mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Zaporoshje bat ESBf Besançon : 27 à 24
Zaporoshje bat ESBf Besançon : 27 à 24
18 Février 2002 | Europe

Le rêve bisontin s’est achevé dans la salle du Motor Zaporoshje, après 60 minutes d’une partie débridée.

Placées-elles aussi devant l’obligation de gagner après deux revers consécutifs (à domicile contre larvik, puis à zalau), les coéquipières de REZNIR ont mené de bout en bout une partie qui ne semblait pouvoir leur échapper.

En effet, les 5 premières minutes écoulées, jamais les Bisontines ne purent rejoindre au score des ukrainiennes survoltées.

Dynamiques en attaque, agressives en défense, les locales ne laissèrent aucune chance aux ententistes.

Un engagement physique intense à l’image de ce choc subit par HERBRECHT (nez probablement cassé), qui perturba fortement un effectif franc-comtois au complet certes, mais aussi convalescent.

Ainsi, si FIOSSONANGAYE revenant de blessure et de nouveau blessée cette semaine n’était pas encore à 100% de ses capacités, il en était de même pour TERVEL (blessée au genou la semaine dernière), SAID-MOHAMED (grippée et fiévreuse) et DELERCE (paralysée dès le samedi par un lumbago) !

Face à cette hécatombe, AMARIEI prenait la responsabilité aux tirs et tentait le tout pour le tout.

Si l’on pu croire un instant que la Roumaine était dans un jour " sans ", tant son taux de réussite paraissant inférieur à l’accoutumée, il traduisait en fait la difficile possibilité de pénétration de la ligne défensive locale.

AMARIEI marquera tout de même 7 buts tout comme sa sœur d’attaque, l’ailière CASTIONI.

Bien secondées en défense par ANTIC et BOZOVIC, les Bisontines parvinrent même à remonter 4 des 7 buts les séparants des locales en 4 minutes et ce juste avant la mi-temps.

Menées, mais jamais battues, les filles du président Mariot ne purent jamais revenir en cette seconde période à moins de 2 unités d’écart. Un écart limite qui une fois atteint semblait obliger cette équipe ukrainienne à repartir de plus belle.

Finalement, si les espoirs de qualification se sont définitivement envolés ce soir, à des milliers de kilomètres de la cité chère à Victor HUGO, les Bisontines n’auront cependant pas joué un remake des misérables, et comme nous le laissai entendre Stéphane DELERCE, le coach adjoint aujourd’hui retenu en France mais resté en liaison constante avec son équipe : "  Il aura finalement manqué peu de choses, une victoire ou un match nul n’ayant pas été immérité ou utopique… ".

Larvik et Zaporoshje qualifiés, le coach nous précisa néanmoins que le prochain et dernier match des bisontines en champion’s league ne serait pas pris à la légère : " Nous préparerons la venue de Zalau comme prévu, avec une mise au vert dès le vendredi précédent la rencontre et avec autant de séances vidéo que nous ne visionnerons avant notre prochain match de championnat contre Metz ! ".

Autrement dit, "finir en beauté " afin de mieux rebondir en championnat…. .

Les points pour L’ESBf :

AMARIEI : 7 buts dont 1 pen.
CASTIONI : 7 buts
ANTIC : 4 buts
TERVEL : 3 buts
SAID MOHAMED : 1 but
BOURNEZ : 1 but
FIOSSONANGAYE : 1 but

© Yannis Drapier
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités