bandeau handzone

Metz frappe très fort d'entrée

Champion's League

samedi 18 septembre 2021 - © François Dasriaux

 2 min 56 de lecture

Au chômage technique la semaine dernière en Ligue des Champions suite à un imbroglio européo-vaccinal et le report de son match face au CSKA, le Metz HB a été s’imposer de la plus belle des façons sur les terres du champion du Danemark Odense. Une victoire 21 à 27 forgée sur une défense royale autour d’une Astrid N’Gouan aussi performante en attaque et d’un duo De Paula – Nocandy qui aura rendu folle la défense danoise. Une victoire plus qu’importante pour la suite dans une poule B très compliquée, avec dès dimanche prochain la réception du champion d’Europe en titre, le Viper Kristiansand.


C’est après un début de match un peu hésitant que la machine messine s’est vraiment mise en marche. D’abord de façon offensive avec déjà un trio De Paula – Nocandy – N’Gouan dans tous les bons coups puis peu à peu défensivement même si pendant 60 minutes la nouvelle pépite gauchère Néerlandaise Dione Housheer va provoquer de sacrées migraines à la défense de Metz. Mais le hic, c’est qu’autour d’elle c’était un peu Waterloo morne plaine… Pas grand-chose à se mettre sous la dent pour le champion du Danemark en titre et surtout une Ivana Kapitanovic qui se charge de leur ôter les miettes de pain de la bouche. Alors même si le match restait équilibré, c’était surtout à la grâce des arrêts d’Althéa Reinhardt mais aussi des pertes de balles un peu trop nombreuses dûes à un peu trop de précipitation en attaque coté Metz. C’est en montant en puissance défensivement que Metz va réussir à se libérer en attaque. Il faut dire que marquer des buts faciles dans ce genre de match sous haute tension, cela vous soulage et vous entraîne sur la bonne pente.

Et après avoir mis la main sur le score en fin de première période, les protégées de Manu Mayonnade vont dérouler une superbe deuxième période. Même quand les sanctions vont tomber un peut trop vite sur leurs têtes. Même quand Odense va jouer à 7. Même quand Althéa Reinhardt va avoir un deuxième coup de chaud dans les buts danois. Metz va rester imperturbable ! Alternant avec bonheur le jeu en défi individuel, les relations pivot et quelques tirs de loin qui vont toujours laisser la défense locale dans le doute. Je monte, je ne monte pas, je couvre, je ne couvre pas, j’aide, je n’aide pas… A chaque fois l’équation était gagnante pour Metz et peu à peu, les Lorraines vont prendre vraiment leurs aises au score toujours protégées par une défense de plus en plus dominante. La fin va être même sévère pour les locales, incapables de trouver des réelles solutions en attaque et en bute aux parades à répétition de la gardienne croate du Metz HB.



Une victoire de très belle facture qui lance Metz dans cette poule B infernale où on trouve 3 des derniers participants au Final Four et quelques autres équipes comme le Krim Mercator et sa cohorte de recrues stars à l’intersaison, les Suédoises de Savehof emmenées par une certaine Jamina Roberts et donc Odense, le champion en titre danois. Un vrai chemin de croix, mais Metz à montré cet après-midi qu’il avait de quoi répondre à tout ce beau monde.

A Odense, Sydbank Arena
Le 18 spetembre 2021 à 16h00
Odense Håndbold - Metz Handball  : 21 - 27 (Mi-temps : 13-15)
1 637 spectateurs
Arbitres : MM Loncar Davor et Loncar Zoran (CRO)
Evolution du score : 3-1 5°, 4-3 10°, 6-6 15°, 9-8 20°, 12-12 25°, 13-15 MT - 14-17 35°, 16-19 40°, 18-20 45°, 20-24 50°, 20-26 55°, 21-27 FT.

Metz frappe très fort d'entrée 

Champion's League

samedi 18 septembre 2021 - © François Dasriaux

 2 min 56 de lecture

Au chômage technique la semaine dernière en Ligue des Champions suite à un imbroglio européo-vaccinal et le report de son match face au CSKA, le Metz HB a été s’imposer de la plus belle des façons sur les terres du champion du Danemark Odense. Une victoire 21 à 27 forgée sur une défense royale autour d’une Astrid N’Gouan aussi performante en attaque et d’un duo De Paula – Nocandy qui aura rendu folle la défense danoise. Une victoire plus qu’importante pour la suite dans une poule B très compliquée, avec dès dimanche prochain la réception du champion d’Europe en titre, le Viper Kristiansand.


C’est après un début de match un peu hésitant que la machine messine s’est vraiment mise en marche. D’abord de façon offensive avec déjà un trio De Paula – Nocandy – N’Gouan dans tous les bons coups puis peu à peu défensivement même si pendant 60 minutes la nouvelle pépite gauchère Néerlandaise Dione Housheer va provoquer de sacrées migraines à la défense de Metz. Mais le hic, c’est qu’autour d’elle c’était un peu Waterloo morne plaine… Pas grand-chose à se mettre sous la dent pour le champion du Danemark en titre et surtout une Ivana Kapitanovic qui se charge de leur ôter les miettes de pain de la bouche. Alors même si le match restait équilibré, c’était surtout à la grâce des arrêts d’Althéa Reinhardt mais aussi des pertes de balles un peu trop nombreuses dûes à un peu trop de précipitation en attaque coté Metz. C’est en montant en puissance défensivement que Metz va réussir à se libérer en attaque. Il faut dire que marquer des buts faciles dans ce genre de match sous haute tension, cela vous soulage et vous entraîne sur la bonne pente.

Et après avoir mis la main sur le score en fin de première période, les protégées de Manu Mayonnade vont dérouler une superbe deuxième période. Même quand les sanctions vont tomber un peut trop vite sur leurs têtes. Même quand Odense va jouer à 7. Même quand Althéa Reinhardt va avoir un deuxième coup de chaud dans les buts danois. Metz va rester imperturbable ! Alternant avec bonheur le jeu en défi individuel, les relations pivot et quelques tirs de loin qui vont toujours laisser la défense locale dans le doute. Je monte, je ne monte pas, je couvre, je ne couvre pas, j’aide, je n’aide pas… A chaque fois l’équation était gagnante pour Metz et peu à peu, les Lorraines vont prendre vraiment leurs aises au score toujours protégées par une défense de plus en plus dominante. La fin va être même sévère pour les locales, incapables de trouver des réelles solutions en attaque et en bute aux parades à répétition de la gardienne croate du Metz HB.



Une victoire de très belle facture qui lance Metz dans cette poule B infernale où on trouve 3 des derniers participants au Final Four et quelques autres équipes comme le Krim Mercator et sa cohorte de recrues stars à l’intersaison, les Suédoises de Savehof emmenées par une certaine Jamina Roberts et donc Odense, le champion en titre danois. Un vrai chemin de croix, mais Metz à montré cet après-midi qu’il avait de quoi répondre à tout ce beau monde.

A Odense, Sydbank Arena
Le 18 spetembre 2021 à 16h00
Odense Håndbold - Metz Handball  : 21 - 27 (Mi-temps : 13-15)
1 637 spectateurs
Arbitres : MM Loncar Davor et Loncar Zoran (CRO)
Evolution du score : 3-1 5°, 4-3 10°, 6-6 15°, 9-8 20°, 12-12 25°, 13-15 MT - 14-17 35°, 16-19 40°, 18-20 45°, 20-24 50°, 20-26 55°, 21-27 FT.

Dans la même rubrique

Champion's League
samedi 23 octobre 2021
  
Champion's League
samedi 23 octobre 2021
  
Champion's League
jeudi 21 octobre 2021
  
Champion's League
mercredi 20 octobre 2021
  
Champion's League
dimanche 17 octobre 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 samedi 18 septembre 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 25 | Buts : 9 | Pd : 3 | Int : 0
 Top Gardien
Eval : 13 | Arr Tot : 12 / 34 (35,3 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#5 Metz Gyor 29 33 23/10/2021 18:00
#5 Savehof F Kastamonu 28 26 24/10/2021 16:00
#5 Kristiansand CSKA Moscou 24 27 23/10/2021 18:00
#5 Odense Ljubljana 26 24 24/10/2021 16:00

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
#6 Gyor Savehof F 30/10/2021 16:00
#6 Ljubljana Kristiansand 30/10/2021 18:00
#6 CSKA Moscou Odense 31/10/2021 16:00
#6 Kastamonu Metz 31/10/2021 16:00

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Gyor 10 5 5 0 0
2 Metz 6 4 3 0 1
3 Odense 6 5 3 0 2
4 CSKA Moscou 6 4 3 0 1
5 Kristiansand 4 5 2 0 3
6 Savehof F 4 5 2 0 3
7 Ljubljana 2 5 1 0 4
8 Kastamonu 0 5 0 0 5