bandeau handzone

Chapeau bas mesdames !

Coupe de France

samedi 15 mai 2021 - © François Dasriaux

 43 min 36 de lecture

Brest a remporté sa 3° Coupe de France, Nantes a dû s’avouer vaincu, mais diable quel match mesdames. Une vraie publicité de 60 minutes pour le Handball féminin avec des exploits individuels, des phases de jeu collectives d’école, 70 buts, un rythme effréné et une joute tactique entre les deux coaches ! Bref, on n’a pas vu passer le temps et même si Brest sort grand vainqueur et entame son triptyque infernal de la plus belle des façons, Nantes, somptueux vainqueur de l’EHF League, mérite tout autant d’éloges.


On a pourtant eu peur un moment que tout vire à la démonstration pour Brest… Après une entame de match assez équilibrée comme d’habitude dans ce genre de finale, la défense brestoise qui monte en pression et une Sandra Toft qui enchainait 5 arrêts, passait la surmultipliée sur jeu sur grand espace et Nantes était à deux doigts de sombrer. 10-5 et le temps mort de Guillaume Saurina était indispensable, mais il va s’avérer totalement salutaire. Certes, Nantes va jouer à 7 pour arriver à trouver des espaces, mais du jeu à 7 avec un projet de jeu, pas du pousse ballon basique, les Ligériennes enchaînant les croisés, les grandes courses et les temps forts pour trouver le bon espace et ainsi se remettre peu à peu en selle. Car Brest, dans le même temps, peinait un peu sur attaque placée. Adrianna Placzek (Photo ci-dessous) faisait quelques superbes arrêts et à la 15° c’était au tour de Laurent Bezeau d’être obligé de prendre son temps mort pour remettre un peu d’ordre dans le jeu des ses protégées.



Et là on va partir dans un vrai match de folie qui va durer pendant 40 minutes sans jamais connaître de temps mort et où chaque réussite de l’un trouvait une solution de l’autre en réponse. Bruna de Paula était intenable et provoquait des trous béants dans la défense. Déborah Kpodar n’était pas en reste et Camille Ayglon-Saurina, pour l’un des derniers matches de sa carrière, restait un poison permanent, Nantes avait les bonnes armes pour mettre Brest en difficulté. Mais à Brest, quand on a les Ana Gros, Pauline Coatanea, Bella Gulden et autre Djurdjina Jaukovic ou Kalidiatou Niakate, là aussi on a du répondant ! Peut-être par moment plus individuel dans son expression, mais diablement efficace quoi qu’il en soit. Tout ce beau monde va se regarder les yeux dans les yeux jusqu’ à la 50° minute. Moment pour Cléopâtre Darleux d’enchaîner quelques arrêts majeurs. Et pour Pauletta Foppa (Photo ci-dessous) d’avoir enfin les ballons, bons ou moyens, de toute façon avec elle, cela ne fait pas trop de différence, cela fait ficelle quasi à chaque fois et pour le duo Niakate – Gros d’envoyer 2 ou 3 saccharines bien senties pour faire enfin rendre gorge à ces Nantaises qui ne voulaient rien lâcher. Rattrapées par un manque de rotation, par un physique usé par un rythme de match de feu, le NAHB va laisser le BBH s’imposer dans les dernières minutes, mais même si la tristesse nantaise contrastait avec la joie brestoise, la fierté pouvait envahir les deux camps.



Pour les Brestoises c’est le premier étage d’une fusée qui en contient 3 ! La Coupe de France dans leur poche il va falloir batailler pour défaire Metz de son titre de champion de France avant de tenter de lâcher tout face à sa majesté Györ sur ses propres terres pour envisager un coup de trois qui ferait du bruit dans le monde du Handball.

A Créteil (FRA), Palais des sPorts René Oubron
Finale de la Coupe de France Féminine
Le samedi 15 mai à 16h15
Brest BH  - Nantes AHB : 37 - 33 (Mi-temps : 20-19)
Arbitres : MM Carmaux Yann et Mursch Julien
Evolution du score : 4-3 5°, 10-5 10°, 10-8 15°, 14-13 20°, 18-16 25°, 20-19 MT - 22-21 35°, 25-24 40°, 28-26 45°, 31-28 50°, 35-31 55°, 37-33 FT.



Les réactions
Camille Ayglon-Saurina (Au micro de L’Equipe) : « On n’a rien à regretter en termes d’investissement, bien sur il y a des choses où on aurait pu être beaucoup plus précises mais on est sur un enchaînement de dingue… Il y a moins de 6 jours on était sur le Final Four de la Coupe EHF qui nous a pris énormément d’énergie, on a rejoué Brest mercredi et encore une fois ici. Mais on avait envie de continuer à rêver, de croire que l’on pourrait leur faire peur et je crois qu’on a livré un gros combat aujourd’hui, elles n’ont pas eu une victoire facile et je suis fière de ce que l’on a produit aujourd’hui, même si évidemment je suis un peu déçue. Mais Brest a une telle armada, elles l’ont démontré tout au long de la saison on était là en outsider et elles ont l’habitude de faire tourner leur effectif et ça devient vite un rouleau compresseur et clairement on a failli aussi au niveau de la fraîcheur physique. »

Cléopâtre Darleux (Au micro de L’Equipe) : « On a joué a fond parce que l’on sait que on avait 3 finales devant nous mais qu’on peut aussi en gagner 0, donc le but était de gagner aujourd’hui et on était ultra-motivées, même si on a quand même senti de la crispation et on a pas toujours joué notre meilleur handball, mais on avait la rage et on avait vraiment envie de gagner. Je suis très contente et soulagée d’avoir au moins un titre cette année pour le club, pour tous les supporters. On a un super banc, on a deux sept quasiment, donc on peut tourner, mais parfois c’est bien, parfois c’est plus difficile car tout le monde a besoin de jouer et d’apporter à l’équipe. Ca a été un peu compliqué au début de ce match, mais ce sera un réel atout pour la suite, la finale face à Metz et le Final Four qui vont s’enchaîner. »

 

Joueuses : BREST






Nom Prénom But Tir % Pb Pd A 2' Tps
MAUNY C
1



11mn
TOUBLANC A 3 4 75%



33mn
TISSIER A





02mn
GROS A 9 14 64%

43mn
KOBYLINSKA M






15mn
GULLDEN I 1 2 50%

1 57mn
10  LASSOURCE C 4 4 100%


48mn
15  NIAKATE K 5 7 71%


30mn
16  DARLEUX C





39mn
20  POP-LAZIC S






11mn
22  FOPPA P 7 9 78%
1
48mn
23  JAUKOVIC D 3 6 50%

2 29mn
55  COATANEA P 5 6 83%


1 25mn
89  TOFT  S






19mn
Gardiennes de but : BREST






Nom Prénom Arrêt Tir % A7m B7m Tps

16  DARLEUX 6 26 23% 0 4 39mn

89  TOFT  6 18 33% 1 1 19mn

 

 

Joueuses : NANTES






Nom Prénom But Tir % Pb Pd A 2' Tps
ALMEIDA DE PAULA B 7 14 50%
1
39mn
HAGMAN N 4 7 57%



34mn
11  AYGLON-SAURINA C 4 6 67%

43mn
12  ANDRE F






18mn
13  DANCETTE B 2 3 67%



23mn
14  BERGUM FINSTAD M







15  GASSAMA CISSOKHO K 2 3 67%



52mn
20  AHANDA O 1 2 50%


1 17mn
21  MITROVIC G 1 3 33%


1 32mn
23  KPODAR D 8 12 67%
1 50mn
24  PLACZEK A






41mn
27  MAUBON M 1 1 100%



28mn
33  ESCRIBANO B





04mn
42  SYLLA D 3 4 75%


38mn
Gardiennes de but : NANTES






Nom Prénom Arrêt Tir % A7m B7m Tps

12  ANDRE 3 15 20% 1 1 18mn

24  PLACZEK 7 32 22% 0 1 41mn

 

Le diaporama du match par Céline Dély

Chapeau bas mesdames ! 

Coupe de France

samedi 15 mai 2021 - © François Dasriaux

 43 min 36 de lecture

Brest a remporté sa 3° Coupe de France, Nantes a dû s’avouer vaincu, mais diable quel match mesdames. Une vraie publicité de 60 minutes pour le Handball féminin avec des exploits individuels, des phases de jeu collectives d’école, 70 buts, un rythme effréné et une joute tactique entre les deux coaches ! Bref, on n’a pas vu passer le temps et même si Brest sort grand vainqueur et entame son triptyque infernal de la plus belle des façons, Nantes, somptueux vainqueur de l’EHF League, mérite tout autant d’éloges.


On a pourtant eu peur un moment que tout vire à la démonstration pour Brest… Après une entame de match assez équilibrée comme d’habitude dans ce genre de finale, la défense brestoise qui monte en pression et une Sandra Toft qui enchainait 5 arrêts, passait la surmultipliée sur jeu sur grand espace et Nantes était à deux doigts de sombrer. 10-5 et le temps mort de Guillaume Saurina était indispensable, mais il va s’avérer totalement salutaire. Certes, Nantes va jouer à 7 pour arriver à trouver des espaces, mais du jeu à 7 avec un projet de jeu, pas du pousse ballon basique, les Ligériennes enchaînant les croisés, les grandes courses et les temps forts pour trouver le bon espace et ainsi se remettre peu à peu en selle. Car Brest, dans le même temps, peinait un peu sur attaque placée. Adrianna Placzek (Photo ci-dessous) faisait quelques superbes arrêts et à la 15° c’était au tour de Laurent Bezeau d’être obligé de prendre son temps mort pour remettre un peu d’ordre dans le jeu des ses protégées.



Et là on va partir dans un vrai match de folie qui va durer pendant 40 minutes sans jamais connaître de temps mort et où chaque réussite de l’un trouvait une solution de l’autre en réponse. Bruna de Paula était intenable et provoquait des trous béants dans la défense. Déborah Kpodar n’était pas en reste et Camille Ayglon-Saurina, pour l’un des derniers matches de sa carrière, restait un poison permanent, Nantes avait les bonnes armes pour mettre Brest en difficulté. Mais à Brest, quand on a les Ana Gros, Pauline Coatanea, Bella Gulden et autre Djurdjina Jaukovic ou Kalidiatou Niakate, là aussi on a du répondant ! Peut-être par moment plus individuel dans son expression, mais diablement efficace quoi qu’il en soit. Tout ce beau monde va se regarder les yeux dans les yeux jusqu’ à la 50° minute. Moment pour Cléopâtre Darleux d’enchaîner quelques arrêts majeurs. Et pour Pauletta Foppa (Photo ci-dessous) d’avoir enfin les ballons, bons ou moyens, de toute façon avec elle, cela ne fait pas trop de différence, cela fait ficelle quasi à chaque fois et pour le duo Niakate – Gros d’envoyer 2 ou 3 saccharines bien senties pour faire enfin rendre gorge à ces Nantaises qui ne voulaient rien lâcher. Rattrapées par un manque de rotation, par un physique usé par un rythme de match de feu, le NAHB va laisser le BBH s’imposer dans les dernières minutes, mais même si la tristesse nantaise contrastait avec la joie brestoise, la fierté pouvait envahir les deux camps.



Pour les Brestoises c’est le premier étage d’une fusée qui en contient 3 ! La Coupe de France dans leur poche il va falloir batailler pour défaire Metz de son titre de champion de France avant de tenter de lâcher tout face à sa majesté Györ sur ses propres terres pour envisager un coup de trois qui ferait du bruit dans le monde du Handball.

A Créteil (FRA), Palais des sPorts René Oubron
Finale de la Coupe de France Féminine
Le samedi 15 mai à 16h15
Brest BH  - Nantes AHB : 37 - 33 (Mi-temps : 20-19)
Arbitres : MM Carmaux Yann et Mursch Julien
Evolution du score : 4-3 5°, 10-5 10°, 10-8 15°, 14-13 20°, 18-16 25°, 20-19 MT - 22-21 35°, 25-24 40°, 28-26 45°, 31-28 50°, 35-31 55°, 37-33 FT.



Les réactions
Camille Ayglon-Saurina (Au micro de L’Equipe) : « On n’a rien à regretter en termes d’investissement, bien sur il y a des choses où on aurait pu être beaucoup plus précises mais on est sur un enchaînement de dingue… Il y a moins de 6 jours on était sur le Final Four de la Coupe EHF qui nous a pris énormément d’énergie, on a rejoué Brest mercredi et encore une fois ici. Mais on avait envie de continuer à rêver, de croire que l’on pourrait leur faire peur et je crois qu’on a livré un gros combat aujourd’hui, elles n’ont pas eu une victoire facile et je suis fière de ce que l’on a produit aujourd’hui, même si évidemment je suis un peu déçue. Mais Brest a une telle armada, elles l’ont démontré tout au long de la saison on était là en outsider et elles ont l’habitude de faire tourner leur effectif et ça devient vite un rouleau compresseur et clairement on a failli aussi au niveau de la fraîcheur physique. »

Cléopâtre Darleux (Au micro de L’Equipe) : « On a joué a fond parce que l’on sait que on avait 3 finales devant nous mais qu’on peut aussi en gagner 0, donc le but était de gagner aujourd’hui et on était ultra-motivées, même si on a quand même senti de la crispation et on a pas toujours joué notre meilleur handball, mais on avait la rage et on avait vraiment envie de gagner. Je suis très contente et soulagée d’avoir au moins un titre cette année pour le club, pour tous les supporters. On a un super banc, on a deux sept quasiment, donc on peut tourner, mais parfois c’est bien, parfois c’est plus difficile car tout le monde a besoin de jouer et d’apporter à l’équipe. Ca a été un peu compliqué au début de ce match, mais ce sera un réel atout pour la suite, la finale face à Metz et le Final Four qui vont s’enchaîner. »

 

Joueuses : BREST






Nom Prénom But Tir % Pb Pd A 2' Tps
MAUNY C
1



11mn
TOUBLANC A 3 4 75%



33mn
TISSIER A





02mn
GROS A 9 14 64%

43mn
KOBYLINSKA M






15mn
GULLDEN I 1 2 50%

1 57mn
10  LASSOURCE C 4 4 100%


48mn
15  NIAKATE K 5 7 71%


30mn
16  DARLEUX C





39mn
20  POP-LAZIC S






11mn
22  FOPPA P 7 9 78%
1
48mn
23  JAUKOVIC D 3 6 50%

2 29mn
55  COATANEA P 5 6 83%


1 25mn
89  TOFT  S






19mn
Gardiennes de but : BREST






Nom Prénom Arrêt Tir % A7m B7m Tps

16  DARLEUX 6 26 23% 0 4 39mn

89  TOFT  6 18 33% 1 1 19mn

 

 

Joueuses : NANTES






Nom Prénom But Tir % Pb Pd A 2' Tps
ALMEIDA DE PAULA B 7 14 50%
1
39mn
HAGMAN N 4 7 57%



34mn
11  AYGLON-SAURINA C 4 6 67%

43mn
12  ANDRE F






18mn
13  DANCETTE B 2 3 67%



23mn
14  BERGUM FINSTAD M







15  GASSAMA CISSOKHO K 2 3 67%



52mn
20  AHANDA O 1 2 50%


1 17mn
21  MITROVIC G 1 3 33%


1 32mn
23  KPODAR D 8 12 67%
1 50mn
24  PLACZEK A






41mn
27  MAUBON M 1 1 100%



28mn
33  ESCRIBANO B





04mn
42  SYLLA D 3 4 75%


38mn
Gardiennes de but : NANTES






Nom Prénom Arrêt Tir % A7m B7m Tps

12  ANDRE 3 15 20% 1 1 18mn

24  PLACZEK 7 32 22% 0 1 41mn

 

Le diaporama du match par Céline Dély

Dans la même rubrique

Coupe de France
samedi 15 mai 2021
  
Coupe de France
dimanche 25 avril 2021
  
Coupe de France
dimanche 25 avril 2021
  
Coupe de France
mercredi 21 avril 2021
  
Coupe de France
jeudi 4 mars 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 samedi 15 mai 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 28 | Buts : 7 | Pd : 7 | Int : 0
 Top Gardien
Eval : 3 | Arr Tot : 6 / 19 (31,6 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#11 Vaulx-en-Velin Bouillargues Nîmes 23 27 11/09/2021 18:00
#11 Octeville sur Mer St Maur 27 26 12/09/2021 16:00
#11 Bègles Noisy le Grand 24 26 12/09/2021 16:00
#11 Achenheim Rochechouart St Junien 25 19 11/09/2021 20:30
#11 Cannes Mandelieu Clermont 20 27 11/09/2021 20:30
#11 Sambre-Avesnois Rennes St Grégoire 35 28 11/09/2021 20:00

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
Aucune journée supplémentaire

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Bouillargues Nîmes 3 1 1 0 0
2 Octeville sur Mer 3 1 1 0 0
3 Noisy le Grand 3 1 1 0 0
4 Achenheim 3 1 1 0 0
5 Clermont 3 1 1 0 0
6 Sambre-Avesnois 3 1 1 0 0
7 St Maur 1 1 0 0 1
8 Cannes Mandelieu 1 1 0 0 1
9 Rennes St Grégoire 1 1 0 0 1
10 Rochechouart St Junien 1 1 0 0 1
11 Bègles 1 1 0 0 1
12 Vaulx-en-Velin 1 1 0 0 1