mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
32e j : Des rires et des larmes…
32e j : Des rires et des larmes…
25 Mai 2006 | Europe > Allemagne

En cette fin de championnat, les destins sont plus au moins heureux selon les équipes. Tandis que Kiel est champion, deux journées avant la fin du championnat, Gummersbach a acquis sa place en Ligue des Champions. Magdeburg, Flensburg et Lemgo continueront donc à jouer des coudes pour s’attribuer les places européennes. De même, Nordhorn, Kronau/Östringen et Großwallstadt, qui comptent autant de points, sont en lice pour une place en coupe EHF. En bas de tableau, le deuxième relégué est connu : il s’agit de Pfullingen qui rejoint Delitzsch dans les rangs des relégués. Il reste une place à prendre dans le train infernal de la relégation. Ils sont quatre, Düsseldorf, Wilhelmshaven, Minden et Wetzlar, à vouloir éviter à tout prix cette terrible 16e place.

En photo : Michael Haaß (HSG Düsseldorf)

VfL Gummersbach - SC Magdeburg 28-24 (mi-temps : 13-12)
Gummersbach a fait un grand pas vers la qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Devant 18 798 spectateurs, réunis pour ce choc de la Bundesliga, les deux équipes ont fait le spectacle en se disputant âprement la partie. L’enjeu était de taille : s’adjuger une place en Ligue des Champions. Le suspens a été entier jusqu’au bout mais ce sont François-Xavier Houlet, Cédric Burdet et Daniel Narcisse qui ont réussi à se défaire de Joël Abati et les siens. Les Gladiators peuvent désormais au mieux espérer s’adjuger la troisième place du championnat et cela semble très difficile.
VfL Gummersbach : Narcisse 8, Yoon 6 (2 p), Sigurdsson 5, Spatz 3, Burdet 2, Gunnarsson 2, Houlet 2.
SC Magdeburg : Kuleschow 6, Tkaczyk 5, Abati 5 (3 p), Sigurdsson 4, Kretzschmar 2, Bielecki 1, Vugrinec 1 (1 p).


Joël Abati ne parvient pas à arrêter le tir de Daniel Narcisse sous le regard de François-Xavier Houlet
Photo : Christian Carl

THW Kiel - HSV Hamburg 36-33 (mi-temps : 15-15)
Kiel a peiné pour s’imposer face à une équipe d’Hamburg très accrocheuse. Il a fallu, une fois de plus, tout le talent de Nikola Karabatic pour venir à bout des vainqueurs de la Coupe d’Allemagne. Plus rien ne peut désormais empêcher que les Zèbres soient de nouveau sacrés champion, un titre des plus mérités au vu de la saison de Kiel en championnat.
THW Kiel : Karabatic 10 (4 p), Kavticnik 8 (4 p), Lövgren 5, Lundström 4, Zeitz 4 (1 p), Ahlm 3, Andersson 2.
HSV Hamburg : Flohr 5 (2 p), Pungartnik 11, B. Gille 4, G. Gille 3, Hens 3, Rastner 2, Lavrov 2 (2 p), Jansen 1, Knorr 1, Lijewski 1.

SG Kronau/Östringen - SG Flensburg-Handewitt 26-24 (mi-temps : 12-10)
En s’imposant face à Flensburg, le Krostis conservent toutes leurs chances de s’adjuger une place en coupe EHF. Le SG essuie donc un sérieux revers face aux promus qui profite à Gummersbach… Lars Christiansen et les siens doivent impérativement prendre 1 point sur les deux derniers matchs pour participer à la Ligue des Champions.
SG Kronau/Östringen : Jurasik 9 (6 p), Slezak 6, Klimovets 4, Siniak 3, Caillat 2, Gensheimer 2.
SG Flensburg-Handewitt : Christiansen 9 (5 p), Lijewski 6, Knudsen 3, Lauritzen 2, Solberg 2, Jensen 1, Lackovic 1.

TBV Lemgo - SV Concordia Delitzsch 35-27 (mi-temps : 15-14) 
Que reste-t-il à espérer pour Lemgo cette saison ? Participer à la coupe EHF semble être la moindre des choses… La troisième place du classement est quasiment impossible à atteindre et le SCM ne lâchera pas non plus lors des deux dernières journées. Bref, le TBV doit désormais assurer l’essentiel pour les deux dernières journées de championnat. La bonne surprise est venue de Delitzsch, malgré une relégation acquise, qui a montré une bonne productivité en attaque.
TBV Lemgo : Jicha 9 (2 p), Schwarzer 6, Hallgrimsson 5, Binder 4, Tempelmeier 3, Baur 3 (1 p), Christophersen 2, Zerbe 2, Ramota 1.
SV Concordia Delitzsch : Lindt 7, Göde 6, Kurtschew 5 (1 p), Bergelt 2, Malzev 2, Melzer 2, Göthel 1, Oehlrich 1, Streitenberger 1.

GWD Minden - HSG Nordhorn 26-27 (mi-temps : 09-10)
Une seconde, c’est ce qu’il a manqué à Minden pour remporter le point du match nul, une récompense qui aurait été méritée. Le GWD est donc l’un des grands perdants du week-end puisque Wetzlar et Düsseldorf se sont imposés. La situation est donc des plus critiques mais tout est encore possible… Pour Nordhorn, Cette victoire, couplée à la défaite de Großwallstadt, les ramène à la 6z place…
GWD Minden : Buschmann 7, Kusilew 6, Just 5, Niemeyer 4, Gudjonsson 3, Schäpsmeier 1.
HSG Nordhorn : Machulla 7 (2 p), Filip 5, Arrhenius 4, Franzen 4, Glandorf 4, Vranjes 2, Przybecki 1.

HSG Düsseldorf - TV Großwallstadt 26-18 (mi-temps : 12-07)
Düsseldorf remporte un précieux succès et avec de la classe ! Le HSG, qui tente de sauver sa place en Bundesliga est parvenu à s’imposer à domicile face à Großwallstadt et conserve ainsi de sérieuses chances de demeurer parmi l’élite. Du côté du TVG la défaite est rude car ces derniers sont rattrapés au classement par Nordhorn et le SG Kronau/Östringen qui se sont imposés. Une place en coupe EHF est en jeu…
HSG Düsseldorf : Haaß 10 (4 p), Vasilakis 7, Berblinger 2, Kokolodimitrakis 2, Runge 2, Maute 1, Schürmann 1, Sieberger 1.
TV Großwallstadt : Holmgeirsson 5, Klein 5, Grimm 2, Tiedtke 2, Kunz 2 (2 p), Petersson 2 (2 p).

MT Melsungen - TuS N-Lübbecke 27-27 (mi-temps : 15-13)
Après avoir été mené au score pendant la quasi-totalité de la rencontre, Lübbecke, grâce à deux tirs réussis en fin de partie de Rolf Hermann, est parvenu à décrocher le point du match nul. Les visiteurs qui sont assurés de demeurer en première division n’ont qu’à maintenir leur place au classement. Pour le MT, il faut s’imposer au moins une fois lors des deux dernières journées pour être sûr de se maintenir.
MT Melsungen : Sanikis 5, Wöhler 4, Kraus 4, Radcenko 3, Kontic 3, Kurtagic 3 (2 p), Hazl 2, Hruby 2, Hock 1.
TuS N-Lübbecke : Hermann 6, Fölser 5, Hartmann 4, Kubes 3, Schröder 3, van Olphen 2, Greiner 1, Olafsson 1, Ortmann 1, Tønnesen 1 (1 p).

FA Göppingen - Wilhelmshavener HV 26-23 (mi-temps : 10-11)
Si la partie s’est avérée peu attrayante, Göppingen a réussi l’exploit de s’imposer enfin face à Wilhelmshaven. Si le FAG n’a plus grand-chose à espérer de ce championnat, le WHV fit parti des quatre équipes susceptibles d’être reléguées… et il ne reste plus que deux journées…
FA Göppingen : Schweikardt 6 (4 p), Stelmokas 5, Kraus 3, Schöne 3, Souza 3, Oprea 2, Rajkovic 2, Blecic 1, Michel 1.
Wilhelmshavener HV : O. Köhrmann 7 (1 p), C. Gylfason 3, Köhrmann 3, Wiegert 3, Liniger 2 (1 p), Bedzikowski 1, Fegter 1, Hohenberg 1, Ljubanovic 1, Rasmussen 1.

HSG Wetzlar - VfL Pfullingen 32-24 (mi-temps : 17-11)
Avec cette nouvelle défaite face à Wetzlar, Pfullingen est définitivement relégué. Dès la première moitié de la partie, le VfL ne pouvait tenir la cadence imposée par le HSG. Cette victoire permet à Wetzlar de poursuivre sa lutte pour le maintien. 
HSG Wetzlar : Kaufmann 8, Alvanos 7 (2 p), Karipidis 6, Golic 4, Lex 2, Werum 2, Chalepo 1, Clößner 1, Pausch 1 (1 p).
VfL Pfullingen : Navarin 5 (1 p), Kromer 4 (2 p), Blank 3, Trost 3, Stevic 3 (1 p), Bräuning 2, Gaugisch 2, Breitenbacher 1, Kust 1.

© Cécile Chansard
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités