bandeau handzone

Groupe I : La Pologne abdique

Mondial

samedi 23 janvier 2021 - © François Dasriaux

 3 min 1 de lecture

Tout est fait pour les deux places pour les quarts de finale attribuées par le Groupe I. Comme on s’en doutait, l’Espagne a fait le boulot sans plus face à l’Uruguay et derrière la Hongrie, toujours aussi imposante, a sorti la Pologne de la course à la qualification. Le match Allemagne - Brésil ne servait plus à rien, comme les 2 matches de lundi encadrant le Hongrie – Espagne qui donnera le roi de ce groupe et qui saura qui du Portugal, France ou Norvège il affrontera.

10 minutes d’espoir pour la Pologne
Le show Tomasz Gebala d’entrée de match aura permis à la Pologne d’y croire un peu. Pas longtemps, le temps que la Hongrie s’ajuste en attaque et en défense. Que Mate Lekai mette tout son monde en musique et la Hongrie va faire un premier écart que les Polonais ne pourront jamais combler. En fait arrivés à +6 à la 25°, les Hongrois vont gérer et ne jamais laisser leurs adversaires combler ce trou. Si Dominik Mathé continuait à démontrer tout son talent de buteur et de passeur, comme toujours avec la Hongrie, les déménageurs express Bence Banhidi et Miklós Rosta faisaient plus que des ravages dans la défense polonaise à leur poste de pivot. Tranquille, la Hongrie va assurer sa 5° victoire, relâchant un peu l’étreinte sur les 5 dernières minutes où le 5-2 polonais ne fera qu’adoucir la douloureuse. La Pologne, comme l’Allemagne qui s’en doutait fortement, a su aujourd’hui qu’elle rentrera chez elle dans 3 jours.

Au Caire, New Capital Sports Hall
Le samedi 23 janvier à 18h00
Pologne - Hongrie : 26 - 30 (Mi-temps : 10-16)
Arbitres : MM Gubica Matija et Milosevic Boris (CRO)



Match de gala entre Allemand et Brésiliens.
Le match Espagne – Uruguay ayant décidé que l’Allemagne ferait ses valises, la dernière rencontre du jour n’avait aucune importance si ce n’est peut-être un classement final un peu plus positif, ce qui pourrait peut-être avoir une incidence pour un prochain tirage de grand championnat. Mais, ce n’était visiblement pas dans les têtes des joueurs qui ont expédié les affaires courantes. Johannes Golla, lui qui n’était là que parce que la paire de Kiel – Pekeller – Wiencek avait décliné la sélection a montré qu’il avait lui aussi du talent. Julius Kühn a envoyé quelques mines de loin impressionnantes, mais en face Haniel Langaro n’a pas été en reste, montrant lui aussi son bras qui fait des ravages maintenant au Barca. 

Au Caire, New Capital Sports Hall
Le samedi 23 janvier à 20h30
Allemagne - Brésil : 31 - 24 (Mi-temps : 16-12)
Arbitres : MM Jorum Lars et Kleven Havard (NOR)



L’Espagne fait le travail sans forcer
Un petit point face à la victime expiatoire de ce groupe I, voilà ce que la troupe de Jordi Ribera devait prendre pour s’assurer la qualification. Bien évidemment, ils ont fait mieux en l’emportant assez largement marquant ce que l’Uruguay encaisse en moyenne depuis le début de compétition, 38 buts. Mais ceux qui se sont mis le plus en lumière sont bel et bien les Uruguayens. D’abord en se battant 60 minutes durant et montrant par moment qu’ils ont de vrais savoir-faire, mais surtout montrant que leur gardien Andres Viera a de sacrées qualités. Il a fait picorer un paquet de joueurs de la Rioja en seconde période permettant à ses coéquipiers de jouer sur grand espace et ainsi marquer 22 buts, ce qui est de loin leur meilleure prestation puisqu’ils n’avaient pas dépassé les 18 buts jusqu'à présent.

Au Caire, New Capital Sports Hall
Le samedi 23 janvier à 15h30
Uruguay - Espagne : 23 - 38 (Mi-temps : 12-24)
Arbitres : MM Emam Alaa et Hedaia Hossam (EGY) 

Groupe I : La Pologne abdique 

Mondial

samedi 23 janvier 2021 - © François Dasriaux

 3 min 1 de lecture

Tout est fait pour les deux places pour les quarts de finale attribuées par le Groupe I. Comme on s’en doutait, l’Espagne a fait le boulot sans plus face à l’Uruguay et derrière la Hongrie, toujours aussi imposante, a sorti la Pologne de la course à la qualification. Le match Allemagne - Brésil ne servait plus à rien, comme les 2 matches de lundi encadrant le Hongrie – Espagne qui donnera le roi de ce groupe et qui saura qui du Portugal, France ou Norvège il affrontera.

10 minutes d’espoir pour la Pologne
Le show Tomasz Gebala d’entrée de match aura permis à la Pologne d’y croire un peu. Pas longtemps, le temps que la Hongrie s’ajuste en attaque et en défense. Que Mate Lekai mette tout son monde en musique et la Hongrie va faire un premier écart que les Polonais ne pourront jamais combler. En fait arrivés à +6 à la 25°, les Hongrois vont gérer et ne jamais laisser leurs adversaires combler ce trou. Si Dominik Mathé continuait à démontrer tout son talent de buteur et de passeur, comme toujours avec la Hongrie, les déménageurs express Bence Banhidi et Miklós Rosta faisaient plus que des ravages dans la défense polonaise à leur poste de pivot. Tranquille, la Hongrie va assurer sa 5° victoire, relâchant un peu l’étreinte sur les 5 dernières minutes où le 5-2 polonais ne fera qu’adoucir la douloureuse. La Pologne, comme l’Allemagne qui s’en doutait fortement, a su aujourd’hui qu’elle rentrera chez elle dans 3 jours.

Au Caire, New Capital Sports Hall
Le samedi 23 janvier à 18h00
Pologne - Hongrie : 26 - 30 (Mi-temps : 10-16)
Arbitres : MM Gubica Matija et Milosevic Boris (CRO)



Match de gala entre Allemand et Brésiliens.
Le match Espagne – Uruguay ayant décidé que l’Allemagne ferait ses valises, la dernière rencontre du jour n’avait aucune importance si ce n’est peut-être un classement final un peu plus positif, ce qui pourrait peut-être avoir une incidence pour un prochain tirage de grand championnat. Mais, ce n’était visiblement pas dans les têtes des joueurs qui ont expédié les affaires courantes. Johannes Golla, lui qui n’était là que parce que la paire de Kiel – Pekeller – Wiencek avait décliné la sélection a montré qu’il avait lui aussi du talent. Julius Kühn a envoyé quelques mines de loin impressionnantes, mais en face Haniel Langaro n’a pas été en reste, montrant lui aussi son bras qui fait des ravages maintenant au Barca. 

Au Caire, New Capital Sports Hall
Le samedi 23 janvier à 20h30
Allemagne - Brésil : 31 - 24 (Mi-temps : 16-12)
Arbitres : MM Jorum Lars et Kleven Havard (NOR)



L’Espagne fait le travail sans forcer
Un petit point face à la victime expiatoire de ce groupe I, voilà ce que la troupe de Jordi Ribera devait prendre pour s’assurer la qualification. Bien évidemment, ils ont fait mieux en l’emportant assez largement marquant ce que l’Uruguay encaisse en moyenne depuis le début de compétition, 38 buts. Mais ceux qui se sont mis le plus en lumière sont bel et bien les Uruguayens. D’abord en se battant 60 minutes durant et montrant par moment qu’ils ont de vrais savoir-faire, mais surtout montrant que leur gardien Andres Viera a de sacrées qualités. Il a fait picorer un paquet de joueurs de la Rioja en seconde période permettant à ses coéquipiers de jouer sur grand espace et ainsi marquer 22 buts, ce qui est de loin leur meilleure prestation puisqu’ils n’avaient pas dépassé les 18 buts jusqu'à présent.

Au Caire, New Capital Sports Hall
Le samedi 23 janvier à 15h30
Uruguay - Espagne : 23 - 38 (Mi-temps : 12-24)
Arbitres : MM Emam Alaa et Hedaia Hossam (EGY) 

Dans la même rubrique

Mondial
dimanche 31 janvier 2021
  
Mondial
dimanche 31 janvier 2021
  
Mondial
vendredi 29 janvier 2021
  
  1 2 3 4   

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#6 Serbie F Danemark F 26 26 11/12/2019 10:00
#6 Norvège F Allemagne F 32 29 11/12/2019 12:30
#6 Pays Bas F Corée F 40 33 11/12/2019 07:00

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
Aucune journée supplémentaire

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Norvège F 8 5 4 0 1
2 Pays Bas F 6 5 3 0 2
3 Serbie F 5 5 2 1 2
4 Allemagne F 5 5 2 1 2
5 Danemark F 4 5 1 2 2
6 Corée F 2 5 0 2 3