quelques présents  à Marseille y ont sans doute laissé un bout de leurs illusions de participer à l’Euro autrichien, mais il leur reste encore le Tournoi de Bercy ce week-end pour changer une donne qui commence à être un peu plus claire. Car si l’équipe serbe a montré de très belles chose avec un jeu à deux pivots qui aura mis la défense bleue aux abois pendant toute la première mi-temps et avec un duo Darko Sezum – Momir Ilic de fort tonnage sur la base arrière, il n’en reste pas moins que ce match aura largement prouvé que sans ces stars, la France peut très vite devenir une équipe très normale si elle n’y met pas encore plus de cœur que d’habitude.

La défaite aura peut-être quelques vertus, dont celle de mettre un peu de pression à tout le groupe en vue du premier tour à Wiener Neustadt qui commence dans une semaine tout juste, dommage que le beau public marseillais n’ait pas eu droit à une belle fête finale pour clôturer cette entame de préparation sur les bords de la belle bleue.

A Marseille, Palais des Sports
Le 12 janvier 2010 à 20H00
France - Serbie : 28-30 (Mi-temps : 12-17)
4000 spectateurs
Arbitres :
MM ANDREI GOUSKO - SIARHEI REPKIN

France :
Gardiens :
Omeyer 45 min., 9  arrêts
Dumoulin 15 min., 4 arrêts
Karaboué
Buteurs :
Fernandez cap., 7/8 dt 1 /2 pen., Dinart, Barachet 1/6,Gille B., Joli 9/11 dt 6/6 pen., Marroux, Junillon 3/3, Accambray 0/2, Abalo 2/5, Sorhaindo 0/3, Guigou, Ostertag 4/6, Detrez 2/3.

Serbie
Gardiens :
Stanic 30 min., 10 arrêts
Pocuca 30 min., 4 arrêts
Pejanovic
Buteurs :
Stojkovic, Kojic 5/5, Sejum 6/10, Nikcevic, Vuckovic, Stojanovic 3/3, Toskic 2/3, Ilic 5/11 dt 2/2 pen., Markovic 0/1, Anjelkovic 1/1, Lapcevic, Vilovski 4/4, Stankovic, Nenadic 4/8, Tubic

Une petite claque derrière la tête ! 

Euro

mardi 12 janvier 2010 - © François Dasriaux

 2 min 15 de lecture

Privée de Nikola Karabatic, Michael Guigou, Guillaume et Bertrand Gille et de Daniel Narcisse face à des Serbes qui avaient que fort peu goûté la démonstration de la première mi-temps toulonnaises, la France a fait un petit match très logiquement  car manquant trop de consistance défensive et aussi de liant en attaque.

Même si le capitaine Jérôme Fernandez aura payé de sa personne, si Sébastien Ostertag a fait du très bon boulot à la finition, que Franck Junillon a encore montré que sa place de polyvalent sur la base arrière était presque indispensable, que Grégoire Detrez a obtenu une belle flopée de jets de 7 mètres transformés avec brio par son compère chambérien Guillaume Joli, cela a été loin de suffire pour que les Bleus finissent cette double confrontation face aux Serbes avec une victoire.

Les absents n’auront pas eu tort à l’évidence alors que quelques présents  à Marseille y ont sans doute laissé un bout de leurs illusions de participer à l’Euro autrichien, mais il leur reste encore le Tournoi de Bercy ce week-end pour changer une donne qui commence à être un peu plus claire. Car si l’équipe serbe a montré de très belles chose avec un jeu à deux pivots qui aura mis la défense bleue aux abois pendant toute la première mi-temps et avec un duo Darko Sezum – Momir Ilic de fort tonnage sur la base arrière, il n’en reste pas moins que ce match aura largement prouvé que sans ces stars, la France peut très vite devenir une équipe très normale si elle n’y met pas encore plus de cœur que d’habitude.

La défaite aura peut-être quelques vertus, dont celle de mettre un peu de pression à tout le groupe en vue du premier tour à Wiener Neustadt qui commence dans une semaine tout juste, dommage que le beau public marseillais n’ait pas eu droit à une belle fête finale pour clôturer cette entame de préparation sur les bords de la belle bleue.

A Marseille, Palais des Sports
Le 12 janvier 2010 à 20H00
France - Serbie : 28-30 (Mi-temps : 12-17)
4000 spectateurs
Arbitres :
MM ANDREI GOUSKO - SIARHEI REPKIN

France :
Gardiens :
Omeyer 45 min., 9  arrêts
Dumoulin 15 min., 4 arrêts
Karaboué
Buteurs :
Fernandez cap., 7/8 dt 1 /2 pen., Dinart, Barachet 1/6,Gille B., Joli 9/11 dt 6/6 pen., Marroux, Junillon 3/3, Accambray 0/2, Abalo 2/5, Sorhaindo 0/3, Guigou, Ostertag 4/6, Detrez 2/3.

Serbie
Gardiens :
Stanic 30 min., 10 arrêts
Pocuca 30 min., 4 arrêts
Pejanovic
Buteurs :
Stojkovic, Kojic 5/5, Sejum 6/10, Nikcevic, Vuckovic, Stojanovic 3/3, Toskic 2/3, Ilic 5/11 dt 2/2 pen., Markovic 0/1, Anjelkovic 1/1, Lapcevic, Vilovski 4/4, Stankovic, Nenadic 4/8, Tubic

Dans la même rubrique

Euro
dimanche 10 octobre 2021
  
Euro
mercredi 6 octobre 2021
  
Euro
lundi 20 septembre 2021
  
Euro
dimanche 15 août 2021
  
  1 2 3 4