bandeau handzone

LFH : Melvine Deba ramène sa science (Po)

LBE

mardi 26 février 2019 - © Laurent Hoppe

 5 min 55 de lecture

Une fois n’est pas coutume, les six rencontres de la 18ème journée auront lieu le même jour, presque toutes à la même heure. Pas encore assuré de sa qualification en play-off, Paris 92 se déplace mercredi à Dijon, dans l’espoir d’éconduire un prétendant à sa place dans le Top 8. Malgré l’hécatombe dans ses rangs, le club francilien peut toujours compter sur Melvine Deba. L’ailière droit, championne d’Europe juniors, suit une licence universitaire à Sciences-Po en parallèle de sa carrière.


Drôle d’endroit pour une rencontre. Ce soir-là, quelques dizaines de minutes après que Paris 92 ait subi sa plus lourde défaite en LFH sur le terrain (38-23, à Metz), Melvine Deba tient conférence, adossée à un automate à boissons des Arènes. Son auditoire était acquis d’avance. Déborah Lassource et Océane Sercien-Ugolin, deux de ses acolytes depuis le pôle de Châtenay-Malabry, boivent ses paroles. Affalée sur un sofa, la Mosellane Méline Nocandy, avec qui l’ailière droit a remporté l’Euro juniors 2017, s’amuse à répondre à sa place…

Originaire du 20ème arrondissement de la capitale, l’oratrice garde son sérieux. Une spécificité parmi bien d’autres. Elle est ainsi l’une des rares pros franciliennes épargnées par les blessures, lesquelles entretiennent le doute sur la présence des Lionnes (8èmes, 29 pts) en play-off. En ce sens, un succès à Dijon (11èmes, 25 pts) ce mercredi est indispensable. Les saisons précédentes, la troupe d’Arnaud Gandais luttait plutôt pour le podium… « Ce sont les aléas du sport, relativise Deba. C’est différent, mais c’est une manière de se développer en tant que joueuse, de voir comment on réagit à une adversité pas forcément évidente à affronter. Il n’y a pas que quand il y a la lumière qu’il faut savoir jouer au handball, et avoir des valeurs. »

Les siennes s’expriment également sur le terrain universitaire. A la rentrée 2016, l’étudiante de 21 ans a intégré le vénérable Institut d’études politiques de Paris. Sciences-Po, pour le grand public. « Je suis inscrite dans un programme qui s’appelle ‘‘Certificat préparatoire pour sportifs de haut niveau’’. On y suit une licence, mais on peut aménager nos cours sur plusieurs années, à distance, de manière à pouvoir pratiquer et, en même temps, penser à son avenir. Je vais bientôt terminer ma troisième année de licence. Je choisirai un master en fonction de ce qui me plaît. »

« Les études et le hand se complètent »

Les centres d’intérêt sont éclectiques. « L’écologie, la mode », énumère celle dont le monde ne tient pas sur un rectangle de 40x20 m. « On a tendance à être dans une bulle, parce que le sport de haut niveau est très exigeant. Il prend même de la place dans nos rêves ! J’aime bien garder l’esprit ouvert, parce qu’il y a un après-handball. » Néanmoins, la compétition et les études, « j’adore les faire ensemble. Je pense que ça se complète. Le handball, c’est aussi une manière d’apprendre la vie. J’y ai appris ce qu’est le monde professionnel : se battre chaque jour pour sa place, parce que les individus sont interchangeables et que le temps passe, toujours travailler pour mériter sa place… »

La petite balle collante a ses entrées à Sciences-Po, qu’on se le dire. Le pivot Sophia Fehri, en prêt à Dijon jusqu’à la fin du championnat, suit le même cursus. Comme Dylan Nahi, l’ailier gauche du PSG. A ne pas confondre avec le PSC, le Paris Sport Club, où lui et Melvine Deba se sont piqués pour le jeu à sept. A l’âge de treize ans, pour cette dernière. Qui, cinq ans plus tard, débutait en LFH à Issy/Paris. En excellente compagnie, avec des étrangères de renom (Stine Oftedal, Marija Jovanovic…), Karolina Zalewski en grande sœur à son poste, et sa clique. « C’est une joueuse qui connaît le jeu, qui peut poser des problèmes aux attaquantes. Elle analyse, elle travaille », observe Océane Sercien-Ugolin, arrière droit de Paris 92.

L’expérience nationale (finale de Coupe 2017) et continentale (Bleuettes, Coupe EHF) aidant, « je me sens plus stable sur pas mal de domaines, considère l’ailière. Après, je suis dans un processus de progression permanente. Je suis encore assez jeune, ma carrière est devant moi. J’ai toujours énormément de choses à apprendre. » Quel que soit l’environnement…


Le programme de la 18ème journée


ES BESANCON FEMININ - CHAMBRAY TOURAINE HANDBALL

Pronostic : Besançon

Arbitres : Mmes Paradis et Tournant.
Date et Heure :
Le 27/02/2019 A 20:00:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS GHANI YALOUZ
42 avenue Léo-Lagrange
BESANCON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

JDA DIJON HANDBALL - PARIS 92

Pronostic : Paris

Arbitres : MM. Bounouara et Thobie.
Date et Heure :
Le 27/02/2019 A 20:00:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS JEAN-MICHEL GEOFFROY
17 Rue Léon-Mauris
DIJON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

BREST BRETAGNE HANDBALL - FLEURY LOIRET HANDBALL

Pronostic : Brest

Arbitres : MM. Bourgeois et Moreno.
Date et Heure :
Le 27/02/2019 A 20:30:00
Lieu :
BREST ARENA
140 Boulevard de Plymouth
BREST

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

DROME HANDBALL BOURG-DE-PEAGE - NANTES ATLANTIQUE HB

Pronostic : match nul

Arbitres : MM. Bailly et Magnier.
Date et Heure :
Le 27/02/2019 A 20:00:00
Lieu :
COMPLEXE SPORTIF VERCORS / SALLE COMPETITION
Rue Zamenhof / Boulevard Alpes Provence
BOURG-DE-PEAGE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL

Pronostic : Nice

Arbitres : MM. Mathias et Mathieu Pajot.
Date et Heure :
Le 27/02/2019 A 20:00:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS DE TOULON
420 avenue Amiral Aube
TOULON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

METZ HANDBALL - HBC SAINT-AMAND-LES-EAUX PORTE DU HAINAUT

Pronostic : Metz

Arbitres : MM. Martin et Veroncini.
Date et Heure :
Le 27/02/2019 A 20:00:00
Lieu :
LES ARENES
5, avenue Louis le Débonnaire
METZ

Lien Google Maps vers la salle


N’Diaye, troisième recrue de Toulon

Hawa N’Diaye sera Toulonnaise la saison prochaine. La pivot de 23 ans (photo ci-dessus), vice-championne d’Afrique avec le Sénégal en décembre, a paraphé un contrat de deux ans avec le TSCVHB, actuellement neuvième de l’élite. Il s’agira de son quatrième club, après Chambray-les-Tours, Metz et Le Havre, dans l’ordre décroissant.

Double championne de France avec Metz (2016, 17), l’Alsacienne est la troisième recrue de l’entité varoise, après la gardienne Hélène Falcon (Bourg-de-Péage) et l’ailière droit internationale Chloé Bulleux (Paris). Toulon/Saint-Cyr cherche encore une arrière droit, en remplacement de Marie-Hélène Sajka (Metz, retour de prêt).


LFH : Melvine Deba ramène sa science (Po) 

LBE

mardi 26 février 2019 - © Laurent Hoppe

 5 min 55 de lecture

Une fois n’est pas coutume, les six rencontres de la 18ème journée auront lieu le même jour, presque toutes à la même heure. Pas encore assuré de sa qualification en play-off, Paris 92 se déplace mercredi à Dijon, dans l’espoir d’éconduire un prétendant à sa place dans le Top 8. Malgré l’hécatombe dans ses rangs, le club francilien peut toujours compter sur Melvine Deba. L’ailière droit, championne d’Europe juniors, suit une licence universitaire à Sciences-Po en parallèle de sa carrière.


Drôle d’endroit pour une rencontre. Ce soir-là, quelques dizaines de minutes après que Paris 92 ait subi sa plus lourde défaite en LFH sur le terrain (38-23, à Metz), Melvine Deba tient conférence, adossée à un automate à boissons des Arènes. Son auditoire était acquis d’avance. Déborah Lassource et Océane Sercien-Ugolin, deux de ses acolytes depuis le pôle de Châtenay-Malabry, boivent ses paroles. Affalée sur un sofa, la Mosellane Méline Nocandy, avec qui l’ailière droit a remporté l’Euro juniors 2017, s’amuse à répondre à sa place…

Originaire du 20ème arrondissement de la capitale, l’oratrice garde son sérieux. Une spécificité parmi bien d’autres. Elle est ainsi l’une des rares pros franciliennes épargnées par les blessures, lesquelles entretiennent le doute sur la présence des Lionnes (8èmes, 29 pts) en play-off. En ce sens, un succès à Dijon (11èmes, 25 pts) ce mercredi est indispensable. Les saisons précédentes, la troupe d’Arnaud Gandais luttait plutôt pour le podium… « Ce sont les aléas du sport, relativise Deba. C’est différent, mais c’est une manière de se développer en tant que joueuse, de voir comment on réagit à une adversité pas forcément évidente à affronter. Il n’y a pas que quand il y a la lumière qu’il faut savoir jouer au handball, et avoir des valeurs. »

Les siennes s’expriment également sur le terrain universitaire. A la rentrée 2016, l’étudiante de 21 ans a intégré le vénérable Institut d’études politiques de Paris. Sciences-Po, pour le grand public. « Je suis inscrite dans un programme qui s’appelle ‘‘Certificat préparatoire pour sportifs de haut niveau’’. On y suit une licence, mais on peut aménager nos cours sur plusieurs années, à distance, de manière à pouvoir pratiquer et, en même temps, penser à son avenir. Je vais bientôt terminer ma troisième année de licence. Je choisirai un master en fonction de ce qui me plaît. »

« Les études et le hand se complètent »

Les centres d’intérêt sont éclectiques. « L’écologie, la mode », énumère celle dont le monde ne tient pas sur un rectangle de 40x20 m. « On a tendance à être dans une bulle, parce que le sport de haut niveau est très exigeant. Il prend même de la place dans nos rêves ! J’aime bien garder l’esprit ouvert, parce qu’il y a un après-handball. » Néanmoins, la compétition et les études, « j’adore les faire ensemble. Je pense que ça se complète. Le handball, c’est aussi une manière d’apprendre la vie. J’y ai appris ce qu’est le monde professionnel : se battre chaque jour pour sa place, parce que les individus sont interchangeables et que le temps passe, toujours travailler pour mériter sa place… »

La petite balle collante a ses entrées à Sciences-Po, qu’on se le dire. Le pivot Sophia Fehri, en prêt à Dijon jusqu’à la fin du championnat, suit le même cursus. Comme Dylan Nahi, l’ailier gauche du PSG. A ne pas confondre avec le PSC, le Paris Sport Club, où lui et Melvine Deba se sont piqués pour le jeu à sept. A l’âge de treize ans, pour cette dernière. Qui, cinq ans plus tard, débutait en LFH à Issy/Paris. En excellente compagnie, avec des étrangères de renom (Stine Oftedal, Marija Jovanovic…), Karolina Zalewski en grande sœur à son poste, et sa clique. « C’est une joueuse qui connaît le jeu, qui peut poser des problèmes aux attaquantes. Elle analyse, elle travaille », observe Océane Sercien-Ugolin, arrière droit de Paris 92.

L’expérience nationale (finale de Coupe 2017) et continentale (Bleuettes, Coupe EHF) aidant, « je me sens plus stable sur pas mal de domaines, considère l’ailière. Après, je suis dans un processus de progression permanente. Je suis encore assez jeune, ma carrière est devant moi. J’ai toujours énormément de choses à apprendre. » Quel que soit l’environnement…


Le programme de la 18ème journée


ES BESANCON FEMININ - CHAMBRAY TOURAINE HANDBALL

Pronostic : Besançon

Arbitres : Mmes Paradis et Tournant.
Date et Heure :
Le 27/02/2019 A 20:00:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS GHANI YALOUZ
42 avenue Léo-Lagrange
BESANCON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

JDA DIJON HANDBALL - PARIS 92

Pronostic : Paris

Arbitres : MM. Bounouara et Thobie.
Date et Heure :
Le 27/02/2019 A 20:00:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS JEAN-MICHEL GEOFFROY
17 Rue Léon-Mauris
DIJON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

BREST BRETAGNE HANDBALL - FLEURY LOIRET HANDBALL

Pronostic : Brest

Arbitres : MM. Bourgeois et Moreno.
Date et Heure :
Le 27/02/2019 A 20:30:00
Lieu :
BREST ARENA
140 Boulevard de Plymouth
BREST

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

DROME HANDBALL BOURG-DE-PEAGE - NANTES ATLANTIQUE HB

Pronostic : match nul

Arbitres : MM. Bailly et Magnier.
Date et Heure :
Le 27/02/2019 A 20:00:00
Lieu :
COMPLEXE SPORTIF VERCORS / SALLE COMPETITION
Rue Zamenhof / Boulevard Alpes Provence
BOURG-DE-PEAGE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL

Pronostic : Nice

Arbitres : MM. Mathias et Mathieu Pajot.
Date et Heure :
Le 27/02/2019 A 20:00:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS DE TOULON
420 avenue Amiral Aube
TOULON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

METZ HANDBALL - HBC SAINT-AMAND-LES-EAUX PORTE DU HAINAUT

Pronostic : Metz

Arbitres : MM. Martin et Veroncini.
Date et Heure :
Le 27/02/2019 A 20:00:00
Lieu :
LES ARENES
5, avenue Louis le Débonnaire
METZ

Lien Google Maps vers la salle


N’Diaye, troisième recrue de Toulon

Hawa N’Diaye sera Toulonnaise la saison prochaine. La pivot de 23 ans (photo ci-dessus), vice-championne d’Afrique avec le Sénégal en décembre, a paraphé un contrat de deux ans avec le TSCVHB, actuellement neuvième de l’élite. Il s’agira de son quatrième club, après Chambray-les-Tours, Metz et Le Havre, dans l’ordre décroissant.

Double championne de France avec Metz (2016, 17), l’Alsacienne est la troisième recrue de l’entité varoise, après la gardienne Hélène Falcon (Bourg-de-Péage) et l’ailière droit internationale Chloé Bulleux (Paris). Toulon/Saint-Cyr cherche encore une arrière droit, en remplacement de Marie-Hélène Sajka (Metz, retour de prêt).


Dans la même rubrique