bandeau handzone

Pas de surprise ou presque

ProLigue

dimanche 29 novembre 2020 - © Philippe Dairou

 3 min 17 de lecture

A part Sélestat tenu en échec à la maison par Valence, la Proligue du haut a dominé les débats d'une 10° journée complète. En bas, Angers, en concédant le nul, a perdu un point précieux dans la lutte pour le maintien.

Rien ne va plus à Sarrebourg. Après la lourde défaite la semaine dernière à Pontault (35-24), les lorrains ont récidivé à domicile face à Cherbourg. Très en retard au quart d'heure (5-10, 14°), les hommes de Christophe Bondant ont semblé réagir et peut être bousculer des normands intraitables en défense et efficaces dans le jeu rapide. Revenu tout près (10-11, 21°) et accusant - suite à un jet franc direct signé Hugo Paul - un retard miraculeux de deux buts à la pause (13-15), Sarrebourg (Lucas Hubert 5/12) ne va pas prolonger l'effet entraperçu en fin de première période. La faute à des cherbourgeois profitant des nombreux ballons perdus et montés derechef et des arrêts de Sven Horvat (12 arrêts à 55%) se rappelant au bon souvenir de ses anciens collègues. Avec Dmytro Gunko (8/11) revenu aux affaires arrières et Williams Manebard (10/11, photo de tête) toujours aussi fringuant, les Mauves vont tuer le match. Un 13-1 (14-28, 45°) concluant un quasi cavalier seul des hommes de Frédéric Bougeant.


Photo Christophe Devoitine

Le top 6 a presque intégralement rempli son contrat. Presque seulement, Sélestat (Steven George 5/5) ayant dû concéder à Valence (Sylvain Kieffer 6/9) le partage des points. Et au vu d'un match dominé quasiment de bout en bout par le VHA (3-5 / 7-10 / 12-15 / 15-19 / 20-24 / 24-25, 54°), le point pris est sans aucun doute un point gagné. Moins de frayeur pour les autres prétendants aux play-offs (ou mieux...). Et même pas du tout pour Nancy (Maxime Ogando 8/9, photo ci-dessus), le leader invaincu à qui il aura quand même fallu trente minutes pour venir à bout de Besançon (7-7 / 8-10 / 12-12 / 17-15, 30°). Avant de ne faire qu'une bouchée des bisontins (Adrien Claire 8/13) totalement vidés, payant la débauche d'énergie que demandent les défenses étagées. Au final une septième victoire et un leadership confirmé. A Strasbourg, Pontault-Combault, co-leader de Proligue (un match en plus) a pris les deux points plutot facilement. Un match animé côté seine et marnais par un super Remy Gervelas (14 arrêts à 42%) et côté bas-rhinois par Clément Diamani, l'ex chambérien affichant un très probant 9/14. Comme Nancy, Saran aura attendu le retour sur le 40x20 pour prendre l'avantage sur Nice. Jusque là, les niçois (Axel Oppedisano 6/9) avaient plutôt bien résisté (8-8 / 11-9 / 14-13 / 16-15, 40°). Avant qu'un fait de jeu ne sonne le glas des espoirs azuréens, une double exclusion de Joan Boada précipitant l'envolée des loirétains (24-16, 53°). Saran (Jordi Deumal 6/6, Nicolas Gauthier 14 arrêts à 38%) reste à deux points des leaders tout comme Massy. Les essonniens ont gagné le seul match entre équipes de la première moitié du classement. Cette rencontre au sommet du top 7 qui l'opposait à Dijon, Massy l'a prise en main passé le troisième quart d'heure. Largement devant peu avant la pause (5-10, 25°), encore en tête quinze minutes plus tard (11-14, 40°), les bourguignons ont fini par céder sous la pression conjuguée d'Edson Imare (9/11) et de Gauthier Ivah (19 arrêts à 51%). En stoppant à 19-18 le sept mètres de Pierrick Naudin (6/9), l'ex gardien de la réserve du PSG va sceller le quatrième succès consécutif du MEHB.


Photo Fabien Jordhery

Loin derrière le top 6, Angers et Billère n'ont pas réussi à se départager. Au coude à coude une heure durant (3-3 / 9-10 / 17-17 / 20-19 / 24-24), Angevins et Béarnais ont rivalisé d'approximations (37 tirs manqués) et de maladresses (20 ballons perdus), seuls Maxence Rizzi (14 arrêts à 37%, ci-dessus face à Sélestat) à Angers et Eduardo Reig-Guillen (6/6) à Billère parvenant à tirer leur épingle du jeu.

Pas de surprise ou presque 

ProLigue

dimanche 29 novembre 2020 - © Philippe Dairou

 3 min 17 de lecture

A part Sélestat tenu en échec à la maison par Valence, la Proligue du haut a dominé les débats d'une 10° journée complète. En bas, Angers, en concédant le nul, a perdu un point précieux dans la lutte pour le maintien.

Rien ne va plus à Sarrebourg. Après la lourde défaite la semaine dernière à Pontault (35-24), les lorrains ont récidivé à domicile face à Cherbourg. Très en retard au quart d'heure (5-10, 14°), les hommes de Christophe Bondant ont semblé réagir et peut être bousculer des normands intraitables en défense et efficaces dans le jeu rapide. Revenu tout près (10-11, 21°) et accusant - suite à un jet franc direct signé Hugo Paul - un retard miraculeux de deux buts à la pause (13-15), Sarrebourg (Lucas Hubert 5/12) ne va pas prolonger l'effet entraperçu en fin de première période. La faute à des cherbourgeois profitant des nombreux ballons perdus et montés derechef et des arrêts de Sven Horvat (12 arrêts à 55%) se rappelant au bon souvenir de ses anciens collègues. Avec Dmytro Gunko (8/11) revenu aux affaires arrières et Williams Manebard (10/11, photo de tête) toujours aussi fringuant, les Mauves vont tuer le match. Un 13-1 (14-28, 45°) concluant un quasi cavalier seul des hommes de Frédéric Bougeant.


Photo Christophe Devoitine

Le top 6 a presque intégralement rempli son contrat. Presque seulement, Sélestat (Steven George 5/5) ayant dû concéder à Valence (Sylvain Kieffer 6/9) le partage des points. Et au vu d'un match dominé quasiment de bout en bout par le VHA (3-5 / 7-10 / 12-15 / 15-19 / 20-24 / 24-25, 54°), le point pris est sans aucun doute un point gagné. Moins de frayeur pour les autres prétendants aux play-offs (ou mieux...). Et même pas du tout pour Nancy (Maxime Ogando 8/9, photo ci-dessus), le leader invaincu à qui il aura quand même fallu trente minutes pour venir à bout de Besançon (7-7 / 8-10 / 12-12 / 17-15, 30°). Avant de ne faire qu'une bouchée des bisontins (Adrien Claire 8/13) totalement vidés, payant la débauche d'énergie que demandent les défenses étagées. Au final une septième victoire et un leadership confirmé. A Strasbourg, Pontault-Combault, co-leader de Proligue (un match en plus) a pris les deux points plutot facilement. Un match animé côté seine et marnais par un super Remy Gervelas (14 arrêts à 42%) et côté bas-rhinois par Clément Diamani, l'ex chambérien affichant un très probant 9/14. Comme Nancy, Saran aura attendu le retour sur le 40x20 pour prendre l'avantage sur Nice. Jusque là, les niçois (Axel Oppedisano 6/9) avaient plutôt bien résisté (8-8 / 11-9 / 14-13 / 16-15, 40°). Avant qu'un fait de jeu ne sonne le glas des espoirs azuréens, une double exclusion de Joan Boada précipitant l'envolée des loirétains (24-16, 53°). Saran (Jordi Deumal 6/6, Nicolas Gauthier 14 arrêts à 38%) reste à deux points des leaders tout comme Massy. Les essonniens ont gagné le seul match entre équipes de la première moitié du classement. Cette rencontre au sommet du top 7 qui l'opposait à Dijon, Massy l'a prise en main passé le troisième quart d'heure. Largement devant peu avant la pause (5-10, 25°), encore en tête quinze minutes plus tard (11-14, 40°), les bourguignons ont fini par céder sous la pression conjuguée d'Edson Imare (9/11) et de Gauthier Ivah (19 arrêts à 51%). En stoppant à 19-18 le sept mètres de Pierrick Naudin (6/9), l'ex gardien de la réserve du PSG va sceller le quatrième succès consécutif du MEHB.


Photo Fabien Jordhery

Loin derrière le top 6, Angers et Billère n'ont pas réussi à se départager. Au coude à coude une heure durant (3-3 / 9-10 / 17-17 / 20-19 / 24-24), Angevins et Béarnais ont rivalisé d'approximations (37 tirs manqués) et de maladresses (20 ballons perdus), seuls Maxence Rizzi (14 arrêts à 37%, ci-dessus face à Sélestat) à Angers et Eduardo Reig-Guillen (6/6) à Billère parvenant à tirer leur épingle du jeu.

Dans la même rubrique

ProLigue
samedi 19 décembre 2020
  
ProLigue
lundi 14 décembre 2020
  
ProLigue
dimanche 13 décembre 2020
  
ProLigue
vendredi 11 décembre 2020
  
  1 2 3 4   

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#13 Pontault-Combault Sélestat 24 24 18/12/2020 20:45
#13 Angers Besançon 29 25 18/12/2020 20:30
#13 Billère Nice 22 28 18/12/2020 20:30
#13 Dijon Sarrebourg 32 20 18/12/2020 20:30
#13 Saran Nancy 31 30 18/12/2020 20:30
#13 Valence Strasbourg 34 33 18/12/2020 20:15
#13 Cherbourg Massy 24 22 18/12/2020 19:00

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#14 Pontault-Combault Dijon 05/02/2021 20:30
#14 Sélestat Strasbourg 05/02/2021 20:30
#14 Nancy Massy 05/02/2021 20:30
#14 Besançon Billère 05/02/2021 20:30
#14 Saran Sarrebourg 05/02/2021 20:30
#14 Valence Angers 05/02/2021 20:30
#14 Nice Cherbourg 05/02/2021 20:30

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Saran 18 11 9 0 2
2 Cherbourg 18 11 9 0 2
3 Nancy 16 10 8 0 2
4 Pontault-Combault 16 11 7 2 2
5 Dijon 14 11 7 0 4
6 Massy 13 11 6 1 4
7 Sélestat 12 11 5 2 4
8 Nice 10 11 4 2 5
9 Billère 8 11 3 2 6
10 Valence 7 11 3 1 7
11 Besançon 7 11 3 1 7
12 Angers 5 11 2 1 8
13 Sarrebourg 4 10 2 0 8
14 Strasbourg 4 11 1 2 8