mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La France à la recherche de maîtrise
La France à la recherche de maîtrise
31 Janvier 2002 | France

Jeudi à Vasteras, Claude Onesta, l'entraîneur de l'équipe de France, est longuement revenu sur la défaite de son équipe la veille contre l'Espagne.


FLUCTUATION . - " L'histoire se répète : on a le brio et l'insuffisance. Cette fluctuation du niveau collectif et individuel entraîne ce manque global de maîtrise. On est une des seules équipes amenée à faire autant de choix et de variation alors que les autres joueurs évoluent dans un registre qui varie peu. Nous, on continue encore à courir après la meilleure formule. Davantage de stabilité est quelque chose vers laquelle on veut aller. "

FRAGILES. - " Nos joueurs sont fragilisés par le regard qu'ils portent sur leur poste. Ils s'engagent dans un match comme on s'enfonce dans le brouillard : avec incertitude parce que les bases de notre jeu sont floues. Mais paradoxalement, l'incertitude est parfois source de génie et de brio comme au dernier Mondial."

PARADOXE. - " Les joueurs qui se liquéfient peuvent brusquement devenir géniaux. Exemple : Cédric Burdet qui nous a tenus à bout de bras contre l'Islande mais qui n'a pasrendu la même copie contre l'Espagne. C'est pareil pour Guillaume Gille qui était en difficulkté contre l'Espagne alors qu'auparavant, c'est lui qui avait tenu la baraque… "

SYSTEME DE JEU. - " Notre base de jeu doit être mieux maîtrisée. Regardez les Allemands : c'est la galère dans tous leurs matches mais ils ont toujours le même système de jeu. Ils ne changent rien et ont la capacité à revenir dans le match. Nous, on n'a pas ce génie. Dans ces moments-là, on repose encore trop sur les individualités. "

INSECURITE. - " On avait mis des choses en place pour cet Euro. Elles devaient être acquises et admises pour progresser. Mais quand l'insécurité arrive, le joueur français s'accroche plus sur lui-même et pas sur le collectif. Faire assumer ces moments aux anciens ? Je ne sais pas s'ils possèdent ce registre… "

INSTINCT. - " Daniel Narcisse est le prototype du joueur d'instinct, capable de génie mais pas du tout de maîtrise d'un jeu élaboré. Les Allemands ont ce joueur : Pascal Hens qui joue de temps en temps, court comme un chien fou, tire et marque. Avec le temps, les Gille, Burdet, Fernandez, Junillon, Golic et Girault deviendront des joueurs comme lui. "

CAZAL .  - "  La préparation de cet Euro a perturbé Patrick Cazal. Les blessures des uns et des autres a entraîné beaucoup de temps de jeu pour lui dans les matches de préparation. Il a fait le bouche-trou et s'est fatigué peu à peu. "

FATIGUE. - " Pourquoi nos joueurs sont fatigués alors que Stefansson, à Magdeburg, joue les mercredis et les samedis ?.. S'ils sont à la peine, ils disposent d'un staff médical et de deux kinés à leur disposition jusqu'à 2h du matin s'il le faut. La vérité se situe entre ce qu'on leur donne et ce qu'ils doivent y mettre. Mais je n'ai pas le sentiment aujourd'hui, avec les indicateurs de forme dont nous disposons, que les Français sont fatigués. Sur ce sujet précis, je n'en veux à personne. "

LA SUITE. - " Pour, au pire, les deux matches qui nous restent, je doute que l'on voit un jeu limpide et fluide. Ce seront plus des vertus morales qui interviendront. Attention : je ne fais non plus de catastrophisme. L'équipe n'a pas les mêmes vertus que pendant le Mondial. Mais elle est motivée et a encore envie de gagner. A-t-elle la sensation d'être la meilleure du monde ? je ne le pense pas… Les autres équipes lui font peur. Et c'est souvent là que les Français se bagarrent le plus et le mieux. "

AMBITIONS. - " Il n'y avait pas de manque d'ambition pour cet Euro. On l'a vu dans la première phase à Jönköpping. Mais des doutes ont encore traversé la tête de l'équipe de France. Au 2e tour, elle n'a pas puisé aussi loin qu'elle l'avait fait auparavant. Aujourd'hui, pour la Slovénie et le match de classement, on va aborder ces matches avec sérieux, trouver des ressources chez ceux qui en ont encore, mobiliser les uns et motiver les autres. "

Christophe Schnepp
et
Martin Burckle
pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités