mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
All : 20e journée et premiers résultats
21 Février 2002 | Europe > Allemagne

HSG D/M Wetzlar - SG Wallau-Massenheim  28 - 26 (15 - 13)
Le HSG ne pouvait rester sans réagir. Les derniers résultats en demi-teinte de l'équipe ne reflétaient pas ses possibilités. Donnés perdants, les joueurs ont tout donné sur le terrain. Dès l'entame de match, ils prenaient la partie à leur compte pour le plus grand plaisir de leur entraîneur, Velimir Petkovic. Wallau commettait beaucoup de fautes. Il n'en fallait pas plus pour les locaux qui dominaient outrageusement leur adversaire. En seconde période, le SG, peu en réussite depuis le début de la rencontre, repassait un instant devant. Mais les jeunes joueurs de Wetzlar n'avaient pas dit leur dernier. Insidieusement, ils revenaient à hauteur de leurs adversaires et leur assénaient des coups qui devaient rester sans réponse. Le HSG remporte ainsi une belle victoire à domicile obtenue avec rage et dépassement de soi.

HSG D/M Wetzlar : Monnberg 11 (dont 7 pen.), Michel 5, Khalepo 4, Kvannli 3, Bjarnason 2, Bepler 1, Kestawitz 1, W. Klimpke 1.
SG Wallau-Massenheim : Schmetz 7 (dont 4 pen.), Immel 6, Rose 4, Lavrov 4, Banges 3, Hens 2.

VfL Gummersbach - Sportring Solingen 24 - 29 (10 - 15)
L'entraîneur de Gummersbach  avait tout planifié. Son équipe devait remporter ce match avant les grosses échéances qui l'attendent lors des prochaines rencontres. Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, Thomas Happe l'a appris à ses dépends. Seules les actions personnelles de Kyung Shin Yoon permettaient au VfL de ne pas être complètement distancé au cours du match. Après un bon début de partie, les joueurs locaux laissaient passer deux belles chances de prendre le pas sur leurs adversaires. Il n'en fallait pas plus pour que Solingen sonne la charge et prenne rapidement le large. Un net avantage que le Sportring allait tout faire pour maintenir. A la 43e minute, le score était de 19 partout. Jens Pfänder, entraîneur de Solingen, comprenait que le danger venait uniquement de Yoon et imposait au Sud-Coréen un lourd marquage individuel, paralysant ce dernier. Le Sportring reprenait instantanément l'avantage. Plus rien ne pouvait désormais lui barrer le chemin de la victoire.

VfL Gummersbach : Yoon 12 (dont 1 pen.), Houlet 5, Plohmann 3, Beers 1, Bommes 1, Handschke 1, Ilper 1.
Sportring Solingen : Suma 7, Petkevichius 6 (dont 2 pen.), Krauthoff 5, Hertzberg 3, Marki 3, Pistolesi 3, Nijdam 2 (dont 1 pen.).


TBV Lemgo - SG Bad Schwartau 29 - 20 (13 - 08)
Schwartau était venu avec la ferme intention de prendre sa revanche sur le match allé. Mais les joueurs du TBV ne pouvaient laisser échapper les deux points de la victoire pour les 46 ans de leur entraîneur. Ravi de ce cadeau qui confirme Lemgo dans sa position de leader, le coach n'a cependant pas apprécié la façon dont sont équipe s'est imposée. Après avoir nettement dominé le début de la rencontre, les Lemgoer laissaient leurs adversaires revenir à trois buts après la pause, 12 - 15 à la 38e min. Mais le SG commettait trop de fautes techniques et se faisait trop souvent sanctionner par des exclusions temporaires pour réellement inquiéter le leader. Peu à peu, les espoirs des visiteurs faiblissaient sous les attaques parfaitement menées par le TBV. Encore une belle victoire pour Lemgo qui, à chaque journée, se rapproche un peu plus du titre.

TBV Lemgo : Stephan 8 (dont 3 pen.), Tempelmeier 6, Baur 3, Kehrmann 3, Schwarzer 3, Zerbe 3, Fraatz 2 (dont 2 pen.), Baumgartner 1.
SG Bad Schwartau : Agren 4, Kurtschew 4, Ernelind 3, Landsberg 3, Nordling 2, Knorr 2 (dont 1 pen.), Moldestad 1, Muffetangen 1.

GWD Minden - TuSEM Essen 29 - 33 (18 - 18)
Minden n'est pas passé loin d'une belle victoire. La plus grande lucidité de son adversaire d'un soir a cependant eu raison d'une équipe encore trop immature. Jusqu'à la 44e minute, les deux formations ont fait jeu égal, 22 - 22. Mais les Mindener se sont essoufflés, contrairement à Essen qui a su maintenir la pression. TuSEM remporte un succès mérité puisque l'équipe a su tenir jusqu'au bout. C'est un match très ouvert, entre deux clubs à vocation offensive, qui s'est déroulé ce week-end. Des rencontres comme on aimerait en voir plus souvent.

GWD Minden : Lisicic 6, Kusilew 4, Prokop 4, von Behren 4, Axner 4 (dont 3 pen.), Buschmann 3, Niemeyer 2, Bjarnason 1, Habbe 1.
TuSEM Essen : Velyky 8 (dont 2 pen.), Szilagy 7 (dont 1 pen.), Krebietke 6, Torgowanow 5, Skjaervold 3, Sigurdsson 2, Dragunski 1, Michel 1.

SG Willstätt/Schutterwald - SC Magdeburg 25 - 24 (12 - 12)
Ils étaient pourtant prévenus ces champions que Willstätt n'allait pas leur faire de cadeau sur leurs terres. Après le changement de salle, le SG se devait de réaliser une grande performance devant son public, venu en masse. C'est désormais chose faite. Mais quand toute une équipe pratique la politique du dépassement de soi, jusqu'au bout d'une rencontre, rien ne peut lui résister. Avec une défense en tout point impeccable, Willstät a mis en difficulté les buteurs de Magdeburg. Menés d'un but à trois minutes de la fin du match, Jesper Degn-Jensen mobilisait tout ce qu'il lui restait d'énergie. Transcendé par les cris de la foules, il inscrivait le but égalisateur et celui de la victoire. Désormais, Alfred Gislason, entraîneur de Magdeburg, n'espère pas mieux que la troisième place au classement pour son équipe. Mais la route semble bien longue vers cet objectif que plusieurs clubs convoitent.

SG Willstätt/Schutterwald : Degn-Jensen 8, Rasch 5 (dont 1 pen.), Valo 4, Bauer 3 (dont 1 pen.), Kantimm 2, Kempf 1, Kroner 1, Tiedtke 1.
SC Magdeburg : Stefansson 9 (dont 4 pen.), Perunicic 5, Kervadec 4, Kretschmar 3, Liesegang 2, Abati 1.
 

TV Großwallstadt - FA Göppingen 25 - 20 (12 - 07)
Großwallstadt peut remercier sa défense, c'est bien grâce à elle que la formation s'est attribué la victoire sur les promus. Göppingen a offert une bien piètre prestation comparée au match allé. Les joueurs étaient complètement dépassés par le jeu adverse, bien en place. Seul Bruno Souza faisait son show mais ses coéquipiers le laissait bien seul en attaque. Mais un seul joueur ne peut rien contre une équipe bien soudée. Sans les quelques petites erreurs du TVG, le score aurait été bien plus lourd. Une nouvelle défaite pour le FAG qui doit absolument se reprendre sous peine de repartir plus tôt que prévu en deuxième division.

TV Großwallstadt : Bedzikowski 5 (dont 3 pen.), Grimm 4, Jahns 4, Wolf 4, Fetser 2, Mierzwa 2, Siemens 2, Valcic 2.
FA Göppingen : Souza 11 (dont 2 pen.), Roggisch 4, Huth 2, Nagel 2 (dont 2 pen.), Schläger 1.

 

Suite et fin de la 20e journée

Mercredi 27 février

Post Schwerin

-

SG Flensburg-Handewitt

THW Kiel

-

ThSV Eisenach

SG VfL/BHW Hameln

-

HSG Nordhorn

GWD Minden

-

Sportring Solingen

© Cécile Chansard
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités