mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Ivry tient la Champion's League
Ivry tient la Champion's League
13 Mai 2007 | France > LSL

Résumé de la 24° Journée de D1M.
Même si tous les regards Ivryens sont tournés vers un titre qui se rapproche de plus en plus, cette 24° journée aura donné une qualification pour la plus belle des compétitions de clubs aux Rouges et Noirs. Car Paris n'a pas pu s'opposer à la déferlante du moment, rassérénés par leur victoire en Coupe de France, en travaux pour la saison prochaine, les hommes de Thierry Anti ont fait comme les 12 derniers adversaires de l'USI, ils ont perdu... Après Montpellier a passé ses nerfs mis à vif par Paris sur un Villeurbanne sans trop d'illusions. De toute façon en prendre 19 ou perdre de 2 ou 3 buts, cela ne change pas grand chose au final, il faudra gagner à minima une fois face à Pontault-Combault, mais sans doute faire encore un petit plus à Ivry lors de la dernière journée. Nîmes à sauvé ses espoirs européens à Pontault-Combault, plongeant par la même le club Briard dans les tracas pour la fin de saison pendant que Chambéry prenait un avantage sans doute très important pour la 3° place en disposant de Dunkerque à Albertville. Sans doute la très bonne opération du jour, le CSH semblant promis à la Coupe EHF avec une chance au tirage avec le championnat et une au grattage avec la Coupe de la Ligue là ou ils retrouveront peut-être leur victime du jour, sans doute le rêve des hommes de Yérime Sylla, retrouver les Savoyards en finale de la Coupe de la Ligue pour offrir de toute façon une place aux deux finalistes de cette épreuve. Ceux qui regarderont ces joutes pour une coupe de bien loin sont sans doute les Normands de Vernon, encore une fois défaits à la maison par une équipe de Toulouse qui a sans doute sauvé plus que sa tête dans l'affaire, Vernon n'a maintenant plus trop le choix des armes, le maintien passe par deux victoires, une à Paris et une face à Istres, c'est à dire faire en 2 journées moitié aussi bien qu'en 24... Autres spectateurs de la Coupe de la Ligue, Créteil qui a disposé d'un Sélestat enfin un peu gaillard mais qui sera en D1M la saison prochaine au gré des défaites des plus mal classés, tandis que Tremblay s'est lâché et à fait payer une addition bien salée à Istres en leur passant la quarantaine bien tassée, le genre de démonstration qui fait du bien au moral mais qui' n'effacera surement pas le loupé du week-end précédent.
Pour la suite de ce championnat ou tout sera encore à jouer aussi bien en haut qu'en bas, il faudra attendre 15 jours, pendant l'intermède, Montpellier, Dunkerque, Ivry et Chambéry, soit les 4 premiers du classement iront en Lorraine en découdre pour soulever une Coupe qui sera le deuxième trophée distribué en cette fin de saison.


US CRETEIL HANDBALL - SELESTAT HANDBALL SC
35 - 32 (Mi-temps : 19-16)
Mieux mais pas suffisant.

Sélestat est tombé à Créteil, ce n'est pas la grande nouvelle de la soirée, mais force est de constater que le renoncement des deux dernières journées face à Dunkerque et Chambéry a été beaucoup moins perceptible face à l'USC. Même si l'USC avait un évident problème d'effectif au point de faire débuter les jeunes Jamallion, Soukouna et Soussou. Un vent de jeunesse qui n'a guère perturbé les locaux qui vont quand même s'offrir la course en tête 60 minutes durant. Mais au lieu de lâcher prise en étant par exemple mené de 4 buts à 3 minutes de la pause, les Violets vont toujours avoir l'esprit de rébellion suffisant pour ne jamais sombrer, s'offrant même un retour à 2 buts de Créteil dans la dernière minute, sauf que remonter 2 buts en 26 secondes relève du miracle absolu. Créteil garde et gardera quoi qu'il advienne sa place dans les 8 premiers, ils ont même gagné un petit rang au bénéfice de la victoire des voisins d'Ivry sur Paris. 7°, pas si mal au final avec tant de haut et de bas dans une saison, peut-être une base solide pour rebondir au mieux avec un effectif qui devrait subir beaucoup de changements dans l'intersaison. Pour Sélestat Avec 5 points d'avance sur Villeurbanne et Vernon, la messe est dite, le club d'Alsace jouera en LNH la saison prochaine, il va falloir travailler dur pour ne pas commencer la saison prochaine sur le même tempo que la fin de celle ci, sinon la désillusion pourrait être bien cruelle en fin de saison cette fois.

Lieu :
RENE OUBRON RUE PASTEUR VALERY RADOT
94000 CRETEIL
Le  12/05/200 à 20:00
Arbitres :
ROLLAND Jérôme
ROLLAND Cyril

Statistiques du match

*****************************


Photo J.P. Riboli

CHAMBERY SAVOIE HB - DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL
29 - 25(Mi-temps : 14-12)
Pas simple, mais déterminant !

Si Chambéry fini la saison avec une qualification européenne, nul doute que cette victoire sur Dunkerque pèsera son pesant de cacahouètes. Et c'est aux forceps que Chambéry à arraché cette victoire sur des Nordistes qui n'ont jamais abdiqué de la partie. Pourtant avec un Sébastien Bosquet un tantinet en berne, avec une paire de gardiens pas aussi efficaces que d'habitude, l'USDK avait quelques handicaps dans la partie. Chambéry va s'appuyer sur ses valeurs du moment, un Karel Nocar toujours métronomique, un Jackson Richardson pesant de toute sa classe, un Bertrand Roiné efficace de loin, un Cédric Paty remplaçant fort à propos Guillaume Joli toujours out, mais à tout cela il va falloir rajouter un Nenad Vukovic qui va un peu oublier ses problèmes d'efficacité depuis quelques semaines. Sans cela avec un 25 - 22 à 7 minutes de la fin de la partie, la messe aurait pu avoir un autre type de sermon. Chambéry gagne sans doute le droit de rêver sur le mode EHF, pour la Champion's League cela semble difficile à envisager maintenant, il faudrait que le MHB ne prenne qu'un nul en deux rencontres pour que cela se réalise. Il faudra sans doute envisager cet exploit sans son capitaine Laurent Busselier, sans doute out pour la fin de saison avec sa déchirure aux abdominaux qui semble plus grave que prévue. Pour Dunkerque, l'Europe pourrait passer par une demi-finale de Coupe de la Ligue face à Montpellier, passer par là ou Paris a su se frayer un chemin pour l'Europe.


Photo J.P. Riboli

Lieu :
HALLE OLYMPIQUE 15 AVENUE DE WINNENDEN
73200 ALBERTVILLE
Le  12/05/200 à 20:00
Arbitres :
BORD GILLES
BUY Olivier

Statistiques du match

*****************************

ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL - TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL
28 - 40 (Mi-temps : 14-21)
Istres prend le Mistral

Déçus, accablés même par leur échec en Coupe de France, les Tremblaysiens auraient pu s'offrir une fin de championnat en pente douce, car avec 4 points de retard sur le duo Nîmes - Dunkerque, les rêves d'Europe avaient sans doute disparu dans la tornade aixoise de Pau. Sauf que ce groupe qui n'a jamais vraiment calculé de la saison avait sans doute envie de passer ses nerfs sur le premier venu. Et ce premier là à été une équipe d'Istres qui a tenu l'espace de 20 minutes dans ce match avant de prendre un coup de mistral force 10 ou les Provençaux vont encaisser un 27 - 16 sur les 40 dernières minutes de la partie. Du Teddy Part qui envoie de partout, du Rasko Stefanovic qui gère et marque comme d'habitude, un Ibrahim Sall qui oublie ses déboires béarnais et Istres ne trouve rien ou presque à répondre à la déferlante francilienne. Même si cette victoire ne fait pas avancer le dossier Europe, il est évident que cette victoire va au moins passer une pue de pommade apaisante sur les plaies Aixoises. Restera à essayer de jouer son va-tout sur l'avant dernière journée en se rendant à Dunkerque. Là ou la partie ne sera pas simple à jouer, car si Istres 'avait pas grand chose à gagner dans le match, l'USDK aura elle tellement à perdre que le match risque de se jouer plus sur l'engagement et la détermination que sur les grandes envolées technico-lyriques. Pour Istres, cette défaite ne change pas grand chose voire rien du tout, cela doit simplement faire un peu mal aux tripes du club provençal de s'être fait balader par Tremblay pendant les 2/3 du match.

Lieu :
HALLE POLYVALENTE Rue de l'Equerre
13800 ISTRES
Le  11/05/200 à 20:00
Arbitres :
BOURGEOIS Jean François
DENIS Patrick

Statistiques du match

*****************************

SMV VERNON SAINT MARCEL - TOULOUSE HANDBALL
29 - 32 (Mi-temps : 15-14)
Vernon rate encore la marche !

Et cette marche que le SMV l’a une fois de plus loupé dans sa salle, elle pourrait devenir triomphale pour le THB. Avec la réception d'une équipe d'Istres bien étrillée dans sa salle par Tremblay, Toulouse pourrait s'offrir un maintien qui était tout sauf évident à obtenir avant cette rencontre en Normandie. Et c'est Vernon qui va devoir faire des miracles dans les deux dernières journées, en allant par exemple gagner à Coubertin dans 15 jours pour ensuite prendre le pas sur un Nîmes qui pourrait arriver en Normandie avec de bien grosses espérances. Un peu compliqué tout cela et si le SMV avait su surfer sur son très bon début de match, il n'en serait pas arrivé à cette extrémité. Mais en face d'un "Paco" Cavar buteur distributeur, un Johan Boisedu artilleur et un Mario Kelentric costaud dans les buts, Toulouse va arriver à trouver ses sauveurs. Et ce ne fut pas Alexander Buchmann qui va pourtant enfoncer le clou à 40 secondes du terme, non c'est à la grâce d'un Gérard Belandjiou intenable sur la base arrière et un Rabah Soudani lui emboîtant gaillardement le pas que Toulouse va arriver à prendre le meilleur sur les locaux. Restait à Yohann Ploquin à assurer derrière pour donner ces 3 points si précieux pour le maintient. Tout n'est pas joué bien évidemment, mais la tâche s'annonce bien plus rude pour Vernon que pour Toulouse. Avec 3 points d'avance et deux journées à jouer, le THB semble bel et bien pouvoir signer une nouvelle saison en LNH. Reste que ce maintien pourrait bien ne pas faire les affaires de l'USAM qui pourrait voir sa recrue potentielle dans les buts rester à la maison mère.

Lieu :
Salle du Grevarin 20, rue du Grévarin
27200 VERNON
Le  12/05/200 à 20:00
Arbitres :
MORENO Jean-Pierre
SERRANO Michel

Statistiques du match

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - PARIS HANDBALL
30 - 21 (Mi-temps : 13-11)
Paris se rend à l'évidence.

Une mi-temps durant le PHB va faire un peu trembler Delaune, mais le retour des vestiaires va avoir un petit côté Berezina pour les hommes de Thierry Anti. Un 8-0 qui va plier définitivement le match, avec un Ahmed Hadjali dans tous les bons coups offensifs, un duo Ragnar Oskarsson - Fabrice Guilbert bien trop malin dans le jeu pour la défense parisienne et un François Xavier Chapon trop implacable dans les buts de l'USI. Le titre va bel et bien se jouer dans 15 jours dans le Gard, mais avec une telle dynamique il va falloir être bigrement costaud pour arracher son rêve à Ivry, le Rouge et le noir pourrait être les couleurs à la mode pour la saison 2006-2007. Encore un gros défi pour finir sur ce qui devrait être une formalité à la maison face à Villeurbanne et Ivry aura rendez-vous avec un futur aussi beau que ne l'est son passé. Pour Paris le futur semble déjà avoir versé vers la saison prochaine, avec les signatures annoncée des Serbes Uros Elezovic, demi-centre du Trimo Trebjne et Aleksandar Stanojevic arrière droit opérant à Gummersbach, le PHB prépare activement sa saison prochaine, l'arrivée du gardien Français d'Irun Arnaud Tabarand qui a 21 ans devrait prendre la place d'un Nikola Blazicko un peu trop transparent et la possibilité de voir Saïd Ouksir faire le court chemin de Pontault-Combault à Paris donnent encore plus d'importance aux mouvements en court dans le club de la capitale.

Lieu :
Gymnase Auguste Delaune 16 rue Robespierre
94200 IVRY SUR SEINE
Le  12/05/200 à 18:30
Arbitres :
MONS BERNARD
WEBER Loic

Statistiques du match

*****************************

UMS PONTAULT-COMBAULT HANDBALL - USAM NIMES GARD
26 - 29 (Mi-temps : 12-13)
Le risque devient de plus en plus potentiel

Pontault-Combault n'a pas réussi son pari de faire rendre les armes à l'USAM, il faut dire que Nîmes a en ligne de mire une place européenne encore bien dans les cordes des hommes l'Alain Portes. Et pourtant Pontault a donné bien du fil à retordre à des Nîmois tout heureux de trouver ses hommes de bases dans le bon timing. Heykel M'Gannem va faire tourner la défense briarde en bourrique malgré un Oleg Sapronov plus que présent, tandis que Bruno Martini faisait tourner les tireurs locaux un tantinet bredins. Mais même avec un +7 qui semblait ouvrir tout droit la porte des 3 points à Nîmes à la 42° minute. Mais la réaction des locaux va être immédiate et fulgurante, un 6-0 qui remet l'UMSPCH à une petite longueur des visiteurs. Un coup de chaud qui va être contré aussitôt par le 4° but de Damien Scaccianoce, par un joli triplé de Jean Philippe Haon et le tout clôturé par le seul but de Benoît Chevalier, mais avant un certain Nikola Malesevic avait fait plus que le boulot sur le côté droit de l'attaque gardoise. Nîmes revient de Pontault avec les 3 points nécessaires à la mise en place de la grande dramatique du 26 mai prochain au Parnasse, pour Pontault-Combault, tout cela se complique quand même un peu, un seul petit point d'avance sur le duo de damnés du moment, il va falloir aller à Villeurbanne essayer de sauver tout ce qui peut l'être avant de blinder le maintien dans la dernière journée à Boisramé face à Sélestat. Pas le plus évident comme challenge pour les hommes de Philippe Carrara.

Lieu :
ROGER BOISRAME AVENUE CHARLES ROUXEL
77340 PONTAULT COMBAULT
Le  12/05/200 à 20:00
Arbitres :
BORROTTI SYLVIE
MARCET ODILE

Statistiques du match

Lire le résumé du match

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - VILLEURBANNE HANDBALL ASSOCIATION
38 - 19 (Mi-temps : 20-6)
Mais que voulez-vous qu'ils fissent !

Sombrer, car quand le MHB est un tantinet vexé, le premier qui passe sur sa route en prend pour son grade. Et quand c'est le dernier de la bande qui pointe le bout de ses stabils avec en plus les forfaits de son premier rempart et de son capitaine de route de toujours, les actions des visiteurs prennent encore un peu plus de plomb dans l'aile. La curée va durer toute la première mi-temps, Wissem Hmam, Mladen Bojinovic, Michael Guigou et David Juricek vont s'en donner à cœur joie, Daouda Karaboué va faire pleurer les quelques audacieux qui arrivaient à prendre leur chance, résultat un 20-6 définitif et irrémédiable à la fin de la première période. Après Patrice Canayer va faire gambader la jeune garde locale, William Accambray, Samuel Honrubia et Jan Sobol vont largement participer à la curie mais avec moins de cruauté que les tauliers de la maison Bougnol. Au final un -19 qui rend la tâche bien complexe pour le VHA. Il faudra gagner face à Pontault-Combault et espérer que Sélestat ne rende pas les armes à Boisramé lors de la dernière journée. Car aller gagner à Ivry si l'USI à un titre au bout du match parait un peu illusoire en l'état actuel des choses. Pour Montpellier, la Champion's League semble promise, pour le titre il va falloir attendre un exploit du voisin Nîmois dans 15 jours et ne pas tomber en Alsace. Pour le moment, l'attention du MHB va se tourner vers Metz, en espérant que la Lorraine n'aura pas un goût de sauce béarnaise pour la demi-finale face à Dunkerque.


Lieu :
Gymnase Rene Bougnol Avenue du Val de Montferrand
34090 MONTPELLIER
Le  12/05/200 à 20:00
Arbitres :
DENTZ Thierry
REIBEL Denis

Statistiques du match

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités