bandeau handzone

Bordeaux Bruges Lormont champion !

Nationale 1M

dimanche 5 juin 2022 - © Yves Michel

 2 min 36 de lecture

Après avoir brillamment atteint son 1er objectif de monter en Proligue, le BBL (Bordeaux Bruges Lormont) entraîné par Philippe Gardent a remporté ce samedi, le titre de champion de France de N1 masculine. La cerise sur le gâteau. Les Girondins ont nettement battu les Provençaux de Martigues, 31-17.

A St Cyr sur Loire, à plus de 810 km de ses bases (véritable ineptie de l'organisation fédérale !), Martigues n'a rien pu faire face à ce qui aura été cette saison, le bulldozer de la poule Elite de Nationale 1 masculine. Les Provençaux qui avaient terminé 1ers de la poule 5 (saison régulière) avec 4 points d'avance sur le trio Ajaccio-Toulouse-Montpellier, avaient ensuite franchi les quarts (victoire sur Lanester) puis les demies (succès sur Hazebrouck). La marche était trop haute pour rivaliser avec le BBL qui n'a pas attendu trop longtemps pour établir ses distances (7-2 à la 10è). Martigues était sur une répétition de matches et de trajets, là où son adversaire avait eu le temps de retrouver de l'énergie. La fraîcheur a été l'élément déterminant et au fil des minutes, la résistance martégale s'est étiolée (14-8 à la pause, 20-12 à la 40è, 27-15 à la 51è, 31-17 au final). Privé de Théo Derot touché au dos, Martigues n'a pas pu lutter à armes égales notamment face à la réussite d'Ivan Vekic dans ses cages (19 arrêts). Côté buteurs, Antoine Gutfreund (8/9) et Duncan Postel (7/8) ont pris en charge pratiquement la moitié des réalisations bordelaises. Voilà deux équipes qui peuvent être fières de ce qu'elles ont accompli tout au long de la saison. 



Le BBL a un ambitieux projet qui vient de franchir un étage. La Proligue sera un bon révélateur. Le recrutement de l'été dernier avec les Moreau, Nicolas Minne, Gutfreund et Vekic (qui a déjà disputé la Ligue des Champions avec Zagreb) donnait le ton. Les renforts récemment annoncés ont toute l'expérience requise pour que l'équipe affiche ses ambitions. Les nouvelles recrues arrivent soit de Proligue ou y sont passées (comme le jeune Asabina lorsqu'il était à Limoges) ou même ont connu un niveau bien supérieur comme Furlan (passé aussi par Ivry et Chartres). 

 Nom - Prénom

 Nat

 Age

 Poste

 Ancien Club

 GURSKIS Lukas

 LIT

 23

 GRD

 Granitas Kaunas (Lit)

 ASABINA Lyvio

 FRA

 23

 ARG

 Poitiers (N1 Elite)

 ZAMMIT Elio 

 FRA

 21

 ALG

 Villeurbanne (PRL)

 DAMIANI Clément

 FRA

 23

 ARD

 Strasbourg (PRL)

 FURLAN Vasja

 SLO

 35

 DC

 Kristianstad (Sue)

 STRICKLAND Nicolai

 NOR

 25

 ALD

 Haslum (Nor)

 A noter que Clément Damiani (photo ci-dessus), champion du Monde U21 en 2019, issu du centre de formation de Chambéry, vient d'être désigné meilleur arrière droit de la saison en Proligue et que Elio Zammit fait partie de la liste des cinq meilleurs espoirs de Proligue (dont le lauréat sera révélé le 9 juin).  

Bordeaux Bruges Lormont champion ! 

Nationale 1M

dimanche 5 juin 2022 - © Yves Michel

 2 min 36 de lecture

Après avoir brillamment atteint son 1er objectif de monter en Proligue, le BBL (Bordeaux Bruges Lormont) entraîné par Philippe Gardent a remporté ce samedi, le titre de champion de France de N1 masculine. La cerise sur le gâteau. Les Girondins ont nettement battu les Provençaux de Martigues, 31-17.

A St Cyr sur Loire, à plus de 810 km de ses bases (véritable ineptie de l'organisation fédérale !), Martigues n'a rien pu faire face à ce qui aura été cette saison, le bulldozer de la poule Elite de Nationale 1 masculine. Les Provençaux qui avaient terminé 1ers de la poule 5 (saison régulière) avec 4 points d'avance sur le trio Ajaccio-Toulouse-Montpellier, avaient ensuite franchi les quarts (victoire sur Lanester) puis les demies (succès sur Hazebrouck). La marche était trop haute pour rivaliser avec le BBL qui n'a pas attendu trop longtemps pour établir ses distances (7-2 à la 10è). Martigues était sur une répétition de matches et de trajets, là où son adversaire avait eu le temps de retrouver de l'énergie. La fraîcheur a été l'élément déterminant et au fil des minutes, la résistance martégale s'est étiolée (14-8 à la pause, 20-12 à la 40è, 27-15 à la 51è, 31-17 au final). Privé de Théo Derot touché au dos, Martigues n'a pas pu lutter à armes égales notamment face à la réussite d'Ivan Vekic dans ses cages (19 arrêts). Côté buteurs, Antoine Gutfreund (8/9) et Duncan Postel (7/8) ont pris en charge pratiquement la moitié des réalisations bordelaises. Voilà deux équipes qui peuvent être fières de ce qu'elles ont accompli tout au long de la saison. 



Le BBL a un ambitieux projet qui vient de franchir un étage. La Proligue sera un bon révélateur. Le recrutement de l'été dernier avec les Moreau, Nicolas Minne, Gutfreund et Vekic (qui a déjà disputé la Ligue des Champions avec Zagreb) donnait le ton. Les renforts récemment annoncés ont toute l'expérience requise pour que l'équipe affiche ses ambitions. Les nouvelles recrues arrivent soit de Proligue ou y sont passées (comme le jeune Asabina lorsqu'il était à Limoges) ou même ont connu un niveau bien supérieur comme Furlan (passé aussi par Ivry et Chartres). 

 Nom - Prénom

 Nat

 Age

 Poste

 Ancien Club

 GURSKIS Lukas

 LIT

 23

 GRD

 Granitas Kaunas (Lit)

 ASABINA Lyvio

 FRA

 23

 ARG

 Poitiers (N1 Elite)

 ZAMMIT Elio 

 FRA

 21

 ALG

 Villeurbanne (PRL)

 DAMIANI Clément

 FRA

 23

 ARD

 Strasbourg (PRL)

 FURLAN Vasja

 SLO

 35

 DC

 Kristianstad (Sue)

 STRICKLAND Nicolai

 NOR

 25

 ALD

 Haslum (Nor)

 A noter que Clément Damiani (photo ci-dessus), champion du Monde U21 en 2019, issu du centre de formation de Chambéry, vient d'être désigné meilleur arrière droit de la saison en Proligue et que Elio Zammit fait partie de la liste des cinq meilleurs espoirs de Proligue (dont le lauréat sera révélé le 9 juin).  

Dans la même rubrique

Nationale 1M
vendredi 8 avril 2022
  
Nationale 1M
jeudi 21 octobre 2021
  
Nationale 1M
vendredi 24 septembre 2021
  
Nationale 1M
mercredi 15 septembre 2021
  
  1 2 3 4