mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Daniel Narcisse à Chambéry : Un joyeux b.... ?
24 Mai 2007 | France > LNH

Avec la signature de Daniel Narcisse pour 5 ans en juin dernier, le Chambéry SH montrait sa volonté de grimper rapidement les échelons continentaux pour atteindre les sommets sous peu. Avec l'arrivée de la nouvelle salle et la signature de Jure Natek, le plan proposé était des plus scintillants. Sauf que depuis quelques mois, si rien n'est remis en cause pour les deux autres nouvelles, la signature de Daniel Narcisse est au milieu d'un joyeux foutoir dans lesquels les clubs de Gummersbach, de Chambéry et le joueur pourraient perdre quelques plumes pour le moins.

La cause : Une clause de reconduction automatique dans le contrat initial signé par le joueur réunionnais lors de son arrivée dans le club de Cologne. Une clause qui prévoyait la reconduction tacite du contrat pour une saison supplémentaire au VFL et qui est maintenant brandie par le club managé maintenant par François Xavier Houlet pour conserver son joyau une saison de plus. Et pour tout dire cela ne fait pas du tout les affaires du CSH et du joueur.

Prévue de longue date, l'arrivée du joueur début juin en Savoie est toujours d'actualité côté français, sauf que Gummersbach ne veut rien lâcher, s'appuyant sur un contrat qu'il annonce être parfaitement en règle d'un point de vue social dans le droit allemand, le VFL demande soit l'application de ce contrat soit la somme de 350 000 € sonnants et trébuchants pour laisser filer son meilleur joueur. Une paille qui fait tousser au niveau du CSH. 350 000 € pour une saison, cela frise l'or pur 24 carat serti de diamants quand on sait que Kiel avait déboursé presque 500 000 € pour Thierry Omeyer, mais pour racheter un contrat de 3 ans au MHB...

Toujours est-il que tout le monde reste ferme sur ses positions et que la solution judiciaire est évoquée par les deux parties. Chambéry semble sur de son droit comme le déclarait Alain Poncet son président sur le site officiel du CSH : "Au cas où le Vfl Gummersbach persisterait, nos arguments juridiques étant solides, nous ferions appel aux instances sportives pour régler le litige et si besoins nous irions devant les tribunaux de droit commun avec de surcroit une demande de dommages et intérêts pour préjudices. Quelque soit l’issue de cette histoire, le club de Chambéry ne sera pas lésé et Daniel sera totalement respecté, je m’y engage !" Sauf que voir cette histoire traîner pourrait signifier un léger petit problème pour la saison à venir pour Daniel Narcisse.

Revenir à Gummersbach semble exclu, cela semble maintenant une évidence ! Mais si tout doit être tranché par la justice sportive voire par la justice officielle, le risque de voir Daniel Narcisse être interdit de jeu pour la saison à venir est bel est bien réel. Outre le temps que risque de prendre le traitement du dossier, il ne faut mésestimer le fait que les jugements de Salomon de la justice sportive sont légion, au détriment de la carrière du joueur le plus souvent. Alors à 14 mois des JO de Pékin, Un Daniel Narcisse qui ne joue pas, voilà une bien mauvaise hypothèse pour le joueur, le CSH et bien sur l'équipe de France qui n'a surement pas envie de faire sans lui en Chine. Il y a encore du temps pour que tout cela se calme bel et bien, sauf que les deux parties semblent s'être enterrées bien profond, l'un dans la Ligne Siegfried, l'autre dans la Ligne Maginot et que les tirs au mortier partent un peu dans tous les sens. D'ici à ce que la première victime soit le joueur...

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités