mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Annoncé, réalisé, plié !
Annoncé, réalisé, plié !
4 Février 2007 | International > Mondial

L'Allemagne a remporté son Mondial, et même si la Pologne a lutté de toutes ses forces pour s'offrir une chance de devenir pour la première fois de son histoire championne du Monde, les coéquipiers de Bielecki, Tkaczyk, Jurecki et autres Jurasik n'ont jamais vraiment pu contenir la furia d'un groupe porté par 19 000 spectateurs poussant comme jamais ses favoris.

Enflammée dès le début de match par un début quasi "classique" de ses protégés, la salle va vite se mettre en ébullition à chaque coup de patte de Torsten Jansen, Michael Krauss ou à chaque parade d'un Henning Fritz toujours aussi déterminant dans ses arrêts et son attitude. Mais en face, tout le chemin parcouru depuis la victoire en poule face à ces même Allemands n'aurait servi à rien si toute la Pologne ne s'était révoltée rapidement face à ce début.

Karol Bielecki commençait à envoyer de loin, Mariuz Jurasik trouvait les espaces au poste de pivot ou Oliver Roggish faisait moins le moulin à vent qu'habituellement, et Michael Jurecki trouvait les espaces dans son poste assez inhabituel d'arrière-ailier. Tout cela arrivait à revenir et à tenir l'Allemagne en respect avant un sérieux coup de moins bien en fin de première période ou tout cette belle mécanique polonaise grippait sérieusement et permettait à la cavalerie germanique de faire monter le score rapidement. Comme en plus un Holger Glandorf efficace prenait la place d'un Christian Zeitz trop "bouffe ballon" au goût d'Heiner Brand le -4 de la mi-temps promettait presque une deuxième mi-temps tranquille pour les Noirs, Rouges et Jaunes.

Heureusement pour le suspense la Pologne n'entendait pas de la même oreille, elle n'entendait d'ailleurs pas plus que les spectateurs un tantinet neutres qui avaient le conduit auditif en surchauffe et malgré un début de deuxième mi-temps aussi difficile que la fin de première période, le groupe de Bogdan Wenta allait réussir à revenir dans les roues des Allemands pour donner un vrai quart d'heure de suspense à cette finale.

Henning Fritz out sur une vilaine entorse, les Polonais enquillaient un sévère mais juste 7-1 pour recoller à 22-21 et faire passer quelques frissons de trouille dans les 19000 dos, trouille très passagère car aussitôt rappelée à l'ordre par Heiner Brand la Mannschaft repartait et trouvait enfin un Pascal Hens efficace de loin. Restait à Torsten Jansen et Florian Kehrmann à terminer le boulot proprement et transformer la KölnArena en volcan en éruption pour de longues minutes.

La fête s'est finie avec la victoire la plus attendue par les spectateurs, la Pologne a légitimé sa présence en finale et le Danemark finit encore une fois sur un joli accessit. Restera pour la France à se poser des questions, comment, pourquoi et où tout a basculé dans les têtes et les jambes. Pas sûr que l'analyse ne donne pas quelques surprises si elle est faite à froid. Et pour terminer sur la bonne note attendue, force est de constater que la finale s’est parfaitement déroulée, qu’Olivier Buy et Gilles Bord ont été plus que performants dans leur gestion du match, on peut se consoler de cela, côté France si l’équipe n’est pas la meilleure du Monde, les arbitres le sont assurément.

A Cologne, KölnArena
Le 4 janvier 2007 à 16h30
Allemagne - Pologne : 29 - 24 (Mi-temps : 17-13)

19 000 Spectateurs
Arbitres :
MM BORD et BUY (France)

Statistiques du match
Allemagne
Joueurs :
2 HENS Pascal 6/11
4 ROGGISCH Oliver
5 KLEIN Dominik
11 GLANDORF Holger 2/6
13 BAUR Markus 0/2 dont 0/1 pen.
14 ZEITZ Christian 3/12
15 JANSEN Torsten 8/8 dont 1/1 pen.
17 KLIMOVETS Andrej 1/1
18 KRAUS Michael 4/6
19 KEHRMANN Florian 4/5
21 KAUFMANN Lars 0/1
41 SCHWARZER Christian 1/1

Gardiens :
1 FRITZ Henning 9/23 dont 0/2 pen.
12 BITTER Johannes 10/20

Pologne
Joueurs :

3 LIJEWSKI Krzysztof 1/4
5 JACHLEWSKI Mateusz 1/1
6 TKACZYK Grzegorz 5/6
8 BIELECKI Karol 3/12
9 SIODMIAK Artur 1/1
11 WLEKLAK Damian 1/3
13 JURECKI Bartosz 2/3
14 JURASIK Mariusz 5/12
15 JURECKI Michal 1/1
18 KUPTEL Rafal 1/1
19 TLUCZYNSKI Tomasz 2/2 pen.
22 LIJEWSKI Marcin 1/6

Gardiens :
1 SZMAL Slawomir 10/34 dont 1/2 pen.
16 WEINER Adam 2/7

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités