bandeau handzone

Nacinovic en route pour Montpellier

LMSL

jeudi 1 juillet 2021 - © Yves Michel

 1 min 27 de lecture

Pour remplacer Alexis Borges en partance pour le Benfica Lisbonne, Montpellier Handball mise sur la jeunesse en recrutant le talent croate de 21 ans, Veron Nacinovic.

Marin Sipic du RK Zagreb avait été évoqué parmi les futures recrues pour compenser le départ du Portugais Alexis Borges qui avait émis le vœu de retrouver son pays, l’encadrement de Montpellier n’a jamais confirmé l’information. Et pour cause. 

Depuis plusieurs semaines, Patrice Canayer avait jeté son dévolu sur un jeune pivot… croate mais de Celje, Veron Nacinovic. Les clubs héraultais et slovène ont pris leur temps et sont parvenus à un accord puisque le joueur âgé de 21 ans, était encore sous contrat jusqu’en 2023. C’est un pari sur l’avenir que fait le MHB sur un élément formé au Zamet de Rijeka et qui a de qui tenir, puisque Alvaro son père est un ancien international de renom qui a participé avec la Croatie à la victoire aux Jeux d’été d’Atlanta en 1996 et à la médaille de bronze lors de ceux de Séoul en 1988 (à l'époque avec la Yougoslavie). 

Veron Nacinovic (2.03 m – 110 kg) est un élément des plus complets puisqu’il est à l’aise sur les deux extrémités du terrain (il défend sur le poste 3) et en plus, il peut tirer à 7 mètres. Son avenir est prometteur puisque le nouveau sélectionneur de l’équipe au maillot à damiers Hrvoje Horvat l’a convoqué pour la 1ère fois, sur plusieurs matches internationaux en mai et juin derniers face notamment à l’Espagne, la Hongrie et la Slovaquie.  
Le Croate est de la même génération qu’Arthur Lenne et avec l’Argentin Lucas Moscariello (29 ans), il fera partie du trio de pivots alignés par Montpellier version 2021-2022. 

Nacinovic en route pour Montpellier 

LMSL

jeudi 1 juillet 2021 - © Yves Michel

 1 min 27 de lecture

Pour remplacer Alexis Borges en partance pour le Benfica Lisbonne, Montpellier Handball mise sur la jeunesse en recrutant le talent croate de 21 ans, Veron Nacinovic.

Marin Sipic du RK Zagreb avait été évoqué parmi les futures recrues pour compenser le départ du Portugais Alexis Borges qui avait émis le vœu de retrouver son pays, l’encadrement de Montpellier n’a jamais confirmé l’information. Et pour cause. 

Depuis plusieurs semaines, Patrice Canayer avait jeté son dévolu sur un jeune pivot… croate mais de Celje, Veron Nacinovic. Les clubs héraultais et slovène ont pris leur temps et sont parvenus à un accord puisque le joueur âgé de 21 ans, était encore sous contrat jusqu’en 2023. C’est un pari sur l’avenir que fait le MHB sur un élément formé au Zamet de Rijeka et qui a de qui tenir, puisque Alvaro son père est un ancien international de renom qui a participé avec la Croatie à la victoire aux Jeux d’été d’Atlanta en 1996 et à la médaille de bronze lors de ceux de Séoul en 1988 (à l'époque avec la Yougoslavie). 

Veron Nacinovic (2.03 m – 110 kg) est un élément des plus complets puisqu’il est à l’aise sur les deux extrémités du terrain (il défend sur le poste 3) et en plus, il peut tirer à 7 mètres. Son avenir est prometteur puisque le nouveau sélectionneur de l’équipe au maillot à damiers Hrvoje Horvat l’a convoqué pour la 1ère fois, sur plusieurs matches internationaux en mai et juin derniers face notamment à l’Espagne, la Hongrie et la Slovaquie.  
Le Croate est de la même génération qu’Arthur Lenne et avec l’Argentin Lucas Moscariello (29 ans), il fera partie du trio de pivots alignés par Montpellier version 2021-2022. 

Dans la même rubrique