mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Interview de Benoit Varloteaux
Interview de Benoit Varloteaux
31 Mars 2001 | France > LSL

Benoit Varloteaux, le gardien de Chambery eu la gentillesse de nous rencontrer afin de réaliser une interviews pour mieux le connaître.

Coté cour

Socquette: Quand as-tu commencé le Hand ?
Benoît Varloteaux :  à l'UNSS, en 6ème, à 12 ans, et j'ai commencé en club à l'âge de 15 ans, au GMUC, à Grenoble.

S: Quel est ton meilleur souvenir ?
Ben :  Je crois que c'est le match à Albertville contre Magdebourg, il y a 3 ans,  notamment la 2ème mi-temps. Une ambiance monstrueuse…mieux que Bercy.. On était menés de 3-4 buts et on a fait une mi-temps de feu.

S: Ton pire souvenir ?
Ben : … peut-être après le tournoi d'Espagne avec l'Equipe de France, quand  j'ai senti que c'était la fin des haricots.. C'est un truc qui me revient relativement souvent mais bon… voilà .

S: Un mot pour décrire ton équipe ?
Ben : heu… Enthousiaste !

S: Comment te sens-tu juste avant un match ?
Ben : Au moment de rentrer sur le terrain, quand tu sens les spectateurs , la musique, tout ça .. tu sens que ça monte et t'as envie de tout faire péter.. à Montpellier j'ai eu cette sensation, quand je suis ici je l'ai pratiquement à chaque fois; tu mets le pied sur le terrain , tu sens que t'es gonflé et tu vas de l'avant...

S: Comment se passe le "partage des cages" avec Fabien ?
Ben : C'est la 1ère année où je prends autant de plaisir à ce qu'il y ait de la rivalité.. c'est même pas de la rivalité, c'est surtout depuis 2-3 mois une complicité que j'avais pas connue et que j'apprécie énormément.

S: On a vraiment l'impression que lorsque l'un est en situation de faiblesse, c'est l'autre qui prend le relais et ça marche…
Ben : C'est ce que dit l'équipe.. quand y'en a un qui n'est pas bien, l'autre est bien et vice versa et que ça soit l'un ou l'autre, le boulot est fait! C'est vrai que c'est intéressant pour l'équipe!

S: Avant un match, est-ce-que tu regardes discrètement les tireurs adverses? Comment tu t'y prends?
Ben : Non, le travail se fait surtout la semaine avant. C'est un travail de préparation, on regarde des vidéos, on lit les fiches sur les joueurs… après c'est sûr que tu regardes toujours à l'échauffement, pour te rassurer ; moi, c'est le geste que je regarde, ce n'est pas la finalité du tir, si le joueur retarde, si il tire vite. Après, l'impact ça dépend de tellement de choses que…

S: A Montpellier, tu as tout sorti en 2ème mi-temps… Y avait t-il une motivation particulière ?
Ben : un public monstrueux, un enjeu, une équipe de Chambéry gonflée à bloc .. plein de choses qui ont fait que t'as envie d'être là, envie de participer à la fête…

S: As-tu une salle préférée ? Un public préféré ?
Ben : Non .. j'aime les belles salles, un beau parquet, de belles lumières. Et c'est vrai que y' a de plus en plus de salles dans le championnat qui sont comme ça… non j'ai pas de salle particulière.
Le public? oui celui de Chambéry, parce que il nous soutient, ça compte, on sent qu'il y a du monde, ça brasse et  ça nous pousse. On en est au stade où les gens viennent  voir l'équipe de Chambéry plutôt que d'encourager leur équipe!!!  Tant pis pour eux mais tant mieux pour nous! A Montpellier, je trouve qu'ils sont toujours très fair play, sympas, il y a une certaine ambiance à Montpellier, toujours des matchs chauds…

S: un mot pour décrire tes supporters ?
Ben : Motivés !

S: Quel joueur admires-tu le plus en France ou à l'étranger ?
Ben :… je n'ai pas vraiment de joueur d'exemple, il n'y a pas un joueur qui me fascine plus que les autres.

S: On dit que les gardiens peuvent jouer plus longtemps que les autres; et toi, comment envisages-tu ton avenir?
Ben : Tant que je me ferais plaisir et que j'aurais envie, j'espère pouvoir continuer. Après, si je sens qu'il n'y a plus l'envie, plus la flamme, et bien je pense que j'arrêterais définitivement, c'est-à-dire que j'espère ne pas faire le vieux grincheux à donner des conseils. Si mes enfants veulent faire du hand, ce sera avec plaisir, mais je serai pas dans les tribunes à dire faut faire ça faut faire ci, faut faire ça…

S: Tu penses poursuivre ta carrière au SOC ou partir?
Ben : oui oui je suis bien à Chambéry, si les motivations du Club sont les mêmes que les miennes, tant mieux et on ira loin ensemble.

S: Tu es là depuis quand ?
Ben : 6 ans. Je suis là depuis la montée du Club.

S: Comment as-tu ressenti ces dernières semaines le possible départ de Philippe Gardent ?
Ben : Je me suis dit: si Boule s'en va, on va avoir un nouvel entraîneur avec de nouvelles méthodes, c'est des fois pas plus mal; et puis si il reste on le connaît, on sait qu'il a des ambitions, qu'il va aller loin, que c'est un gars bien. Dans tous les cas de figures, le club aurait été gagnant, après Boule ils n'auraient pas mis n'importe qui comme entraîneur, ils auraient pris quelqu'un avec un réel charisme, une expérience, pour poursuivre le travail engagé… alors moi franchement j'étais pas inquiet. On a toujours été tenu au courant. C'est comme pour un joueur, un entraîneur sa finalité c'est d'entraîner l'Equipe de France, donc ce serait bien pour Boule. Mais de toutes façons, bon, il a rendez-vous dans 3 ans …( rires )

S: Quel est l'état d'esprit actuel au sein de l'équipe?
Ben : C'est très joyeux, les entraînements! Ça se passe bien, dans une très bonne ambiance.

S: Et l'état physique des troupes ? il y a quelques blessés?
Ben : oui  mais c'est normal, il y  a aussi le contrecoup de Montpellier, c'était quand même le match phare de la 1ère partie de saison, tu travailles que pour ce match-là et après inconsciemment tu as un relâchement psychologique : tu arrives à l'entraînement un peu moins prêt que d'habitude et c'est là que tu te fais des petits bobos. On en a pas eu beaucoup cette année, on a de la chance.

S: Ton pronostic pour le match contre Sélestat ?
Ben : j'espère qu'on va gagner. Si on veut gagner, on gagnera, ça ne dépend que de nous.

Coté Jardin

S: Ta région d'origine ?
Ben : Grenoble

S: Tes études ?
Ben : DUT Génie civil ( Conducteur de travaux  )

S: Comment  fais tu coexister ta vie privée avec le hand ?
Ben : C'est un peu pénible, on est en déphasage complet avec les gens qui travaillent. La semaine, on travaille de 18h à 21h. Les week-end : les samedis d'abord on a sieste ensuite on a match, et pour un peu qu'on ait fêté la victoire, le dimanche on n'est pas  super frais!!
Franchement c'est un problème, parce que les moments à nous, on n'en a pas beaucoup.

S: Quels sont tes loisirs ?
Ben : C'est bricoler, en faisant ma maison. Pour moi c'est de la détente, une bonne détente.

S: As-tu une émission de télé préférée ?
Ben : Non parce que la télé.. en rentrant le soir, le temps que je mange, etc… en plus je ne regarde pas la télé au lit parce que ça m'énerve.. si! J'aime bien " La grand émission ll " sur "Comédie" : après le repas, de 13h à 14 h, c'est cool, je bois mon café tranquillement…

S: Un film qui t'aurait marqué?
Ben : non … je suis pas tellement cinéphile.

S: Quel est d'après toi ton principal défaut?!!
Ben : Je suis un gémeaux et je change de caractère en 2 secondes, je peux passer d'une super humeur à une humeur exécrable!
S: quand tu es exécrable dans les cages, c'est tout bon! (rires des intervieweuses !!)

S: quelle est ta principale qualité?
Ben : Je n'aime pas perdre, ça m'énerve. Je suis mauvais joueur !!
S: c'est bon pour l'équipe…

S: Quelle est pour toi la qualité la plus belle chez une personne ?
Ben : la sincérité, la franchise .

S: Comment vois-tu ton avenir? L'après-hand, tu y penses?
Ben : oui j'y pense. Dans ce que j'aime, le bricolage… Je me vois bien rénover des appartements.
…oh mince, je crois qu'ils ont commencé.. ( l'entraînement )
S:
Ah… Merci en tout cas, Benoît, de nous avoir accordé un peu de ton temps si précieux!

( propos recueillis par Socquette et Milou au gymnase Jean Jaurès,18h38)

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités