mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Esp : Jackson, roi d’Espagne !
Esp : Jackson, roi d’Espagne !
10 Mai 2002 | Europe > Espagne

Pampelune n’a pas attendu la dernière journée pour s’adjuger définitivement le titre de champion de la Liga Asobal. Cette brillante victoire, acquise dans la douleur, Portland la doit à un formidable Jackson Richardson qui a pris de nombreuses initiatives en attaque et a su souder le rideau défensif.

Dès les premiers instants de la rencontre, les visiteurs prenaient les devants, soucieux de faire la différence le plus rapidement possible. L’objectif était d’éviter à tout prix un nouveau faux-pas, comme celui de la précédente journée. Mais le BM ne l’entendait pas ainsi. Sur ses terres, la Ciudad Real n’a jamais concédé de défaite, tout au plus trois matchs nuls. La troisième place du championnat est en jeu, avec à la clef, une place européenne. Sous l’impulsion de Rolando Urios Fonseca, les locaux reviennent au score et réussissent à prendre le dessus, 11 – 08, obligeant l’entraîneur de Portland à réclamer un temps mort. Le BM ne perdait cependant pas le cap et enfonçait un peu plus son adversaire juste avant la pause, 15 – 11.

Le retour sur les parquets laissait apercevoir un net changement. Jackson et ses coéquipiers reprenaient les rênes de la partie. Imposant leur puissance en attaque dans un premier temps, ils resserrent leur défense et exploitent à merveille d’excellents ballons en contre. A la 47e min, le score est de 20 – 21, en faveur des visiteurs. A cet instant, les lignes arrières du BM cèdent. Ciudad Real doit en plus subir deux exclusions, coup sur coup, qui facilitent la tâche de Pampelune, qui peut conclure plus sereinement.

Ainsi, Portland San Antonio s’adjuge le premier titre de son histoire. Il reste certes encore un match à disputer dans ce championnat mais le bilan est là. A domicile : 12 victoires, 2 nuls. A l’extérieur : 12 victoires, 1 nul, 2 défaites. Pampelune a mis toutes les chances de son côté pour s’emparer du titre et réalise une saison tout à fait remarquable. Il est important de rappeler que Portland a accédé aux demi-finales de la Ligue des champions après avoir offert le titre l’an passé à ses supporters. Pour ceux qui en doutaient, Pampelune est un grand d’Europe et l’Espagne peut compter sur une autre équipe que le Barça pour briller au sommet des compétitions européennes.

BM. Ciudad Real – Portland San Antonio 24 – 25 (mi-temps : 15 – 11)

BM. Ciudad Real : Urios 9, Ortega 5, Trives 3, Lubián 2, Pérez Canca 2, Hjermind 2 (dont 1 pen.) , Djushebaev 1.
Portland San Antonio : Urdiales 7 (dont 3 pen.), Richardson 6, Jakimovic 3, Ortigosa 2, Mainer 2, Martín 2, Beuchler 1, Garralda 1, Juancho Pérez 1.
Evolution du score : 2-2, 4-5, 6-6, 10-8, 13-9, 15-11 – mi-temps - 16-15, 18-17, 20-19, 20-21, 23-23, 24-25.

© Cécile Chansard
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités