mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Réactions à chaud après ESBf-Zalau:
26 Février 2002 | Europe

Gheorghe TADICI (entraîneur de Zalau):

Nous sommes venus ici pour faire un bon résultat, et consolider notre troisième place, Ce résultat nul nous satisfait pleinement.
Et c'est aussi un juste retour des choses après le match nul que nous avions concédé chez nous contre Besançon ?

Y.D: On vous sait en contact avec certains clubs européens, seriez vous intéressé par le management d'un club français ?
G.T:Oui, mais à tout dépendra des conditions...


Carmen AMARIEI (n°25 ESBf):

Pour moi ce match avait quelque chose de particulier car je jouais contre mes compatriotes roumains; contre une équipe que je connais très bien; contre laquelle j'ai joué fréquemment jusqu'il y a 3 ans !
Je connaissais leurs trucs, mais malheureusement, sur le terrain tout a changé, elles ont aussi retravaillé leur défense... Il est certain que ce score est dommage pour nous, il est vrai que nous n'avons pas très, très bien joué, mais je pense que nous jouerons beaucoup mieux à Metz !

Y.D: On te voit très marqué physiquement (Carmen arborait une certaine quantité de griffures sur le visage), comment as tu apprécié la défense de tes compatriotes ?
C.A: ...la défense de Zalau est très très dure; Elles ont été fortes, en tirant, en poussant les joueuses, elles font réellement tout ce qu'elles peuvent pour arrêter les joueuses.
Moi, j'ai résisté, mais à quel prix !


Emilie DELATTRE (N°02 ESBf):

Y.D: Pour une première apparition dans le jeu dans cette phase de poule de C'league, ce fut une réussite...
E.D: Que dire... j'ai saisi l'occasion, on m'a mis à l'aile pour remplacer Raph (TERVEL), et puis voilà, je ne me suis pas pausé de questions, pour un dernier match, j'ai essayé de faire plaisir et de me faire plaisir.
Et puis dans la perspective du match contre Metz, où l'équipe n'est pas encore fixée à 100%, il faut essayer de saisir des opportunités... tout est à prendre.

Y.D: Justement, pense tu faire parti de  équipe qui disputera le match à Metz dans 72 heures ?
E.D: Tout va se jouer entre moi et Adeline (BOURNEZ), à moins que d'autres blessées ne viennent s'ajouter à Fréderique (TOURNOUX)...

Christophe MARECHAL (entraîneur de l'ESBf)

Y.D: On a vu TADICI très satisfait au sortir de match, on se doute que tes sentiments ne sont pas les mêmes...
C.M: Oui! il fait match nul à l'extérieur alors qu'il perd tout le match, il ne peut être que satisfait, on a de nombreuses fois passé cette équipe de +4, +5 au score et on a jamais su se mettre à l'abri en passant à
+7 +8 qui nous aurait permis de nous mettre à l'abri et d'envisager la fin de match de manière plus sereine, après c'est vrai que dans l'adversité, dans la difficulté, avec les exclusions de Stanka (BOZOVIC) et Svetlana (ANTIC) qui ne sont plus là pour défendre efficacement, on a eu du mal à soutenir la comparaison avec cette équipe.

Y.D: On a vu un match très accroché sur le terrain, il a semblé l'être aussi sur le banc de touche avec les interventions des arbitres ou délégués...
C.M: C'est vrai que quand tu as 5 penaltys sifflés contre toi en première mi-temps, 9 en seconde soit 14 penaltys, c'est à dire qu'elles mettent pratiquement 60% de leurs buts sur 7 mètres, c'est rare au handball; enfin moi j'ai rarement vu ça !
C'est sure que l'on mérite certains penaltys, mais autant je ne sais pas, et en plus on a l'impression qu'ils on quelquefois agit à sens unique, par exemple  siffler un sept mètre sur la faute commise sur Myriame SAID MOHAMED à 15 secondes de la fin, quand elle fait un super un contre un, et que trois joueuses l'accroche... Alors je ne sait pas... elles étaient certainement fatiguées ou pas assez dorlotées par nos dirigeants.

© Yannis Drapier
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités