bandeau handzone

EHF L : Montpellier encore seul

Europe

mercredi 25 novembre 2020 - © François Dasriaux

 17 min 15 de lecture

Toulouse contraint sur ses terres au nul par l'Ademar Léon, Nîmes qui plie une nouvelle fois face au CSM Bucarest en Roumanie, seul Montpellier plus que facile face aux Turcs de Besiktas a fait une bonne affaire dans cette journée de League EHF.

Montpellier sans pitié
Il n’a pas fallu attendre longtemps avant de voir les Montpelliérains prendre leur match face aux Trucs de Besiktas par le bon bout. Menés 1-0 après le premier but du Brésilien stambouliote Barradas Carvalho, la machine à scorer s’est mise en route et Besiktas n’a plus existé un seul instant dans ce match. Deux gardiens qui flirtent ou dépassent les 50% d’arrêts, une défense qui récupère des ballons et les monte à 100 à l’heure. Une attaque placée qui tourne à plein régime et en seulement 30 minutes, les Héraultais avaient inscrits 23 buts pour seulement 7 encaissés. La seconde période sera un peu moins ravageuse pour les Turcs, loin de leur gloire quand il participait à la Ligue des Champions et obtenaient des résultats assez probants. Mais elle va être encore une fois bien cinglante. 17-9, ce n’est pas mal non plus. Patrice Canayer pouvait ouvrir son banc en très grand. Julien Bos montrer qu’il devient de plus en plus important dans le rendement de son équipe et les tauliers pouvaient prendre un peu de repos, et vu ce qui les attends dans les deux prochains mois, chaque minute économisée sur le terrain est une minute salvatrice. Avec seulement 2 matches joués, le MHB est déjà en tête de sa poule, sans doute de quoi lui donner des idées dans cette nouvelle compétition, la descendante de cette Coupe EHF qui s’est toujours refusé à lui.

GROUPE C J G N P Buts GA PTS
1. Montpellier HB 2 2 0 0 63 : 38 25 4
2. SC Magdeburg 3 2 0 1 107 : 83 24 4
3. Alingsas HK 3 2 0 1 85 : 80 5 4
4. HC CSKA 2 1 0 1 59 : 55 4 2
5. RK Nexe 3 1 0 2 67 : 75 -8 2
6. Besiktas Aygaz 3 0 0 3 63 : 113 -50 0

 Le résumé du match en vidéo

 

 

Nîmes mal embarqué
On ne peut pas dire que Nîmes a lâché l’affaire à Bucarest ! Les Nîmois ont disputé un match à fond et ont mené souvent face aux locaux. Mais encore une fois la fin a été cruelle pour eux car menant 24-22 à la 51°, on se disait que les deux pris en Roumanie seraient une très belle affaire pour l’USAM. Raté, le duo Negru – Vrankovic va annihiler tout ça et la grinta de Benjamin Gallego (Photo ci-dessus), l’efficacité de Mohamed Sanad et la très belle prestation de son compère égyptien Ahmed Hesham ne suffiront pas à conserver cet avantage bâti tout au long d’un match furieusement disputé. Avec 2 points de retard sur le duo Fusche Berlin – Sporting de Lisbonne qui n’en ont joué que deux, l’USAM va devoir faire dans le presque parfait pour envisager chiper une des deux places qualificatives de cette poule B.

GROUPE B J G N P Buts GA PTS
1. Füchse Berlin 2 2 0 0 65 : 50 15 4
2. Sporting CP 2 2 0 0 59 : 52 7 4
3. IFK Kristianstad 4 2 0 2 106 : 108 -2 4
4. USAM Nimes Gard 3 1 0 2 79 : 76 3 2
5. C.S. Dinamo Bucuresti 3 1 0 2 76 : 85 -9 2
6. TATRAN Presov 2 0 0 2 49 : 63 -14 0

 Le résumé du match en vidéo

 

 

Leon revient à la maison
Auteur d’un très joli match nul sur les terres de l’Adémar Léon, le Fenix de Toulouse a été contraint en retour de lui aussi concédé le partage des points dans le match retour. Dommage car les Toulousains menaient au score à quelques secondes de la fin du match, le but de Jaime Fernandez est venu remettre tout le monde sur la même ligne et la dernière attaque toulousaine n’aura rien pu produire. Malgré encore une fois un Adbi Ayoub (Photo ci-dessus) étincelant, Toulouse loupe une occasion de s’installer plus gaillardement dans le haut tableau de la poule A.

 

GROUPE A J G N P Buts GA PTS
1. Orlen Wisla Plock 2 2 0 0 60 : 50 10 4
2. Abanca Ademar Leon 3 1 2 0 95 : 86 9 4
3. Fenix Toulouse Handball 4 1 2 1 119 : 120 -1 4
4. Chekhovskie medvedi 2 1 0 1 59 : 58 1 2
5. Fivers 3 1 0 2 90 : 96 -6 2
6. HC Metalurg 2 0 0 2 61 : 74 -13 0

 Le résumé du match en vidéo

 

Le diaporama de Montpellier - Besiktas par Patrick Davignon 

EHF L : Montpellier encore seul 

Europe

mercredi 25 novembre 2020 - © François Dasriaux

 17 min 15 de lecture

Toulouse contraint sur ses terres au nul par l'Ademar Léon, Nîmes qui plie une nouvelle fois face au CSM Bucarest en Roumanie, seul Montpellier plus que facile face aux Turcs de Besiktas a fait une bonne affaire dans cette journée de League EHF.

Montpellier sans pitié
Il n’a pas fallu attendre longtemps avant de voir les Montpelliérains prendre leur match face aux Trucs de Besiktas par le bon bout. Menés 1-0 après le premier but du Brésilien stambouliote Barradas Carvalho, la machine à scorer s’est mise en route et Besiktas n’a plus existé un seul instant dans ce match. Deux gardiens qui flirtent ou dépassent les 50% d’arrêts, une défense qui récupère des ballons et les monte à 100 à l’heure. Une attaque placée qui tourne à plein régime et en seulement 30 minutes, les Héraultais avaient inscrits 23 buts pour seulement 7 encaissés. La seconde période sera un peu moins ravageuse pour les Turcs, loin de leur gloire quand il participait à la Ligue des Champions et obtenaient des résultats assez probants. Mais elle va être encore une fois bien cinglante. 17-9, ce n’est pas mal non plus. Patrice Canayer pouvait ouvrir son banc en très grand. Julien Bos montrer qu’il devient de plus en plus important dans le rendement de son équipe et les tauliers pouvaient prendre un peu de repos, et vu ce qui les attends dans les deux prochains mois, chaque minute économisée sur le terrain est une minute salvatrice. Avec seulement 2 matches joués, le MHB est déjà en tête de sa poule, sans doute de quoi lui donner des idées dans cette nouvelle compétition, la descendante de cette Coupe EHF qui s’est toujours refusé à lui.

GROUPE C J G N P Buts GA PTS
1. Montpellier HB 2 2 0 0 63 : 38 25 4
2. SC Magdeburg 3 2 0 1 107 : 83 24 4
3. Alingsas HK 3 2 0 1 85 : 80 5 4
4. HC CSKA 2 1 0 1 59 : 55 4 2
5. RK Nexe 3 1 0 2 67 : 75 -8 2
6. Besiktas Aygaz 3 0 0 3 63 : 113 -50 0

 Le résumé du match en vidéo

 

 

Nîmes mal embarqué
On ne peut pas dire que Nîmes a lâché l’affaire à Bucarest ! Les Nîmois ont disputé un match à fond et ont mené souvent face aux locaux. Mais encore une fois la fin a été cruelle pour eux car menant 24-22 à la 51°, on se disait que les deux pris en Roumanie seraient une très belle affaire pour l’USAM. Raté, le duo Negru – Vrankovic va annihiler tout ça et la grinta de Benjamin Gallego (Photo ci-dessus), l’efficacité de Mohamed Sanad et la très belle prestation de son compère égyptien Ahmed Hesham ne suffiront pas à conserver cet avantage bâti tout au long d’un match furieusement disputé. Avec 2 points de retard sur le duo Fusche Berlin – Sporting de Lisbonne qui n’en ont joué que deux, l’USAM va devoir faire dans le presque parfait pour envisager chiper une des deux places qualificatives de cette poule B.

GROUPE B J G N P Buts GA PTS
1. Füchse Berlin 2 2 0 0 65 : 50 15 4
2. Sporting CP 2 2 0 0 59 : 52 7 4
3. IFK Kristianstad 4 2 0 2 106 : 108 -2 4
4. USAM Nimes Gard 3 1 0 2 79 : 76 3 2
5. C.S. Dinamo Bucuresti 3 1 0 2 76 : 85 -9 2
6. TATRAN Presov 2 0 0 2 49 : 63 -14 0

 Le résumé du match en vidéo

 

 

Leon revient à la maison
Auteur d’un très joli match nul sur les terres de l’Adémar Léon, le Fenix de Toulouse a été contraint en retour de lui aussi concédé le partage des points dans le match retour. Dommage car les Toulousains menaient au score à quelques secondes de la fin du match, le but de Jaime Fernandez est venu remettre tout le monde sur la même ligne et la dernière attaque toulousaine n’aura rien pu produire. Malgré encore une fois un Adbi Ayoub (Photo ci-dessus) étincelant, Toulouse loupe une occasion de s’installer plus gaillardement dans le haut tableau de la poule A.

 

GROUPE A J G N P Buts GA PTS
1. Orlen Wisla Plock 2 2 0 0 60 : 50 10 4
2. Abanca Ademar Leon 3 1 2 0 95 : 86 9 4
3. Fenix Toulouse Handball 4 1 2 1 119 : 120 -1 4
4. Chekhovskie medvedi 2 1 0 1 59 : 58 1 2
5. Fivers 3 1 0 2 90 : 96 -6 2
6. HC Metalurg 2 0 0 2 61 : 74 -13 0

 Le résumé du match en vidéo

 

Le diaporama de Montpellier - Besiktas par Patrick Davignon