bandeau handzone

Une place pour deux

Division 2F

mardi 1 juin 2021 - © François Dasriaux

 3 min 25 de lecture

Des 16 équipes sur la grille de départ en D2F au moins de septembre, il n’en reste plus que deux, deux VAP qui ont tous les deux l’espoir chevillé au corps de rejoindre la LBE. Que ce soit Celles sur Belle ou Le Havre, difficile de sortir un pronostic sur les deux matches de cette finale. En tout cas, comme souvent, ce seront celles qui feront le moins d’erreurs qui devraient décrocher le sésame pour l'étage supérieur.


Le suspens qui existait pour la place en finale était en poule B des Play Off. Celles sur Belle trainait son échec initial au Sambre Avesnois et devait aller défier la seule équipe capable de priver les Belles de Celles de cette finale, la Stella Saint Maur. Pour cela il fallait que les protégées de Rémi Samson s’imposent de plus de 7 buts, clairement la barre était très, très haute. Et les Deux-Sévriennes n’ont jamais tremblé ! Après un petit quart d’heure, les Celloises ont accéléré sous l’impulsion du trio Boutrouille – Petiot – Ekoh et protégées par un duo Hicquebrant – Portes très solide dans les buts. Au finale une victoire tranquille 31-26 et le rendez-vous annoncé avec le HAC aura bien lieu.

 

Le Havre a un peu lâché la bride sur le dernier match. Déjà assurées de disputer la finale, les Havraises n’ont pas fait plus qu’il ne fallait dans leur dernier match à la maison et Nîmes – Bouillargues ne s’est pas fait prier pour décrocher une belle victoire qui ne leur donne que le sentiment de finir en beauté une saison très réussie pour les Gardoises et qui avec leur nouvel écrin pourraient bien envisager de postuler à court ou moyen termes à, elles aussi, un ticket pour la Division 1 féminine. Mais la très jolie victoire d’Achenheim Truchtersheim sur Vaulx en Velin empêche les Nîmoises de décrocher un peu mieux. Là aussi, tout se met en place dans la périphérie de Strasbourg. Aurélien Duraffourg aura mené le groupe au plus haut jamais connu pour cette entente strasbourgeoise. Jan Basny va arriver pour reprendre les rênes sportives et Aurélien Duraffourg va prendre le managérat du club pour mettre en place une structure capable d’aller voir plus haut. Et il est clair que cette 2° place en poule de Play Off va largement aider pour aller décider les élus et les partenaires dans un environnement sportif quand même sacrément concurrentiel dans la capitale européenne.

Pour la descente côté poule A on savait qu’Aunis était déjà condamné et la défaite à la maison face à Cannes Mandelieu n’aura fait que valider un peu plus les manques vus cette saison. Mais ce fut aussi l’occasion de faire un adieu au grand monsieur du club de La Rochelle – Périgny. Un certain Laurent Grammont (Photo ci-dessous) qui tire sa révérence après 30 ans à la tête de ce club qu’il aura mené jusqu’en D1F, puis maintenu à un très bon niveau malgré le manque de moyens. Parfois très brillamment, parfois de façon plus complexe, mais sans jamais renier son credo du jeu, du jeu, du jeu ! Ce qui a fait, qu’au fil des ans ses collectifs étaient un vrai plaisir à voir évoluer et cela génère un sacré respect pour cet amoureux fou du Handball.



Dans la poule B des Play Down, l’appel interjeté et accepté par la FFHB de Saint Grégoire pour son match perdu par pénalité avait relancé tout le suspens. Le Pouzin devait gagner ou au moins arracher le nul à Rennes pour se sauver, mais n’a pas réussi à le faire et laisse donc sa place pour le moment au SGRMH. Pour le moment, car dans la foulée de cette défaite, les dirigeants du club ardéchois ont annoncé faire eux aussi appel de la décision de la FFHB et tout cela pourrait bien aller assez loin au niveau des juridictions sportives.

La saison prochaine, la D2F reviendra à une poule unique de 14 équipes. Clairement plus lisible comme championnat, cette division par moment assez difficile à suivre y trouvera peut-être la stabilité et la solidité qu’elle cherche à avoir depuis des années et qu’elle peine à trouver.

 

Le diaporama d'ATH - ASULVV par Guy Lagache 

Une place pour deux 

Division 2F

mardi 1 juin 2021 - © François Dasriaux

 3 min 25 de lecture

Des 16 équipes sur la grille de départ en D2F au moins de septembre, il n’en reste plus que deux, deux VAP qui ont tous les deux l’espoir chevillé au corps de rejoindre la LBE. Que ce soit Celles sur Belle ou Le Havre, difficile de sortir un pronostic sur les deux matches de cette finale. En tout cas, comme souvent, ce seront celles qui feront le moins d’erreurs qui devraient décrocher le sésame pour l'étage supérieur.


Le suspens qui existait pour la place en finale était en poule B des Play Off. Celles sur Belle trainait son échec initial au Sambre Avesnois et devait aller défier la seule équipe capable de priver les Belles de Celles de cette finale, la Stella Saint Maur. Pour cela il fallait que les protégées de Rémi Samson s’imposent de plus de 7 buts, clairement la barre était très, très haute. Et les Deux-Sévriennes n’ont jamais tremblé ! Après un petit quart d’heure, les Celloises ont accéléré sous l’impulsion du trio Boutrouille – Petiot – Ekoh et protégées par un duo Hicquebrant – Portes très solide dans les buts. Au finale une victoire tranquille 31-26 et le rendez-vous annoncé avec le HAC aura bien lieu.

 

Le Havre a un peu lâché la bride sur le dernier match. Déjà assurées de disputer la finale, les Havraises n’ont pas fait plus qu’il ne fallait dans leur dernier match à la maison et Nîmes – Bouillargues ne s’est pas fait prier pour décrocher une belle victoire qui ne leur donne que le sentiment de finir en beauté une saison très réussie pour les Gardoises et qui avec leur nouvel écrin pourraient bien envisager de postuler à court ou moyen termes à, elles aussi, un ticket pour la Division 1 féminine. Mais la très jolie victoire d’Achenheim Truchtersheim sur Vaulx en Velin empêche les Nîmoises de décrocher un peu mieux. Là aussi, tout se met en place dans la périphérie de Strasbourg. Aurélien Duraffourg aura mené le groupe au plus haut jamais connu pour cette entente strasbourgeoise. Jan Basny va arriver pour reprendre les rênes sportives et Aurélien Duraffourg va prendre le managérat du club pour mettre en place une structure capable d’aller voir plus haut. Et il est clair que cette 2° place en poule de Play Off va largement aider pour aller décider les élus et les partenaires dans un environnement sportif quand même sacrément concurrentiel dans la capitale européenne.

Pour la descente côté poule A on savait qu’Aunis était déjà condamné et la défaite à la maison face à Cannes Mandelieu n’aura fait que valider un peu plus les manques vus cette saison. Mais ce fut aussi l’occasion de faire un adieu au grand monsieur du club de La Rochelle – Périgny. Un certain Laurent Grammont (Photo ci-dessous) qui tire sa révérence après 30 ans à la tête de ce club qu’il aura mené jusqu’en D1F, puis maintenu à un très bon niveau malgré le manque de moyens. Parfois très brillamment, parfois de façon plus complexe, mais sans jamais renier son credo du jeu, du jeu, du jeu ! Ce qui a fait, qu’au fil des ans ses collectifs étaient un vrai plaisir à voir évoluer et cela génère un sacré respect pour cet amoureux fou du Handball.



Dans la poule B des Play Down, l’appel interjeté et accepté par la FFHB de Saint Grégoire pour son match perdu par pénalité avait relancé tout le suspens. Le Pouzin devait gagner ou au moins arracher le nul à Rennes pour se sauver, mais n’a pas réussi à le faire et laisse donc sa place pour le moment au SGRMH. Pour le moment, car dans la foulée de cette défaite, les dirigeants du club ardéchois ont annoncé faire eux aussi appel de la décision de la FFHB et tout cela pourrait bien aller assez loin au niveau des juridictions sportives.

La saison prochaine, la D2F reviendra à une poule unique de 14 équipes. Clairement plus lisible comme championnat, cette division par moment assez difficile à suivre y trouvera peut-être la stabilité et la solidité qu’elle cherche à avoir depuis des années et qu’elle peine à trouver.

 

Le diaporama d'ATH - ASULVV par Guy Lagache 

Dans la même rubrique

Division 2F
vendredi 25 juin 2021
  
Division 2F
mercredi 16 juin 2021
  
Division 2F
mercredi 9 juin 2021
  
Division 2F
samedi 5 juin 2021
  
  1 2 3 4