bandeau handzone

L’Islande avale le coucou Suisse de travers !

Mondial

mercredi 20 janvier 2021 - © François Dasriaux

 2 min 2 de lecture

Un match fermé, bouclé, cadenassé à triple tour par la Suisse, c’est ce qu’a vécu une Islande qui a perdu tout espoir de qualification pour les quarts de finale en s’inclinant face à la Nati 20-18. Un Nikola Portner absolument royal et ses 13 arrêts, un Andy Schmid un peu sur les rotules mais qui aura lâché tout ce qui lui restait sur le money-time pour remettre ses couleurs devant, et une Islande étouffée, endormie, presque hypnotisée par le rythme des Helvètes.

Avec cette victoire, la Suisse file peut-être un gros coup de main aux Bleus qui doivent jouer l’Islande lors de la prochaine journée. Après, est-ce qu’une Islande démobilisée mais libérée est moins dangereuse qu’une Islande sous pression, cela reste à voir. En tout état de cause, la Suisse a bien fait mitonner les Vikings à petit feu. Une défense 6-0 plus que solide avec un Nikola Portner auteur d’arrêts assez stratosphériques par moment. Voilà pour la jouer façon coffre-fort helvète en acier trempé doublé d’un soupçon de béton armé. Mais pour ne concéder que 18 buts les Suisses ont opté pour une maxime bien connue en handball : « Quand on a la balle entre les mains, on n’a pas de risque de prendre des buts ! » Et ça, les joueurs de Michael Suter l’auront appliquée plus qu’à la lettre. De gros temps de préparation, un niveau de course proche par moment d’un match de vétérans et pour couronner le tout quelque séquences de jeu à 7 où on joue à se passer la balle vite sans bouger quasiment de son poste.

Tout ça, l’Islande va le subir et surtout ne va jamais arriver à le contrer. Ils vont essayer d’emballer la rencontre par moment, mais c’était comme si la lenteur de jeu suisse était contagieuse. Et une Islande sans percussion course, défis et prises de risque, cela devient très vite une équipe très ordinaire. Heureusement pour elle Bjorgvin Gustavsson va lui aussi être très performant dans les buts islandais. Sans cela, le match aurait choisi son camp bien plus vite, car il a quand même fallu attendre la dernière minute de jeu pour que les Suisses soient enfin libérés, mais aussi payés d’un match qu’ils auront quasiment mené de bout en bout.

 

 A Gizeh, Dr Hassan Moustafa Sports Hall
Le mercredi 20 janvier à 15h30
Suisse - Islande : 20 - 18 (Mi-temps : 10-9)
Arbitres : MM Schulze Robert et Tonnies Tobias (ALL)

L’Islande avale le coucou Suisse de travers ! 

Mondial

mercredi 20 janvier 2021 - © François Dasriaux

 2 min 2 de lecture

Un match fermé, bouclé, cadenassé à triple tour par la Suisse, c’est ce qu’a vécu une Islande qui a perdu tout espoir de qualification pour les quarts de finale en s’inclinant face à la Nati 20-18. Un Nikola Portner absolument royal et ses 13 arrêts, un Andy Schmid un peu sur les rotules mais qui aura lâché tout ce qui lui restait sur le money-time pour remettre ses couleurs devant, et une Islande étouffée, endormie, presque hypnotisée par le rythme des Helvètes.

Avec cette victoire, la Suisse file peut-être un gros coup de main aux Bleus qui doivent jouer l’Islande lors de la prochaine journée. Après, est-ce qu’une Islande démobilisée mais libérée est moins dangereuse qu’une Islande sous pression, cela reste à voir. En tout état de cause, la Suisse a bien fait mitonner les Vikings à petit feu. Une défense 6-0 plus que solide avec un Nikola Portner auteur d’arrêts assez stratosphériques par moment. Voilà pour la jouer façon coffre-fort helvète en acier trempé doublé d’un soupçon de béton armé. Mais pour ne concéder que 18 buts les Suisses ont opté pour une maxime bien connue en handball : « Quand on a la balle entre les mains, on n’a pas de risque de prendre des buts ! » Et ça, les joueurs de Michael Suter l’auront appliquée plus qu’à la lettre. De gros temps de préparation, un niveau de course proche par moment d’un match de vétérans et pour couronner le tout quelque séquences de jeu à 7 où on joue à se passer la balle vite sans bouger quasiment de son poste.

Tout ça, l’Islande va le subir et surtout ne va jamais arriver à le contrer. Ils vont essayer d’emballer la rencontre par moment, mais c’était comme si la lenteur de jeu suisse était contagieuse. Et une Islande sans percussion course, défis et prises de risque, cela devient très vite une équipe très ordinaire. Heureusement pour elle Bjorgvin Gustavsson va lui aussi être très performant dans les buts islandais. Sans cela, le match aurait choisi son camp bien plus vite, car il a quand même fallu attendre la dernière minute de jeu pour que les Suisses soient enfin libérés, mais aussi payés d’un match qu’ils auront quasiment mené de bout en bout.

 

 A Gizeh, Dr Hassan Moustafa Sports Hall
Le mercredi 20 janvier à 15h30
Suisse - Islande : 20 - 18 (Mi-temps : 10-9)
Arbitres : MM Schulze Robert et Tonnies Tobias (ALL)

Dans la même rubrique

Mondial
dimanche 31 janvier 2021
  
Mondial
dimanche 31 janvier 2021
  
Mondial
vendredi 29 janvier 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 mercredi 20 janvier 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 10 | Buts : 0 | Pd : 2 | Int : 3
 Top Gardien
Eval : 14 | Arr Tot : 13 / 29 (44,8 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#6 Islande Norvège 33 35 24/01/2021 18:00
#6 Algérie Suisse 24 27 24/01/2021 15:30
#6 Portugal France 23 32 24/01/2021 20:30

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
Aucune journée supplémentaire

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 France 10 5 5 0 0
2 Norvège 8 5 4 0 1
3 Portugal 6 5 3 0 2
4 Suisse 4 5 2 0 3
5 Islande 2 5 1 0 4
6 Algérie 0 5 0 0 5