bandeau handzone

LFH : une demi-centre islandaise à Nice

LBE

jeudi 19 juin 2014 - © Pierre Menjot

 0 min 48 de lecture

L'OGC Nice poursuit son recrutement quatre étoiles en signant la demi-centre islandaise Karen Knutsdottir (24 ans). Celle qui évoluait au Danemark s'engage pour deux saisons.

Le recrutement cinq étoiles se poursuit. Après Edwige, Darleux, Lacrabère (internationales françaises), Rocha (int. Brésilienne), Chatellet et Sy (internationales françaises jeunes), l'OGC Nice, 8e de LFH cette saison, a annoncé une nouvelle recrue de standing mondial : l'Islandaise Karen Knutsdottir, 24 ans, en provenance du club danois de Soenderjyske. Au poste de demi-centre, elle avait planté deux fois huit buts à l'équipe de France lors des qualifications à l'Euro en mars dernier.

Knutsdottir viendra doubler le poste avec l'internationale espagnole Beatriz Escribano. Après les pistes Chebbah (partie à Nîmes) et Siodmiak (qui pourrait retourner en Pologne), le club azuréen a donc jeté son dévolu sur l'Islandaise. Il lui reste une ailière droite à trouver pour compléter un effectif déjà galactique.

LFH : une demi-centre islandaise à Nice 

LBE

jeudi 19 juin 2014 - © Pierre Menjot

 0 min 48 de lecture

L'OGC Nice poursuit son recrutement quatre étoiles en signant la demi-centre islandaise Karen Knutsdottir (24 ans). Celle qui évoluait au Danemark s'engage pour deux saisons.

Le recrutement cinq étoiles se poursuit. Après Edwige, Darleux, Lacrabère (internationales françaises), Rocha (int. Brésilienne), Chatellet et Sy (internationales françaises jeunes), l'OGC Nice, 8e de LFH cette saison, a annoncé une nouvelle recrue de standing mondial : l'Islandaise Karen Knutsdottir, 24 ans, en provenance du club danois de Soenderjyske. Au poste de demi-centre, elle avait planté deux fois huit buts à l'équipe de France lors des qualifications à l'Euro en mars dernier.

Knutsdottir viendra doubler le poste avec l'internationale espagnole Beatriz Escribano. Après les pistes Chebbah (partie à Nîmes) et Siodmiak (qui pourrait retourner en Pologne), le club azuréen a donc jeté son dévolu sur l'Islandaise. Il lui reste une ailière droite à trouver pour compléter un effectif déjà galactique.

Dans la même rubrique