mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Ivry l'aura sans doute !
Ivry l'aura sans doute !
27 Mai 2007 | France > LSL

Résumé de la 25° Journée de D1M.
Faut avouer, il y a de grandes chances que la dernière journée se joue pour le fun et le plaisir ! Même si le titre n'est pas mathématiquement en poche pour l'US Ivry, il est assez difficile d'imaginer qu'un Villeurbanne condamné par son nul face à Pontault-Combault n'offre un retournement de situation spectaculaire vendredi prochain. Alors le titre pour Ivry à 99,9%, la place de deuxième pour le MHB, les places 3 et 4 assurées pour Chambéry et Dunkerque, l'enfer de la D2 pour Vernon et Villeurbanne, cette 25° étape à bel et bien été la clef de cette saison au parfum de handball de haut niveau et de batailles de tous les instants.

Ivry à la grâce de sa volonté et de son talent a su revenir de Nîmes avec un nul quasi gagnant, et pourtant rien n'aura été simple face aux hommes d'Alain Portes. Emmenés par un Guillaume Saurina resplendissant, l'USAM a bien failli tout faire basculer dans les derniers instants avec cette dernière possession pour arracher la victoire et le droit de rêver à l'Europe. A l'autre bout de la France, Montpellier a fait le boulot et même un peu plus en infligeant de nouveau une correction à Sélestat, le genre de raclée à domicile qui vous fini le moral et il faut avouer que le Violet n'est pas la couleur du bonheur en ce moment. Celle qui l'est habituellement c'est le rose, et avec la victoire de Toulouse sur un Istres batailleur mais décimé, le rend encore plus d'actualité. Un show Buchmann, un grand allant offensif et les hommes de Laurent Bezeau ont pris les 3 points du bonheur, ceux qui signifient le maintien assuré pour le THB. A contrario, Vernon n'aura pas su s'offrir le droit de rêver et de défier l'USAM pour le maintien au Grévarin la semaine prochaine, une défaite nette et sans bavure face à un Paris qui se sera même offert le luxe de faire sonner la charge à ses jeunes condamne aussi définitivement Vernon à la D2 d'un point de vue sportif. Au même titre qu'un Villeurbanne qui ne voulait toujours pas mourir. Mais à force de jouer chaque semaine "Et le canard est toujours vivant", les hommes de Thierry Perreux ont fini par se faire couper le cou à 9 secondes de la fin par Saïd Ouksir. Un coup qui envoie le VHA en D2 et qui sauve Pontault-Combault définitivement à la grâce du goal-average particulier des Briards sur les Lyonnais.

Enfin Chambéry et Dunkerque ont fait le nécessaire pour assurer l'Europe, face à des équipe de Créteil et Tremblay qui n'avaient que leur honneur à jouer, les locaux ont fait dans l'utile, le syndical même, pour prendre les 3 points qui leur assurent de rester sur leurs positions quelque soit leur sort lors de la dernière journée.

Au final, si il reste toujours un petit doute, Ivry devrait décrocher son 8° titre national, le MHB l'accompagner dans la reine des compétitions européennes, Chambéry et Dunkerque jouer la Coupe de l'EHF, Paris la Coupe des Coupes, Villeurbanne et Vernon retourner en D2 après une toute petite saison en LNH et tout ce beau monde aura droit à de belles vacances pour souffler et récupérer d'une saison bien éprouvante mais au combien belle et passionnante à suivre. Presque à vous donner l'envie que tout reparte le plus vite possible. Pour la première fois depuis bien longtemps, les titres nationaux auront été totalement partagés, et ça c'est sans doute l'annonce de saisons encore plus disputées dans les années à venir, ont vous le dit, le Handball ce n'est que du bonheur, du spectacle et de la passion et personne ne s'en plaindra.

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL
34 - 30 (Mi-temps : 19-13)
Dunkerque assure

En prenant le pas sur une équipe de Tremblay encore une fois très offensive mais un peu trop en difficulté dans ses débuts de matches, l'USDK a assuré son avenir européen pour la saison à venir. Car les trois points de cette victoire, combinés au nul entre Nîmes et Ivry font que la 4° place est assurée pour les Nordistes. Cette 4° place, dernier fauteuil d'orchestre, c'est avec un Djaledine Touati encore une fois bien dans tous les compartiments du jeu, justifiant par là même parfaitement sa place de dauphin aux Trophées du Hand et du Sahbi Ben Aziza encore une fois intenable et qui lui peut être un des déçus de ces nominations, que Dunkerque a construit son succès au fil des minutes. Prenant d'entrée les commandes du match et ne les lâchant jamais même quand Yacinn Bouakaz va s'offrir un vrai show en fin de match avec 5 des 8 derniers buts pour Tremblay. Le Kursaal pouvait commencer la fête, la victoire et les résultats de la journée offraient à l'USDK le droit de faire la fête jusqu'au bout de la nuit. La saison prochaine, le Stade de Flandres résonnera des joies européennes, à moins que le Kursaal ne soit candidat à un petit bout de la fête.

Lieu :
KURSAAL PLACE DU CASINO
59140 DUNKERQUE
Le  26/05/200 à 20:30
Arbitres :
MONS BERNARD
WEBER Loic

Statistiques du match

*****************************


Photo J.P. Riboli

CHAMBERY SAVOIE HB - US CRETEIL HANDBALL
28 - 26 (Mi-temps : 13-7)
Ca c'est fait

Le CSH ne se rendra pas à Bougnol avec l'angoisse de devoir sauver quelque chose dans ce match au combien à risque. Avec cette victoire sans souci mais pas forcément souveraine, les hommes de Philippe Gardent assurent la 3° place au détriment de Dunkerque. Encore une fois le goal-average particulier jouera son rôle pour ce classement, car même si l'USDK revenait d'Oubron avec les 3 points et que Chambéry subissait la foudre héraultaise à Bougnol, les positions resteraient les mêmes. Comme souvent avec Chambéry, c'est le gardien qui va donner le la à la performance, mais pour une fois en cette fin de saison, ce n'est pas Cyril Dumoulin qui va se mettre en évidence. C'est Nebojsa Stojinovic qui va faire souffrir cette équipe de Créteil au fort goût de jeunesse. Bjarni Fritzon se démènera bien sur son aile droite, Nicolas Lemonne et Fabien Arriubergé répondront du mieux possible à la performance du gardien du temple savoyard, rien n'y fera, le CSH s'envolera irrémédiablement entre la fin de première mi-temps et le début de la seconde avant que les hommes de Mile Isakovic ne comblent un peu le déficit en fin de match, mais juste pour l'honneur. Créteil revient à sa 8° place après la victoire de Paris, reste à savoir si le final sera identique ou un peu mieux avec la réception de Dunkerque lors de l'ultime journée.


Photo J.P. Riboli

Lieu :
Gymnase Jean Jaurès 17 Avenue Jean Jaurès
73000 CHAMBERY
Le  26/05/200 à 20:30
Arbitres :
CLAPSON Siegfried
FIESCHI Xavier

Statistiques du match

*****************************


Photo C. Carl

SELESTAT HANDBALL SC - MONTPELLIER HANDBALL
25 - 42 (Mi-temps : 10-22)
La Champion's League en pente douce
Montpellier n'a pas fait de détail, face à une équipe qui termine sa saison en rampant, le MHB a pris ce qu'il était venu chercher : La victoire et la qualification en Champion's League. Un objectif majeur pour le club de l'Hérault qui aura rempli sa part du contrat et de quelle façon. Car encore une fois, face à un des gros du championnat, le SCS à explosé en vol. Commençant à la rame pour finir à la nage devant des Blancs et Bleus qui ne sortiront même pas leur arme fatale Michael Guigou du banc. Il n'y avait pas besoin de ça, avec un Daouda Karaboué encore à + de 50% en première période, avec un duo Bojinovic - Hmam derrière et le duo Honrubia - Dole aux ailes, les talents étaient bien assez nombreux pour mettre à mal une équipe de Sélestat de plus en plus fantomatique. Avec un -17 final, c'est la plus grosse défaite du SCS cette saison et sans doute la pire que le club violet ait connu dans sa salle depuis bien longtemps. Reste à Montpellier à faire honneur à son statut le dernier match avec la réception de Chambéry, pour le titre, les choses semblent acquises, Villeurbanne ne devrait pas avoir les moyens de barrer la route à Ivry sur la dernière journée. Cette saison se finira avec une Coupe et une qualification en Champion's League pour le MHB, un superbe résultat pour tous les autres clubs, le minimum vital pour le géant du handball tricolore de la dernière décennie. Pour Sélestat, attention la dernière marche, le match à Pontault pourrait les envoyer à la 12° place finale, dernier des non relégables, un bien triste classement pour une saison qui le fut tout autant.


Photo C. Carl

Lieu :
COSEC EGriesmar Quai Albrecht
67600 SELESTAT
Le  26/05/200 à 20:30
Arbitres :
BOURGEOIS Jean François
DENIS Patrick

Statistiques du match

*****************************

VILLEURBANNE HANDBALL ASSOCIATION - UMS PONTAULT-COMBAULT HANDBALL
26 - 26 (Mi-temps : 17-10)
A 9 secondes près

Villeurbanne a perdu toutes ses illusions de maintien en quelques secondes, le temps pour Marc Auboiron de donner un dernier avantage 26-25 sur jet de 7 mètres avant que Saïd Ouksir ne plombe définitivement les derniers espoirs des locaux. Avant que ne s'abatte la foudre sur la tête des Gones, le match avait mené et bien mené par les hommes de Thierry Perreux, avec un Mathias Ortega encore une fois en verve dans ce match, s'appuyant sur un Danyel Paruta paradant à tout va, les jeunes du VHA vont s'offrir jusqu'a 7 buts d'avance, avantage qu'ils vont conserver jusqu'à la moitié de la deuxième période. Coup de mou physique ou révolte de Pontault-Combault orchestrée par un superbe Oleg Sapronov, toujours est-il que cette belle avance va fondre comme neige au soleil et la fin de match devenir tendue au plus haut degré. Cinq minutes de suspens où Villeurbanne va avoir par deux fois la balle du +2 salvateur. Une perte de balle et un tir à côté plus loin, c'était l'UMSPCHB qui plantait la dernière banderille, celle qui fendille le cœur des amoureux du VHA en deux. Même avec un exploit ultime la semaine prochaine à Ivry, Villeurbanne a bien les deux pieds dans la charrette pour l'échafaud. Pour les hommes de Philippe Carrara, c'est un maintien qui ne semblait pas évident en début de saison qui est ainsi arraché, reste à faire la fête pour la dernière de leur entraineur à Boisramé la semaine prochaine. Comme un symbole, c'est avec la venue de Sélestat que cela aura lieu.

Lieu :
Salle des Gratte Ciel 98 rue Francis de Pressensé
69100 VILLEURBANNE
Le  26/05/200 à 20:30
Arbitres :
CAMPENER JOEL
CRETEAU ANDRE

Statistiques du match

*****************************

USAM NIMES GARD - UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL
27 - 27 (Mi-temps : 10-13)
Ivry quasiment au Nirvana

Dans ce match que toute la France du Handball attendait, les choses ont été belles, engagées et avec un niveau de dramaturgie qu'on pouvait attendre mais qui a atteint les sommets dans une fin de match complètement folle. Et si Ivry repart du Parnasse comme Montpellier, comme Chambéry et comme Dunkerque avec les deux points du match nul, cela n'a tenu qu'à un fil, ou plutôt à quelques discussions un peu trop véhémentes de la part des Nîmois. Car si avec un Bruno Martini plus royal que jamais, avec un Guillaume Saurina diabolique dans le jeu et un Heykel M'Gannem complètement retrouvé en deuxième période Nîmes avait les armes pour pourfendre les ambitions de titre de l'USI, il est aussi évident que les discussions récurrentes et les emportements des joueurs ont fini par coûter très cher. Sans quelques exclusions mal venues mais pourtant logiques, l'USAM aurait sans doute pu transformer sa fin de match tonitruante en victoire du plus bel effet. A lieu de cela, tout s'est joué sur une dernière possession ou Ivry a eu à sauver son fondement en lâchant tout ce qui pouvait l'être en défense et aussi par un dernier tir un peu envoyé dans les nuages par un Benoît Chevalier pourtant bien dans le tempo en deuxième période. Il aurait fallu ne pas autant subir en défense en première période, ne pas regarder jouer un Audray Tuzolana stratosphérique sur son poste assez spécial sorte de mix d'ailier - arrière, et profiter de la baisse de régime de la paire de gardiens Ivryens pour bien enfoncer le clou de la crucifixion pour Ivry. Maintenant, si Nîmes peut s'en vouloir d'avoir laissé passer sa chance, le mérite en revient aussi à un USI très volontaire malgré une évidente crispation pourtant bien cachée avant le match. Ivry sera sans doute champion de France s’il arrive à bien négocier son dernier match à Delaune face à un Villeurbanne condamné. Après s'être sorti de l'enfer du Parnasse, cela ressemble presque à un match de plage, une joyeuse partie de Sandball, enfin presque, le danger d'une déconcentration bien mal venue existe, à Stéphane Imbratta et son staff, qui ont su si bien mener leur barque jusque là, à éviter ce piège. L'USAM ira en Normandie pour le fun, l'Europe ne sera pas au menu de la saison prochaine, les anciens auront eu une dernière au Parnasse mitigée, mais l'avenir appartient sans doute encore aux Gardois, pour le présent il est la propriété d'Ivry depuis la fin de la rencontre.

Lieu :
Le Parnasse 160 avenue du Languedoc
30900 NIMES
Le  26/05/200 à 20:30
Arbitres :
DENTZ Thierry
REIBEL Denis

Statistiques du match

Résumé du match à suivre sur HandZone

*****************************


Photo J.Y. Lhors

PARIS HANDBALL - SMV VERNON SAINT MARCEL
30 - 21 (Mi-temps : 12-7)
Paris  achève les Normands

Avec l'obligation de remporter cette rencontre à Coubertin, le SMV était devant son Everest et savait pertinemment que la moindre défaillance serait synonyme de descente immédiate et irrémédiable. Seulement face aux vainqueurs de la Coupe de France, la tâche a été tellement compliquée qu'elle n'a jamais pu être envisagée par les hommes de Dragan Zovko. Menés au bout de 23 minutes de 4 buts malgré un Mario Kelentric encore une fois à la limite du parfait dans ses buts, le SMV n'allait jamais pouvoir refaire surface de toute la partie. Un triplé de Frédéric Louis d'entrée de deuxième période va anéantir les derniers espoirs de victoire et laisser le champ libre à Paris pour faire jouer ses jeunes comme Medhi Lacritick, Samuel Clémentia ou le maintenant affirmé Nicolas Claire qui va y aller de ses 7 buts pour finir meilleur buteur parisien sur ce match. En face, c'était Johan Boisedu qui s'offrait celui de meilleur du match, mais sans aucune consolation possible par rapport aux 3 points que son équipe était venue chercher dans la capitale. Reste maintenant à faire bonne figure face à un des déçus de cette 25° journée en recevant Nîmes pour ne pas finir dernier, préparer la saison en D2 et ayant dans un coin de la tête un toujours possible  repêchage pour avoir le droit de rester encore un an de plus dans l'élite du handball français.


Photo J.Y. Lhors

Lieu :
Pierre de Coubertin 82, avenue Georges Lafont
75016 PARIS
Le  26/05/200 à 20:30
Arbitres :
BORROTTI SYLVIE
MARCET ODILE

Statistiques du match

*****************************

TOULOUSE HANDBALL - ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL
36 - 30 (Mi-temps : 18-13)
Alexander rembourse avec intérêts
Si Toulouse reste en D1 à l'issue de cette rencontre face à Istres, il est évident qu'il faut tirer un grand coup de chapeau à son joker norvégien. Déjà plus que décisif lors des rencontres précédentes, Alexander Buchmann a encore fait plus sur cette partie. Avec 13 buts sur 16 tirs, le tout assorti de 3 passes décisives, pas la peine de chercher l'homme fort du THB plus loin, le montant de son transfert, le brillant norvégien l'a remboursé avec moult intérêts. Et pourtant, annoncé comme victimes désignées d'office, l'équipe d'Istres rafistolée à grand coup de jeunes a offert une jolie résistance après avoir mis un peu de temps à trouver ses marques. Emmenés par un bon duo Buchta - Cismondo, la jeune garde provençale va revenir dans le jeu après avoir été menée de 6 buts après un tout petit quart d'heure de jeu. Istres va faire le maximum et rester dans le sillage des Toulousains, mais sans jamais arriver à vraiment refaire son handicap initial. Pour cela il aurait fallu enfermer Alexander Buchmann dans les vestiaires au début du match, c'était sans doute la meilleure façon de revenir de Haute Garonne avec autre chose qu'une défaite.

Lieu :
Palais des Sports de Toulouse 3 rue Pierre Laplace
31000 TOULOUSE
Le  26/05/200 à 20:30
Arbitres :
PICHON STEVANN
THOBIE RICHARD

Statistiques du match

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

la D2F en Live avec Handvision

la Nationale 1 Elite en Live avec Handvision