bandeau handzone

L’Allemagne peut préparer ses valises

Mondial

jeudi 21 janvier 2021 - © François Dasriaux

 4 min 3 de lecture

Sauf à imaginer que l’Espagne perde contre l’Uruguay dans deux jours, la Mannschaft va faire ses valises à la fin du tour principal. Sa défaite 32-28 face à cette même Espagne les y contraint, et il se pourrait qu’il y ait un gros avis de tempête outre Rhin après tous les problèmes que la participation au Mondial et derrière, les prestations auront provoqués. Pour le reste la logique attendue, le Pologne a joué au petit trot face à l’Uruguay et la Hongrie a peiné un petit peu face au Brésil mais conserve solidement la tête de ce groupe I.

Une chose est sure ou tout comme, il n’y aura pas de France – Allemagne en quart de finale de ce Mondial Egyptien. Si les Bleus arrivent à ce stade, ce sera certainement face à la Hongrie ou l’Espagne voire la Pologne mais nullement la Mannschaft. LA faute à cette défaite dans son premier match de tour principal face à une Espagne redevenue emballante et dynamique. Si on ne pouvait pas dire que les matches du tour préliminaire des Espagnols étaient palpitants à suivre, face à l’Allemagne, tout a changé. Si le duo de gardiens Rodrigo CorallésGonzalo Perez de Vargas a encore été souverain avec 14 arrêts à eux deux et une fermeture complète de la boutique ibère par le second lors de la fin de match, c’est dans le jeu que l’on a vu une sacrée progression. Raul Entrerrios et ses 40 printemps est toujours un demi-centre de rêve, la fratrie Dujshebaev apporte une vraie percussion sur les postes d’arrières et la paire Sole Sala – Angel Fernandez a fait plus que des dégâts sur jeu rapide.

Pourtant au retour des vestiaires après une première période où ils avaient été dominés, les Allemands vont avoir un quart d’heure superbe. A la base de cette révolte, un trio Kai HafnerTimo KasteningJohannes Golla qui va mettre en déroute la 5-1 ou la 6-0 espagnole au point d’infliger un +6 sur cette période de jeu. Le score de 25-11 pour les Teutons au début du dernier quart d’heure pouvait leur offrir bien des espoirs. L’entrée de Gonzalo Perez de Vargas va les en priver rapidement. Les arrêts du portier catalan vont permettre à la Rioja d’infliger un 6-0 à l’Allemagne et ainsi reprendre le fil de sa domination tranquille. Jeu rapide, percussion, jeu avec le pivot, l’Espagne révisait ses gammes et l’Allemagne devait s’avouer battue et donc out à 99,99% de ce Mondial 2021.

Au Caire, New Capital Sports Hall
Le mercredi 21 janvier à 20h30
Espagne - Allemagne : 32 – 28 (Mi-temps 16-13)
Arbitres : MM Gubica Matija et Milosevic Boris (CRO)

 

La Hongrie est de plus en plus crédible
Leaders de ce groupe, les Hongrois ont fait le travail de façon très solide face à un Brésil sous courant alternatif. Capable de vraies bonnes passes pour ensuite tomber dans du jeu compliqué, sans structure, pour tout dire, un peu foutraque, le Brésil n’est pas un pro de la stabilité. En plus pour en rajouter, les Auriverde ont perdu certainement leur arrière droit José Toledo pour de bon. Au vu de ce qui lui est arrivé, une rupture des croisés est certainement à craindre pour le gaucher du Vardar. Pour le reste, Roland Mikler enchaîne les matches de grand standing dans les buts hongrois. Bence Banhidi (Photo ci-dessus) est un pivot qui détruit tout sur son passage, Richard Bodo est écœurant de puissance dans l'engagement et au shoot et Dominik Mathé le même à droite, avec en plus un vrai sens de la passe décisive. Avec un chef d’orchestre comme Mate Lekai au milieu de tout cela, la Hongrie se pose comme une des plus belles équipes du moment et pourrait bien lorgner vers le dernier week-end.

Au Caire, New Capital Sports Hall
Le mercredi 21 janvier à 18h00
Hongrie – Brésil : 29 – 23 (Mi-temps 16-11)
Arbitres : MM Brunner Arthur et Salah Morad (SUI)

 

La Pologne au petit trop
On savait que la qualification de l’Uruguay pour ce tour principal au détriment du Cap Vert éjecté du Mondial pour cause de cas de COVID trop nombreux serait un long calvaire à vivre pour les Sud-Américains. Le premier match l’a confirmé. Et encore la Pologne a changé 3 joueurs pour mettre ses tauliers le plus possible au repos avant les chocs face à l’Espagne et le Brésil. -14, c’est presque bien payé et face à l’Espagne ce pourrait être bien pire, surtout que la Rioja aura sa qualification à valider définitivement sur ce match.

Au Caire, New Capital Sports Hall
Le mercredi 21 janvier à 15h30
Uruguay – Pologne : 16 – 30 (Mi-temps 9-14)
Arbitres : MM Belkhiri Youcef et Hamidi Sid Ali (ALG)

 

L’Allemagne peut préparer ses valises 

Mondial

jeudi 21 janvier 2021 - © François Dasriaux

 4 min 3 de lecture

Sauf à imaginer que l’Espagne perde contre l’Uruguay dans deux jours, la Mannschaft va faire ses valises à la fin du tour principal. Sa défaite 32-28 face à cette même Espagne les y contraint, et il se pourrait qu’il y ait un gros avis de tempête outre Rhin après tous les problèmes que la participation au Mondial et derrière, les prestations auront provoqués. Pour le reste la logique attendue, le Pologne a joué au petit trot face à l’Uruguay et la Hongrie a peiné un petit peu face au Brésil mais conserve solidement la tête de ce groupe I.

Une chose est sure ou tout comme, il n’y aura pas de France – Allemagne en quart de finale de ce Mondial Egyptien. Si les Bleus arrivent à ce stade, ce sera certainement face à la Hongrie ou l’Espagne voire la Pologne mais nullement la Mannschaft. LA faute à cette défaite dans son premier match de tour principal face à une Espagne redevenue emballante et dynamique. Si on ne pouvait pas dire que les matches du tour préliminaire des Espagnols étaient palpitants à suivre, face à l’Allemagne, tout a changé. Si le duo de gardiens Rodrigo CorallésGonzalo Perez de Vargas a encore été souverain avec 14 arrêts à eux deux et une fermeture complète de la boutique ibère par le second lors de la fin de match, c’est dans le jeu que l’on a vu une sacrée progression. Raul Entrerrios et ses 40 printemps est toujours un demi-centre de rêve, la fratrie Dujshebaev apporte une vraie percussion sur les postes d’arrières et la paire Sole Sala – Angel Fernandez a fait plus que des dégâts sur jeu rapide.

Pourtant au retour des vestiaires après une première période où ils avaient été dominés, les Allemands vont avoir un quart d’heure superbe. A la base de cette révolte, un trio Kai HafnerTimo KasteningJohannes Golla qui va mettre en déroute la 5-1 ou la 6-0 espagnole au point d’infliger un +6 sur cette période de jeu. Le score de 25-11 pour les Teutons au début du dernier quart d’heure pouvait leur offrir bien des espoirs. L’entrée de Gonzalo Perez de Vargas va les en priver rapidement. Les arrêts du portier catalan vont permettre à la Rioja d’infliger un 6-0 à l’Allemagne et ainsi reprendre le fil de sa domination tranquille. Jeu rapide, percussion, jeu avec le pivot, l’Espagne révisait ses gammes et l’Allemagne devait s’avouer battue et donc out à 99,99% de ce Mondial 2021.

Au Caire, New Capital Sports Hall
Le mercredi 21 janvier à 20h30
Espagne - Allemagne : 32 – 28 (Mi-temps 16-13)
Arbitres : MM Gubica Matija et Milosevic Boris (CRO)

 

La Hongrie est de plus en plus crédible
Leaders de ce groupe, les Hongrois ont fait le travail de façon très solide face à un Brésil sous courant alternatif. Capable de vraies bonnes passes pour ensuite tomber dans du jeu compliqué, sans structure, pour tout dire, un peu foutraque, le Brésil n’est pas un pro de la stabilité. En plus pour en rajouter, les Auriverde ont perdu certainement leur arrière droit José Toledo pour de bon. Au vu de ce qui lui est arrivé, une rupture des croisés est certainement à craindre pour le gaucher du Vardar. Pour le reste, Roland Mikler enchaîne les matches de grand standing dans les buts hongrois. Bence Banhidi (Photo ci-dessus) est un pivot qui détruit tout sur son passage, Richard Bodo est écœurant de puissance dans l'engagement et au shoot et Dominik Mathé le même à droite, avec en plus un vrai sens de la passe décisive. Avec un chef d’orchestre comme Mate Lekai au milieu de tout cela, la Hongrie se pose comme une des plus belles équipes du moment et pourrait bien lorgner vers le dernier week-end.

Au Caire, New Capital Sports Hall
Le mercredi 21 janvier à 18h00
Hongrie – Brésil : 29 – 23 (Mi-temps 16-11)
Arbitres : MM Brunner Arthur et Salah Morad (SUI)

 

La Pologne au petit trop
On savait que la qualification de l’Uruguay pour ce tour principal au détriment du Cap Vert éjecté du Mondial pour cause de cas de COVID trop nombreux serait un long calvaire à vivre pour les Sud-Américains. Le premier match l’a confirmé. Et encore la Pologne a changé 3 joueurs pour mettre ses tauliers le plus possible au repos avant les chocs face à l’Espagne et le Brésil. -14, c’est presque bien payé et face à l’Espagne ce pourrait être bien pire, surtout que la Rioja aura sa qualification à valider définitivement sur ce match.

Au Caire, New Capital Sports Hall
Le mercredi 21 janvier à 15h30
Uruguay – Pologne : 16 – 30 (Mi-temps 9-14)
Arbitres : MM Belkhiri Youcef et Hamidi Sid Ali (ALG)

 

Dans la même rubrique

Mondial
dimanche 31 janvier 2021
  
Mondial
dimanche 31 janvier 2021
  
Mondial
vendredi 29 janvier 2021
  
  1 2 3 4   

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#6 Espagne Hongrie 36 28 25/01/2021 18:00
#6 Brésil Uruguay 37 17 25/01/2021 15:30
#6 Pologne Allemagne 23 23 25/01/2021 20:30

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
Aucune journée supplémentaire

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Espagne 9 5 4 1 0
2 Hongrie 8 5 4 0 1
3 Allemagne 5 5 2 1 2
4 Pologne 5 5 2 1 2
5 Brésil 3 5 1 1 3
6 Uruguay 0 5 0 0 5