bandeau handzone

L'équipe de France au depart pour l'EHF EURO 2020

Euro

vendredi 27 novembre 2020 - Handzone

 1 min 46 de lecture

L'équipe de France féminine de handball poursuit sa préparation à l'EHF EURO 2020, qui se tiendra du 3 au 20 décembre prochain au Danemark. Ce vendredi, Olivier Krumbholz a informé le groupe, des vingt joueuses qui prendront l'avion ce lundi en direction d'Herning.

Sur l'effectif de vingt-et-une Bleues présentes à Créteil, auquel viennent s'ajouter Océane Sercien-Ugolin et Amandine Leynaud, trois sont donc écartées et devront rester en France.

Stationnées à la Maison du Handball depuis dimanche dernier, les Bleues profitent d'une semaine pour peaufiner leur jeu, et leur détermination collective. Le groupe de vingt-et-une joueuses enchaînent entrainements, tests physiques et travail tactique sur poste afin d'arriver le plus près possible pour un championnat qui s'annonce particulier dans ce contexte sanitaire international. Avec plusieurs changements opérés jusqu'à jeudi suite à un résultat positif à la COVID-19 et à des blessures, Olivier Krumbholz a composé un groupe complémentaire et déterminé. Il a informé ce matin les trois joueuses qui ne prendront cependant pas le départ lundi pour rallier le Danemark. Catherine Gabriel, Marie-Hélène Sajka et Claire Vautier resteront en France, à garder un oeil sur la compétition et à se tenir prêtes si jamais elle devait rejoindre Herning.

Dans la journée, une bonne nouvelle est tombée, Océane Sercien-Ugolin retrouvera le collectif dès demain après-midi après avoir obtenu un résultat négatif à son test PCR ce matin. Amandine Leynaud sera, elle, présente dès dimanche auprès de ses coéquipières. Au décours d'un nouveau test négatif pour toute l'équipe et le staff qui sera réalisé dimanche matin, tous prendront le départ le lendemain après-midi.

Ainsi, le sélectionneur a décidé de s'appuyer sur trois gardiennes, Amandine Leynaud, Laura Glauser, Cléopatre Darleux; mais également sur son groupe qui avait joué la Golden League, au Danemark déjà, en octobre dernier auquel vient s'ajouter Blandine Dancette, à l'aile droite. Le collectif est attendu en fin de journée à Herning, où il passera un premier test COVID et sera immédiatement confiné pendant 24 heures. Olivier Krumbholz devra par la suite faire des choix afin de donner, la veille du début de la compétition, sa liste de seize joueuses qui débuteront l'EHF EURO 2020.

L'équipe de France au depart pour l'EHF EURO 2020  

Euro

vendredi 27 novembre 2020 - Handzone

 1 min 46 de lecture

L'équipe de France féminine de handball poursuit sa préparation à l'EHF EURO 2020, qui se tiendra du 3 au 20 décembre prochain au Danemark. Ce vendredi, Olivier Krumbholz a informé le groupe, des vingt joueuses qui prendront l'avion ce lundi en direction d'Herning.

Sur l'effectif de vingt-et-une Bleues présentes à Créteil, auquel viennent s'ajouter Océane Sercien-Ugolin et Amandine Leynaud, trois sont donc écartées et devront rester en France.

Stationnées à la Maison du Handball depuis dimanche dernier, les Bleues profitent d'une semaine pour peaufiner leur jeu, et leur détermination collective. Le groupe de vingt-et-une joueuses enchaînent entrainements, tests physiques et travail tactique sur poste afin d'arriver le plus près possible pour un championnat qui s'annonce particulier dans ce contexte sanitaire international. Avec plusieurs changements opérés jusqu'à jeudi suite à un résultat positif à la COVID-19 et à des blessures, Olivier Krumbholz a composé un groupe complémentaire et déterminé. Il a informé ce matin les trois joueuses qui ne prendront cependant pas le départ lundi pour rallier le Danemark. Catherine Gabriel, Marie-Hélène Sajka et Claire Vautier resteront en France, à garder un oeil sur la compétition et à se tenir prêtes si jamais elle devait rejoindre Herning.

Dans la journée, une bonne nouvelle est tombée, Océane Sercien-Ugolin retrouvera le collectif dès demain après-midi après avoir obtenu un résultat négatif à son test PCR ce matin. Amandine Leynaud sera, elle, présente dès dimanche auprès de ses coéquipières. Au décours d'un nouveau test négatif pour toute l'équipe et le staff qui sera réalisé dimanche matin, tous prendront le départ le lendemain après-midi.

Ainsi, le sélectionneur a décidé de s'appuyer sur trois gardiennes, Amandine Leynaud, Laura Glauser, Cléopatre Darleux; mais également sur son groupe qui avait joué la Golden League, au Danemark déjà, en octobre dernier auquel vient s'ajouter Blandine Dancette, à l'aile droite. Le collectif est attendu en fin de journée à Herning, où il passera un premier test COVID et sera immédiatement confiné pendant 24 heures. Olivier Krumbholz devra par la suite faire des choix afin de donner, la veille du début de la compétition, sa liste de seize joueuses qui débuteront l'EHF EURO 2020.

Dans la même rubrique