bandeau handzone

Brest emboite le pas de Metz

Champion's League

samedi 18 septembre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 18 de lecture

Touchées assez durement par la blessure de Djurdjina Jaukovic, les Brestoises ont trouvé les ressources pour réussir l’exploit : Dominer l’armada d’Esbjerg et ainsi revenir dans la course, même si celle-ci sera bien longue, aux plus belles places dans la poule A de la Ligue des Champions. Une victoire acquise sur la solidité défensive et la performance d’une Sandra Toft rayonnante face à ses compatriotes. Même si cela fut encore compliqué offensivement, l’assurance tout risque du bloc défensif aura permis au BBH de s’imposer.


Une chose est claire, Brest n’a pas encore résolu son problème de liant offensif, il faut dire que la base arrière ressemble un peu à l’armée napoléonienne de retour de Russie… Mais question envie, combat et rage de vaincre, il y a tout ce qu’il faut. Parce qu’arriver à mater une attaque composée d’Henny Reistad, Mette Tranborg, Marit Frajford, Silje Solberg et autre Kristine Breistol, il faut s’envoyer et sur le long terme. On a même cru un moment que ce terme serait un peu trop long pour les organismes brestois un peu au bout du rouleau dans les 5 dernières minutes. Mais avant, on a vu un BBH souverain défensivement, capable d’utiliser le moindre espace laissé par la défense danoise pour se faufiler avec un réalisme plus que correct et surtout montrer que pour marquer les Danoises devaient faire plus que plus ! Et encore il leur restait à battre une Sandra Toft en lévitation pendant tout le match. La plus brestoise des Danoises aura martyrisé ses compatriotes 60 minutes durant, leur imposant un combat mental que toutes les protégées de Jesper Jensen vont perdre à tour de rôle. Un bloc qui, malgré les rotations, reste très performant, même face à un jeu à 7 qui sera en fait le chant du cygne pour Esbjerg tant il aura couté de ballons et de buts faciles pour le BBH. Une montée de balle par moment efficace et des ailières très à l’aise dans la finition avec quelques prouesses techniques au tir de très grand standing comme les shoots du 3/3 de Constance Mauny

Côté attaque cela placée, cela s’est mieux déroulé que lors du voyage à Rostov. Même Tonje Loseth s’est mise au diapason en attaque et Hélène Fauske semble trouver ses marques peu à peu. Cela n’empêche que Brest tourne en ce moment avec 4 arrières valides et qu’au bout d’un moment, tout le monde tire la langue et on voit mal la direction du club faire l’économie d’un joker pour résoudre le problème. Aissatou Kouyaté ne reviendra pas avant le mois de décembre et même plutôt janvier. Pour Djurdjina Jaukovic, la saison semble bel et bien terminée à moins d’un rétablissement miracle. Avec les départs à l’intersaison, tout un monde est dépeuplé et on a cru que cela allait annihiler la belle performance brestoise des 55 premières minutes. Heureusement, après un lob tout en touché de Sladjana Pop Lazic, Kalidiatou Niakate avait encore assez de jus pour aller chercher un intervalle extérieur et ainsi plier le match pour de bon. Heureusement que la championne olympique assure sur le poste d’arrière gauche, car dès qu’elle sort, tout se complique et tout le monde tourne un peu autour du pot sur la base arrière du BBH.



Prochaine étape, un match en Allemagne chez le champion en titre Dortmund. Normalement une équipe à la portée d’un Brest au complet, mais méfiance ! Cette équipe a été capable de contraindre le FCT Rail Cargo au match nul la semaine dernière et on verra ce qu’elle sera capable de faire demain à Buducnost face à une équipe terriblement affaiblie par une grosse vague de départs.

A Brest, Arena de Brest
Le 18 septembre 2021 à 18h00
Brest Bretagne Handball - Team Esbjerg : 26 - 23 (Mi-temps : 13-9)
2 500 spectateurs
Arbitres : MM Barysas Tomas et Petrusis Povilas (LIT)
Evolution du score : 4-3 5°, 6-5 10°, 8-7 15°, 9-7 20°, 11-9 25°, 13-9 MT - 14-13 35°, 18-13 40°, 20-14 45°, 21-16 50°, 24-19 55°, 26-23 FT.

Le diaporama du match par Philippe Riou 

Brest emboite le pas de Metz 

Champion's League

samedi 18 septembre 2021 - © François Dasriaux

 3 min 18 de lecture

Touchées assez durement par la blessure de Djurdjina Jaukovic, les Brestoises ont trouvé les ressources pour réussir l’exploit : Dominer l’armada d’Esbjerg et ainsi revenir dans la course, même si celle-ci sera bien longue, aux plus belles places dans la poule A de la Ligue des Champions. Une victoire acquise sur la solidité défensive et la performance d’une Sandra Toft rayonnante face à ses compatriotes. Même si cela fut encore compliqué offensivement, l’assurance tout risque du bloc défensif aura permis au BBH de s’imposer.


Une chose est claire, Brest n’a pas encore résolu son problème de liant offensif, il faut dire que la base arrière ressemble un peu à l’armée napoléonienne de retour de Russie… Mais question envie, combat et rage de vaincre, il y a tout ce qu’il faut. Parce qu’arriver à mater une attaque composée d’Henny Reistad, Mette Tranborg, Marit Frajford, Silje Solberg et autre Kristine Breistol, il faut s’envoyer et sur le long terme. On a même cru un moment que ce terme serait un peu trop long pour les organismes brestois un peu au bout du rouleau dans les 5 dernières minutes. Mais avant, on a vu un BBH souverain défensivement, capable d’utiliser le moindre espace laissé par la défense danoise pour se faufiler avec un réalisme plus que correct et surtout montrer que pour marquer les Danoises devaient faire plus que plus ! Et encore il leur restait à battre une Sandra Toft en lévitation pendant tout le match. La plus brestoise des Danoises aura martyrisé ses compatriotes 60 minutes durant, leur imposant un combat mental que toutes les protégées de Jesper Jensen vont perdre à tour de rôle. Un bloc qui, malgré les rotations, reste très performant, même face à un jeu à 7 qui sera en fait le chant du cygne pour Esbjerg tant il aura couté de ballons et de buts faciles pour le BBH. Une montée de balle par moment efficace et des ailières très à l’aise dans la finition avec quelques prouesses techniques au tir de très grand standing comme les shoots du 3/3 de Constance Mauny

Côté attaque cela placée, cela s’est mieux déroulé que lors du voyage à Rostov. Même Tonje Loseth s’est mise au diapason en attaque et Hélène Fauske semble trouver ses marques peu à peu. Cela n’empêche que Brest tourne en ce moment avec 4 arrières valides et qu’au bout d’un moment, tout le monde tire la langue et on voit mal la direction du club faire l’économie d’un joker pour résoudre le problème. Aissatou Kouyaté ne reviendra pas avant le mois de décembre et même plutôt janvier. Pour Djurdjina Jaukovic, la saison semble bel et bien terminée à moins d’un rétablissement miracle. Avec les départs à l’intersaison, tout un monde est dépeuplé et on a cru que cela allait annihiler la belle performance brestoise des 55 premières minutes. Heureusement, après un lob tout en touché de Sladjana Pop Lazic, Kalidiatou Niakate avait encore assez de jus pour aller chercher un intervalle extérieur et ainsi plier le match pour de bon. Heureusement que la championne olympique assure sur le poste d’arrière gauche, car dès qu’elle sort, tout se complique et tout le monde tourne un peu autour du pot sur la base arrière du BBH.



Prochaine étape, un match en Allemagne chez le champion en titre Dortmund. Normalement une équipe à la portée d’un Brest au complet, mais méfiance ! Cette équipe a été capable de contraindre le FCT Rail Cargo au match nul la semaine dernière et on verra ce qu’elle sera capable de faire demain à Buducnost face à une équipe terriblement affaiblie par une grosse vague de départs.

A Brest, Arena de Brest
Le 18 septembre 2021 à 18h00
Brest Bretagne Handball - Team Esbjerg : 26 - 23 (Mi-temps : 13-9)
2 500 spectateurs
Arbitres : MM Barysas Tomas et Petrusis Povilas (LIT)
Evolution du score : 4-3 5°, 6-5 10°, 8-7 15°, 9-7 20°, 11-9 25°, 13-9 MT - 14-13 35°, 18-13 40°, 20-14 45°, 21-16 50°, 24-19 55°, 26-23 FT.

Le diaporama du match par Philippe Riou 

Dans la même rubrique

Champion's League
vendredi 1 juillet 2022
  
Champion's League
dimanche 19 juin 2022
  
Champion's League
samedi 4 juin 2022
  
Champion's League
mercredi 18 mai 2022
  
  1 2 3 4   

Le match

 samedi 18 septembre 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 13 | Buts : 4 | Pd : 0 | Int : 1
 Top Gardien
Eval : 23 | Arr Tot : 18 / 43 (41,9 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#14 Brest Rostov-Don 18 29 19/02/2022 18:00
#14 Buducnost Koprivnica 27 21 19/02/2022 18:00
#14 FTC-Rail Cargo Dortmund F 23 21 19/02/2022 16:00
#14 CSM Bucarest Esbjerg 29 29 20/02/2022 14:00

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
Aucune journée supplémentaire

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Esbjerg 23 14 10 3 1
2 FTC-Rail Cargo 19 14 8 3 3
3 Rostov-Don 19 14 9 1 4
4 Brest 17 14 8 1 5
5 CSM Bucarest 17 14 8 1 5
6 Dortmund F 9 14 4 1 9
7 Buducnost 6 14 3 0 11
8 Koprivnica 2 14 1 0 13