mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Un moindre mal !
Un moindre mal !
29 Janvier 2002 | Europe

France - Islande : 26- 26 (Mi-temps : 12 - 14)

Voilà ce que l'on pourra retirer de ce match nul arraché dans les derniers instants.

Pas de péril pour la qualification, pas de gloire à retirer du résultat.

Photo de Martin Burckle

Mais que ce fut crispant, une défense pas trop dans le coup, enfin moins que sur les matchs précédents, et un évident manque de timing en attaque, et surtout une efficacité parfois navrante, combien de tirs dit immanquables, que ce soit aux ailes, au centre ou en contre-attaques lâchées dans le gardien quand ce n'était pas carrément à coté du but.

Heureusement que deux, trois joueurs ont réussi à outrepasser la peur de mal faire qui semblait avoir envahi le camp tricolore, Cédric Burdet, parfait relais d'un Patrick Cazal strappé façon Ramsès II, Olivier Girault, institué exécuteur des hautes œuvres sur penalty et qui n'en a pas loupé un, et pour finir Bertrand Gille, toujours aussi " Costaud ", qui avec encore un 100 % aux tirs et un combat de titans contre les jolis bébés islandais de la défense centrale, a encore montré qu'il était bien revenu à son niveau de l'an passé.

Et avec un Guillaume Gille qui a lâché le bras sur son dernier tir pour crucifier un Hrafnkelsson qui avait fait bien des misères aux tireurs tricolores depuis le début du match.
Le dernier coup franc islandais en protection finissant sur la barre transversale d'un Kiki Gaudin bien heureux de voir ainsi échouer le dernier tir.

Si les Français sur la physionomie du match peuvent s'estimer heureux d'accrocher, le nul, si les Islandais finalement doivent être assez contents de décrocher un nul contre les Champions du Monde, les deux équipes pourront se retrouver ce soir pour boire un pot et disserter de la qualité de l'arbitrage suisse.

La critique est facile, direz vous, l'art bien plus dur, et c'est pour cela que nous laisserons aux observateurs avisés le soin de porter un jugement.

Quoi qu'il en soit, les Bleus peuvent se dire que sur le premier tour, le premier match avait aussi accouché d'un nul dans la douleur, et que finalement les deux suivants ne s'étaient pas si mal passés que ça, et je suis sur que si ce soir on propose le marché suivant : un nul d'entrée et deux victoires par la suite, tout ce beau scénario menant à un total de 8 points possibles sur 10.

Il serait surprenant que la colonie entière des bleus dans le grand Nord ne signe pas des deux mains pour un tel contrat.

Mais il faudra pour ça proposer un peu plus de jeu collectif en attaque, ne pas forcément attendre qu'un joueur pète le match individuellement pour envisager la gagne contre tout d'abord l'Espagne et pour finir la Slovénie.

Tout en gardant cet état d'esprit qui leur fait soulever des montagnes, car nul doute que ce n'est pas leur niveau de jeu qui les a le plus aidé à obtenir ce nul cet après-midi mais plutôt leur gnac et leur rage de ne pas laisser passer un match.

Et espérons que ce coup ci, Jackson Richardson va enfin passer la barre des 700 buts en sélection, car depuis le début il marche un peu à l'économie dans ce domaine, et le jeu français aurait bien de retrouver le Jack du dernier Mondial au niveau de l'efficacité.

Statistiques du match :

Islande :

Joueurs :
2 Sighvatsson,Robert 6:02 de temps de jeu
3 Kristjansson,Aron  3/5 20:28 de temps de jeu
4 Jonsson,Einar Örn  1/4 57:51 de temps de jeu
5 Sigurdsson,Sigfús  1/2 47:45 de temps de jeu
6 Sigurdsson,Dagur  4/4 31:28 de temps de jeu
7 Johannesson,Patrekur  7/10 dont 3/3 pen 55:35 de temps de jeu
9 Sigurdsson,Gudjon Valur  5/7 60:00 de temps de jeu
10 Ingolfsson,Halldor 3:23 de temps de jeu
11 Stefansson,Olafur  5/9 dont 0/1 pen. 58:30 de temps de jeu
13 Sigtryggsson,Runar 16:12 de temps de jeu
14 Oskarsson,Ragnar 2:46 de temps de jeu
17 Viktorsson,Gunnar Berg                          
 
Gardiens :
1 Frostason,Bjarni  0/1 pen.
00:14 de temps de jeu
12 Hrafnkelsson,Gudmundur  13 arrêts sur 38 tirs dont 0/5 pen.
59:46 de temps de jeu

France :

Joueurs :
2 Fernandez,Jérôme  2/4 18:56 de temps de jeu
3 Dinart,Didier 26:11 de temps de jeu
4 Burdet,Cédric  7/14 49:04 de temps de jeu
5 Gille,Guillaume  2/6 52:00 de temps de jeu
6 Gille,Bertand  3/3 42:11 de temps de jeu
7 Kempe,Christophe  0/1 7:46 de temps de jeu
8 Narcisse,Daniel  2/4 9:48 de temps de jeu
11 Girault,Olivier  5/6 dont 5/5 pen 50:57 de temps de jeu
15 Junillon,Franck
17 Richardson,Jackson  1/3 31:49 de temps de jeu
18 Abati,Joel  3/7dont 1/2 pen 35:20 de temps de jeu
20 Plantin,Stéphane  1/5 35:58 de temps de jeu

Gardiens :
1 Gaudin,Christian  7 arrêts sur 19 tirs dont 0/2 pen.
30:00 de temps de jeu
12 Martini,Bruno  2 arrêts sur 16 dont 0/1 pen.
30:00 de temps de jeu

Le 29.01.02 à 16:00 à Västeras 
Arbitres :
Falcone,Michele (SUI), Rätz,Felix (SUI)

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités