bandeau handzone

ProLigue : Sélestat caracole, Cherbourg et Saran recollent

ProLigue

dimanche 25 octobre 2020 - © Philippe Dairou

 13 min 0 de lecture

 Une journée le week-end dernier, deux en à peine quatre jours, la ProLigue a fini par boucler son "heptathlon" marathon. Et à l'issue de cette huitaine de folie, la situation n'a guère bougé. Cinq sur cinq pour Sélestat, Nice et Strasbourg n'ont toujours pas gagné, Saran et Cherbourg se replacent. Le match l'opposant à Valence reporté, Nancy laisse Sélestat seul sur la première marche du podium.

Tout s'est joué dans les trente premières minutes pour Sélestat. +8 face à Billère (Jeremy Vergely 7/10) mercredi (15-7), +5 et un festival offensif (20-15) contre Angers (Darko Georgievski 6/6) vaillant mais trop dispendieux (15 ballons perdus), les alsaciens ont facilement assuré un sans-faute (lire l'article du match). Entre buts (19) et tirs (28) de Minne (photo de tête), le SAHB peut sereinement se rendre à Dijon ce jeudi (à 18h30). Car Dijon ne marche pas fort. Oubliés les deux succès des deux journées précédentes, les bourguignons ont subi la loi de deux équipes en pleine ascension. Si mercredi à Saran (Nicolas Gauthier 12 arrêts à 38%), Dijon (Jan Sobol 6/6) a longtemps cru pouvoir rafler la mise, dominant la première période (5-9 / 9-15 / 16-19 / 26-26, 54ème) avant de s'écrouler en fin de match (32-27 au final), aucun suspense samedi face à Cherbourg. Les normands n'ont rien laissé à des bourguignons dépassés aux quatre coins du 40x20. En tête soixante minutes durant, chichement dans le premier tiers du match (4-6 / 9-11, 24ème), énormément par la suite (10-16 / 13-21 / 15-25, 48ème), la JSC et un super Dan Tepper (14 arrêts à 37%, photo ci-dessous) se sont offerts un beau doublé en Bourgogne Franche-Comté. Car Besançon n'a pas fait mieux que Dijon face à l'armada cherbourgeoise aussi fringante derrière (Dan Tepper 13 arrêts à 42%) que devant (67% de réussite aux tirs). Hormis un temps faible après vingt minutes (11-12 / 16-13, 22ème), Cherbourg (John Nkonda 6/7) a parfaitement contrôlé un match en mode "portes ouvertes" (29 buts marqués dans le premier tiers !). Mêmes adversaires et mêmes résultats pour Cherbourg et Saran. Presque à l'identique, les hommes de Fabien Courtial (Valentin Kieffer, 10 arrêts à 48%) ont fait le boulot à Besançon (Djuro Karanovic 5/5) samedi dernier. Trente minutes équilibrées (6-5 / 10-9 / 12-12 / 14-15) et un envol saranais (14-18 / 20-25, 53ème) débouchant sur un succès de six buts plus que logique.

Après une entame de saison compliquée (battu par les deux leaders, Nancy et Sélestat), Massy a fait la passe de trois. A Angers d'abord, les essonniens (Junior Reault 9/9) ont pris les rênes du match après le repos (13-13, 30ème / 14-18, 38ème / 17-23, 47ème). Trop peu efficaces devant (23 tirs manqués, 48% de réussite), les angevins (Valentin Tarrico 4/6) ont dû rendre les armes, concédant une défaite loin d'être honteuse. Autre scénario face à Sarrebourg samedi dernier. Alors qu'ils pensaient avoir les choses en main aux deux tiers du match (17-12, 38ème), les massicois (Edson Imare 8/15) ont vu les mosellans (Lucas Hubert 8/13) recoller et même passer devant à cinq minutes du buzzer (21-22, 55ème). Une belle frayeur à la fin heureuse, le MEHB s'imposant de deux buts (26-24).
A part Sélestat et Nancy, vainqueur (Marc Leyvigne 9/12) tranquille (13-16 / 15-24 / 25-30 au final) à Nice (Jérémi Pirani 6/6) mercredi et privé du match l'opposant à Valence, une troisième équipe reste invaincue, Pontault-Combault. Gagnant dans la douleur à Valence (Kieffer 9/11), les pontellois (Dupoux 6/7) malmenés pendant cinquante minutes (26-22, 50ème) ont arraché les deux points, Alejandro Romero stoppant in extremis Jackson Pavade sur la route du match nul. Pas plus facile que le match à Valence, celui l'opposant à Nice s'est déroulé sur le même scénario pour les Seine et Marnais (Gustavo Rodrigues 5/7). Comme à leur habitude, les niçois (Jérémi Pirani 6/6, photo ci-dessous) se sont défendus becs et ongles presque jusqu'au bout (2-5 / 7-10 / 16-18 / 19-22 / 23-24, 52ème), encaissant un 4-0 rédhibitoire en quatre minutes (27-24, 56ème).

Comme Nice, Strasbourg affiche un zéro dans la colonne "victoire". Pourtant, à Sarrebourg, les hommes de Denis Lathoud, avec trois buts d'avance à dix minutes de la fin et encore un huit minutes plus tard (21-22, 58ème) ont cru en leur bonne étoile. C'était sans compter sur l'abnégation de lorrains (Dylan Grandjean 8/10) accrocheurs en diable. Un doublé de Lucas Hubert (7/9) conclue l'affaire. Sarrebourg arrache sur le fil son premier succès en Proligue, les treize arrêts (à 37%) de Romain Mathias ne changeant rien, Strasbourg est battu. Et face à Billère, les strasbourgeois ont vécu un scénario similaire. Dominateur pendant cinquante minutes (10-7 / 16-13 / 19-15 / 23-20 / 25-23, 51ème), l'ESSAHB (Joffrey Bonnemberger 9/10), à bout de forces laisse revenir le BHB, David Jimenez marquant son douzième but, synonyme de match nul.

Journée 4
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
AngersMassy222921/10>>
BesançonCherbourg263221/10>>
NiceNancy253021/10>>
SaranDijon322721/10>>
SarrebourgStrasbourg242321/10>>
SélestatBillère321921/10>>
ValencePontault-Combault303121/10>>
Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
BesançonSaran232924/10>>
DijonCherbourg243024/10>>
MassySarrebourg262424/10>>
NancyValence Reporté 
Pontault-CombaultNice282524/10>>
SélestatAngers373424/10>>
StrasbourgBillère272723/10>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Sélestat1055001561325 
2Nancy844001191004 
-Saran854101531342 
4Cherbourg643101161072 
-Massy653201361283 
-Pontault-Combau.6330085803 
7Dijon45230137141-2 
-Besançon45230137147-3 
9Billère351311241410 
10Valence24130115122-32
11Sarrebourg25140128144-11
12Strasbourg250321351410-1
13Angers24130122133-2-2
14Nice15041135148-3 

La 6ème journée dès jeudi
En entrée (jeudi à 18H30*), Sélestat rend visite en leader à Dijon en plein doute. Vendredi (à 18H), Billère va tenter d'empêcher Pontault-Combault de faire la passe de quatre. Cherbourg et Saran devraient confirmer leur embellie en recevant respectivement Valence et Massy (vendredi à 20h30*). Nancy fera les 80 kms qui le sépare de Sarrebourg sans pression et sans fatigue après le report du match de la 5ème journée (samedi à 20H30*). Et de beaux duels entre mal classés vont animer cette 6ème heure de jeu en ProLigue. Angers-Strasbourg, promu et mal en point(s) et Nice-Besançon, pour renouer avec la victoire côté bisontin et gagner un premier match côté azuréen (vendredi à 20h30*).

*Les horaires indiqués sont susceptibles d'être modifiés au vu des conditions sanitaires.

Dernière minute
Billère-Pontault et Cherbourg-Valence sont reportés.

Journée 6
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseJourDateHeure
AngersStrasbourg Vendredi30/1018H30 
BillèrePontault-Combault Reporté
CherbourgValence Reporté 
DijonSélestat Jeudi29/10 18H30
NiceBesançonVendredi 30/10 17H45 
SaranMassyVendredi30/1018H00 
SarrebourgNancySamedi31/1017H30 


ProLigue : Sélestat caracole, Cherbourg et Saran recollent 

ProLigue

dimanche 25 octobre 2020 - © Philippe Dairou

 13 min 0 de lecture

 Une journée le week-end dernier, deux en à peine quatre jours, la ProLigue a fini par boucler son "heptathlon" marathon. Et à l'issue de cette huitaine de folie, la situation n'a guère bougé. Cinq sur cinq pour Sélestat, Nice et Strasbourg n'ont toujours pas gagné, Saran et Cherbourg se replacent. Le match l'opposant à Valence reporté, Nancy laisse Sélestat seul sur la première marche du podium.

Tout s'est joué dans les trente premières minutes pour Sélestat. +8 face à Billère (Jeremy Vergely 7/10) mercredi (15-7), +5 et un festival offensif (20-15) contre Angers (Darko Georgievski 6/6) vaillant mais trop dispendieux (15 ballons perdus), les alsaciens ont facilement assuré un sans-faute (lire l'article du match). Entre buts (19) et tirs (28) de Minne (photo de tête), le SAHB peut sereinement se rendre à Dijon ce jeudi (à 18h30). Car Dijon ne marche pas fort. Oubliés les deux succès des deux journées précédentes, les bourguignons ont subi la loi de deux équipes en pleine ascension. Si mercredi à Saran (Nicolas Gauthier 12 arrêts à 38%), Dijon (Jan Sobol 6/6) a longtemps cru pouvoir rafler la mise, dominant la première période (5-9 / 9-15 / 16-19 / 26-26, 54ème) avant de s'écrouler en fin de match (32-27 au final), aucun suspense samedi face à Cherbourg. Les normands n'ont rien laissé à des bourguignons dépassés aux quatre coins du 40x20. En tête soixante minutes durant, chichement dans le premier tiers du match (4-6 / 9-11, 24ème), énormément par la suite (10-16 / 13-21 / 15-25, 48ème), la JSC et un super Dan Tepper (14 arrêts à 37%, photo ci-dessous) se sont offerts un beau doublé en Bourgogne Franche-Comté. Car Besançon n'a pas fait mieux que Dijon face à l'armada cherbourgeoise aussi fringante derrière (Dan Tepper 13 arrêts à 42%) que devant (67% de réussite aux tirs). Hormis un temps faible après vingt minutes (11-12 / 16-13, 22ème), Cherbourg (John Nkonda 6/7) a parfaitement contrôlé un match en mode "portes ouvertes" (29 buts marqués dans le premier tiers !). Mêmes adversaires et mêmes résultats pour Cherbourg et Saran. Presque à l'identique, les hommes de Fabien Courtial (Valentin Kieffer, 10 arrêts à 48%) ont fait le boulot à Besançon (Djuro Karanovic 5/5) samedi dernier. Trente minutes équilibrées (6-5 / 10-9 / 12-12 / 14-15) et un envol saranais (14-18 / 20-25, 53ème) débouchant sur un succès de six buts plus que logique.

Après une entame de saison compliquée (battu par les deux leaders, Nancy et Sélestat), Massy a fait la passe de trois. A Angers d'abord, les essonniens (Junior Reault 9/9) ont pris les rênes du match après le repos (13-13, 30ème / 14-18, 38ème / 17-23, 47ème). Trop peu efficaces devant (23 tirs manqués, 48% de réussite), les angevins (Valentin Tarrico 4/6) ont dû rendre les armes, concédant une défaite loin d'être honteuse. Autre scénario face à Sarrebourg samedi dernier. Alors qu'ils pensaient avoir les choses en main aux deux tiers du match (17-12, 38ème), les massicois (Edson Imare 8/15) ont vu les mosellans (Lucas Hubert 8/13) recoller et même passer devant à cinq minutes du buzzer (21-22, 55ème). Une belle frayeur à la fin heureuse, le MEHB s'imposant de deux buts (26-24).
A part Sélestat et Nancy, vainqueur (Marc Leyvigne 9/12) tranquille (13-16 / 15-24 / 25-30 au final) à Nice (Jérémi Pirani 6/6) mercredi et privé du match l'opposant à Valence, une troisième équipe reste invaincue, Pontault-Combault. Gagnant dans la douleur à Valence (Kieffer 9/11), les pontellois (Dupoux 6/7) malmenés pendant cinquante minutes (26-22, 50ème) ont arraché les deux points, Alejandro Romero stoppant in extremis Jackson Pavade sur la route du match nul. Pas plus facile que le match à Valence, celui l'opposant à Nice s'est déroulé sur le même scénario pour les Seine et Marnais (Gustavo Rodrigues 5/7). Comme à leur habitude, les niçois (Jérémi Pirani 6/6, photo ci-dessous) se sont défendus becs et ongles presque jusqu'au bout (2-5 / 7-10 / 16-18 / 19-22 / 23-24, 52ème), encaissant un 4-0 rédhibitoire en quatre minutes (27-24, 56ème).

Comme Nice, Strasbourg affiche un zéro dans la colonne "victoire". Pourtant, à Sarrebourg, les hommes de Denis Lathoud, avec trois buts d'avance à dix minutes de la fin et encore un huit minutes plus tard (21-22, 58ème) ont cru en leur bonne étoile. C'était sans compter sur l'abnégation de lorrains (Dylan Grandjean 8/10) accrocheurs en diable. Un doublé de Lucas Hubert (7/9) conclue l'affaire. Sarrebourg arrache sur le fil son premier succès en Proligue, les treize arrêts (à 37%) de Romain Mathias ne changeant rien, Strasbourg est battu. Et face à Billère, les strasbourgeois ont vécu un scénario similaire. Dominateur pendant cinquante minutes (10-7 / 16-13 / 19-15 / 23-20 / 25-23, 51ème), l'ESSAHB (Joffrey Bonnemberger 9/10), à bout de forces laisse revenir le BHB, David Jimenez marquant son douzième but, synonyme de match nul.

Journée 4
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
AngersMassy222921/10>>
BesançonCherbourg263221/10>>
NiceNancy253021/10>>
SaranDijon322721/10>>
SarrebourgStrasbourg242321/10>>
SélestatBillère321921/10>>
ValencePontault-Combault303121/10>>
Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
BesançonSaran232924/10>>
DijonCherbourg243024/10>>
MassySarrebourg262424/10>>
NancyValence Reporté 
Pontault-CombaultNice282524/10>>
SélestatAngers373424/10>>
StrasbourgBillère272723/10>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Sélestat1055001561325 
2Nancy844001191004 
-Saran854101531342 
4Cherbourg643101161072 
-Massy653201361283 
-Pontault-Combau.6330085803 
7Dijon45230137141-2 
-Besançon45230137147-3 
9Billère351311241410 
10Valence24130115122-32
11Sarrebourg25140128144-11
12Strasbourg250321351410-1
13Angers24130122133-2-2
14Nice15041135148-3 

La 6ème journée dès jeudi
En entrée (jeudi à 18H30*), Sélestat rend visite en leader à Dijon en plein doute. Vendredi (à 18H), Billère va tenter d'empêcher Pontault-Combault de faire la passe de quatre. Cherbourg et Saran devraient confirmer leur embellie en recevant respectivement Valence et Massy (vendredi à 20h30*). Nancy fera les 80 kms qui le sépare de Sarrebourg sans pression et sans fatigue après le report du match de la 5ème journée (samedi à 20H30*). Et de beaux duels entre mal classés vont animer cette 6ème heure de jeu en ProLigue. Angers-Strasbourg, promu et mal en point(s) et Nice-Besançon, pour renouer avec la victoire côté bisontin et gagner un premier match côté azuréen (vendredi à 20h30*).

*Les horaires indiqués sont susceptibles d'être modifiés au vu des conditions sanitaires.

Dernière minute
Billère-Pontault et Cherbourg-Valence sont reportés.

Journée 6
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseJourDateHeure
AngersStrasbourg Vendredi30/1018H30 
BillèrePontault-Combault Reporté
CherbourgValence Reporté 
DijonSélestat Jeudi29/10 18H30
NiceBesançonVendredi 30/10 17H45 
SaranMassyVendredi30/1018H00 
SarrebourgNancySamedi31/1017H30 


Dans la même rubrique

ProLigue
samedi 19 décembre 2020
  
ProLigue
lundi 14 décembre 2020
  
ProLigue
dimanche 13 décembre 2020
  
ProLigue
vendredi 11 décembre 2020
  
  1 2 3 4