bandeau handzone

Trois Français en Finlande !

France

mercredi 25 mai 2022 - © Yves Michel

 2 min 5 de lecture

Les Cocks de Riihimaki, club finlandais le plus connu, attirent trois Français dans leurs rangs. Tout d'abord, le futur ancien coach de Sélestat Christophe Viennet et les deux arrières Luka Brkljacic et Edson Imare.

Bordée par la mer Baltique et soumis à un climat réputé rigoureux, la Finlande est plus connue sportivement pour ses pilotes automobiles (Rosberg, Raïkonen, Vatanen), ses hockeyeurs, ses skieurs de fond ou de saut et comme partout, le football est entré dans les foyers. La pratique du handball existe à tel point que cette saison, un club (les "Cocks") installé dans la charmante localité de Riihimäki à une heure au nord d’Helsinki la capitale, a participé à la Ligue Européenne (dans le groupe de Nantes) après avoir précédemment gouté à la Ligue des Champions, ne dépassant pas à chaque fois, la phase préliminaire. 

Et voilà qu’après s’être tournés vers les Balkans ou les voisins nordiques, les dirigeants des Cocks attirent les Français. Ainsi le prochain entraîneur de l’équipe 1 ne sera autre que Christophe Viennet qui en fin de contrat avec Sélestat après cinq années de collaboration, a décidé de franchir le pas. « Je suis heureux de m'impliquer avec les Cocks pour gagner le championnat et aussi réussir en Europe. Le hand finlandais n’est pas le même qu’en France. Le jeu est un peu plus lent et plus précis. Je suis un entraîneur qui aime le jeu rapide et ce qu'on appelle le ‘’handball total’’. J'aimerais aller dans cette direction mais bien sûr tout dépendra des joueurs et de leurs compétences. Je veux apporter de la créativité et un style de jeu « à la française » à l'équipe ! » Le technicien ne sera pas seul dans son exil puisque deux joueurs français le rejoindront. 

Tout d’abord, Luka Brkljacic. A 27 ans, après être passé plusieurs fois par Besançon mais aussi par St Raphaël, Massy et Tremblay, le demi-centre à qui beaucoup prédisait un avenir prometteur, a fait cette saison, un crochet par le Qatar et le club d’Al Saad. 

Autre recrue, Edson Imare (notre photo). Le jeune Réunionnais de 23 ans était arrivé à Dunkerque en juillet dernier en provenance de Massy. Formé à Nantes, il était présenté lui aussi comme une pépite du hand français. Peu utilisé par le coach nordiste, il n’attendra pas la fin de son contrat (en 2023) pour changer d’air. Un temps en pourparlers avec Saran, le dépaysement sera total au pays des 3000 lacs. 

Trois Français en Finlande !  

France

mercredi 25 mai 2022 - © Yves Michel

 2 min 5 de lecture

Les Cocks de Riihimaki, club finlandais le plus connu, attirent trois Français dans leurs rangs. Tout d'abord, le futur ancien coach de Sélestat Christophe Viennet et les deux arrières Luka Brkljacic et Edson Imare.

Bordée par la mer Baltique et soumis à un climat réputé rigoureux, la Finlande est plus connue sportivement pour ses pilotes automobiles (Rosberg, Raïkonen, Vatanen), ses hockeyeurs, ses skieurs de fond ou de saut et comme partout, le football est entré dans les foyers. La pratique du handball existe à tel point que cette saison, un club (les "Cocks") installé dans la charmante localité de Riihimäki à une heure au nord d’Helsinki la capitale, a participé à la Ligue Européenne (dans le groupe de Nantes) après avoir précédemment gouté à la Ligue des Champions, ne dépassant pas à chaque fois, la phase préliminaire. 

Et voilà qu’après s’être tournés vers les Balkans ou les voisins nordiques, les dirigeants des Cocks attirent les Français. Ainsi le prochain entraîneur de l’équipe 1 ne sera autre que Christophe Viennet qui en fin de contrat avec Sélestat après cinq années de collaboration, a décidé de franchir le pas. « Je suis heureux de m'impliquer avec les Cocks pour gagner le championnat et aussi réussir en Europe. Le hand finlandais n’est pas le même qu’en France. Le jeu est un peu plus lent et plus précis. Je suis un entraîneur qui aime le jeu rapide et ce qu'on appelle le ‘’handball total’’. J'aimerais aller dans cette direction mais bien sûr tout dépendra des joueurs et de leurs compétences. Je veux apporter de la créativité et un style de jeu « à la française » à l'équipe ! » Le technicien ne sera pas seul dans son exil puisque deux joueurs français le rejoindront. 

Tout d’abord, Luka Brkljacic. A 27 ans, après être passé plusieurs fois par Besançon mais aussi par St Raphaël, Massy et Tremblay, le demi-centre à qui beaucoup prédisait un avenir prometteur, a fait cette saison, un crochet par le Qatar et le club d’Al Saad. 

Autre recrue, Edson Imare (notre photo). Le jeune Réunionnais de 23 ans était arrivé à Dunkerque en juillet dernier en provenance de Massy. Formé à Nantes, il était présenté lui aussi comme une pépite du hand français. Peu utilisé par le coach nordiste, il n’attendra pas la fin de son contrat (en 2023) pour changer d’air. Un temps en pourparlers avec Saran, le dépaysement sera total au pays des 3000 lacs.