bandeau handzone

Balade norvégienne pour Paris

Champion's League

mardi 2 mars 2021 - © François Dasriaux

 3 min 6 de lecture

Aucun suspens dans l’avant dernier match de Paris en Ligue des Champions. Le match comptant pour la 11° journée à Elverum ne pouvant se jouer en Norvège, c’est sur leurs terres de Coubertin que les Parisiens ont joué le match retour face à Elverum. A peine 10 petites minutes de match et le PSG a mis la machine en route pour finir avec un 44 à 29 assez cinglant pour les coéquipiers de Luc Abalo. Seule très mauvaise nouvelle du jour, la blessure d’Elohim Prandi à la cheville gauche qui fait craindre un forfait pour le TQO de l’arrière tricolore…

Une autre nouvelle est tombée pendant le match, sur son compte Tweeter, le PSG Handball a annoncé que la rencontre de jeudi face au Pick Szeged était annulée pour cause de cas de COVID dans l’effectif du club hongrois. A voir comment l’EHF va gérer ça, mais il y a de grosses chances que Paris soit déclaré vainqueur 10-0. Donc il reste une petite opportunité pour le PSG de finir 2° de la poule A, si les Allemands de Flensburg arrivent à s’imposer à Kielce jeudi soir. Le Paris SG Handball serait alors à égalité avec les Polonais mais 2° au GAP après la volée de bois vert distribuée aux Polonais la semaine dernière (37-26) !



Question volée de bois vert, on peut dire qu’Elverum en a pris une belle aussi. Pourtant pendant 10 minutes, on a pensé que le match serait très équilibré. Les Norvégiens étaient en pleine réussite offensive avec des prises de risques au tir soudaines et payantes et à l’autre bout du terrain un Thorstein Fries très solide dans les buts avec en victime préférée l’ailier droit du PSG, Ferran Sole. Mais tout va se coincer dans les grandes largeurs pour Elverum… Paris qui hausse son niveau défensif, Yann Genty qui enchaîne les arrêts et surtout l’attaque norvégienne qui cumule les pertes de balles idiotes, ce que le PSG adore pour mettre en place son jeu rapide. Et quand Paris courre, peu d’équipes peuvent rivaliser. A ce petit jeu Dylan Nahi était le roi du terrain, mais Nedim Remili le suivait de près et Luka Karabatic ne chômait pas non plus. Un premier éclat va amener Paris avec une belle avance à la pause (19-12), la suite allait être encore plus douloureuse pour les champions de Norvège.



Si le retour des vestiaires était peu ou prou équilibré, la suite repartait dans le grand gâchis côté Elverum et les hommes de Raul Gonzales se régalaient et régalaient leur coach pour l’annonce de sa prolongation de contrat jusqu’en 2023. Rien ne fonctionnait pour Elverum, Borge Lund assistait à la débâcle de son attaque avec en cerise sur le gâteau un jeu à 7 totalement raté... Il faut dire que la caricature de jeu à 7 proposé par Elverum donnait à Paris tout ce qu’il fallait pour bien enfoncer le clou. Et il va être si bien enfoncé que le PSG va battre son record de buts inscrits cette saison et le plus grand écart infligé pour sans doute finir en apothéose cette phase de poule de Ligue des Champions si chaotique… A voir maintenant si le PSG arrivera à la grâce de Flensburg à éviter Nantes, ce serait certainement une bonne chose que de ne pas voir un choc franco-français en 8° de finale, même si il assurerait un club tricolore en quart…

A Paris (FRA), Stade Pierre de Coubertin
Le mardi 2 mars à 18h45
Elverum Handball - Paris Saint-Germain Handball : 29 - 44 (Mi-temps : 12-19)
Arbitres : MM Hansen Mads et Madsen Jesper (DAN)
Evolution du score : 4-3 5°, 5-4 10°, 7-8 15°, 8-13 20°, 10-17 25°, 12-19 MT - 15-22 35°, 18-27 40°, 45°, 23-36 50°, 27-41 55°, 29-44 FT. 

Balade norvégienne pour Paris 

Champion's League

mardi 2 mars 2021 - © François Dasriaux

 3 min 6 de lecture

Aucun suspens dans l’avant dernier match de Paris en Ligue des Champions. Le match comptant pour la 11° journée à Elverum ne pouvant se jouer en Norvège, c’est sur leurs terres de Coubertin que les Parisiens ont joué le match retour face à Elverum. A peine 10 petites minutes de match et le PSG a mis la machine en route pour finir avec un 44 à 29 assez cinglant pour les coéquipiers de Luc Abalo. Seule très mauvaise nouvelle du jour, la blessure d’Elohim Prandi à la cheville gauche qui fait craindre un forfait pour le TQO de l’arrière tricolore…

Une autre nouvelle est tombée pendant le match, sur son compte Tweeter, le PSG Handball a annoncé que la rencontre de jeudi face au Pick Szeged était annulée pour cause de cas de COVID dans l’effectif du club hongrois. A voir comment l’EHF va gérer ça, mais il y a de grosses chances que Paris soit déclaré vainqueur 10-0. Donc il reste une petite opportunité pour le PSG de finir 2° de la poule A, si les Allemands de Flensburg arrivent à s’imposer à Kielce jeudi soir. Le Paris SG Handball serait alors à égalité avec les Polonais mais 2° au GAP après la volée de bois vert distribuée aux Polonais la semaine dernière (37-26) !



Question volée de bois vert, on peut dire qu’Elverum en a pris une belle aussi. Pourtant pendant 10 minutes, on a pensé que le match serait très équilibré. Les Norvégiens étaient en pleine réussite offensive avec des prises de risques au tir soudaines et payantes et à l’autre bout du terrain un Thorstein Fries très solide dans les buts avec en victime préférée l’ailier droit du PSG, Ferran Sole. Mais tout va se coincer dans les grandes largeurs pour Elverum… Paris qui hausse son niveau défensif, Yann Genty qui enchaîne les arrêts et surtout l’attaque norvégienne qui cumule les pertes de balles idiotes, ce que le PSG adore pour mettre en place son jeu rapide. Et quand Paris courre, peu d’équipes peuvent rivaliser. A ce petit jeu Dylan Nahi était le roi du terrain, mais Nedim Remili le suivait de près et Luka Karabatic ne chômait pas non plus. Un premier éclat va amener Paris avec une belle avance à la pause (19-12), la suite allait être encore plus douloureuse pour les champions de Norvège.



Si le retour des vestiaires était peu ou prou équilibré, la suite repartait dans le grand gâchis côté Elverum et les hommes de Raul Gonzales se régalaient et régalaient leur coach pour l’annonce de sa prolongation de contrat jusqu’en 2023. Rien ne fonctionnait pour Elverum, Borge Lund assistait à la débâcle de son attaque avec en cerise sur le gâteau un jeu à 7 totalement raté... Il faut dire que la caricature de jeu à 7 proposé par Elverum donnait à Paris tout ce qu’il fallait pour bien enfoncer le clou. Et il va être si bien enfoncé que le PSG va battre son record de buts inscrits cette saison et le plus grand écart infligé pour sans doute finir en apothéose cette phase de poule de Ligue des Champions si chaotique… A voir maintenant si le PSG arrivera à la grâce de Flensburg à éviter Nantes, ce serait certainement une bonne chose que de ne pas voir un choc franco-français en 8° de finale, même si il assurerait un club tricolore en quart…

A Paris (FRA), Stade Pierre de Coubertin
Le mardi 2 mars à 18h45
Elverum Handball - Paris Saint-Germain Handball : 29 - 44 (Mi-temps : 12-19)
Arbitres : MM Hansen Mads et Madsen Jesper (DAN)
Evolution du score : 4-3 5°, 5-4 10°, 7-8 15°, 8-13 20°, 10-17 25°, 12-19 MT - 15-22 35°, 18-27 40°, 45°, 23-36 50°, 27-41 55°, 29-44 FT. 

Dans la même rubrique

Champion's League
vendredi 1 juillet 2022
  
Champion's League
dimanche 19 juin 2022
  
Champion's League
samedi 4 juin 2022
  
Champion's League
mercredi 18 mai 2022
  
  1 2 3 4   

Le match

 mardi 2 mars 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 32 | Buts : 6 | Pd : 7 | Int : 0
 Top Gardien
Eval : 5 | Arr Tot : 6 / 18 (33,3 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#14 Kiel Meshkov Brest 10 0 10/03/2022 18:45
#14 Aalborg Zagreb 31 25 09/03/2022 18:45
#14 Szeged Montpellier 29 29 10/03/2022 18:45
#14 Vardar Skopje Elverum 39 30 09/03/2022 20:45

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
Aucune journée supplémentaire

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Aalborg 22 14 11 0 3
2 Kiel 21 14 10 1 3
3 Szeged 19 14 8 3 3
4 Montpellier 17 14 7 3 4
5 Vardar Skopje 13 14 6 1 7
6 Elverum 8 14 3 2 9
7 Zagreb 8 14 3 2 9
8 Meshkov Brest 4 14 1 2 11